Précédent

Les formations déterminent la satisfaction des starters

03 décembre 2018
Temps de lecture: Lire plus tard ?

La satisfaction des starters diminue lorsque leur activité ne se situe pas dans le prolongement de leur formation ou s’ils ne suivent pas de formation. Cette conclusion ressort d’une enquête de la Caisse d’Assurances sociales Acerta auprès de plus de 600 starters. 

La satisfaction des starters diminue de 26,6 % si leur activité ne s’inscrit pas dans la lignée de leurs études

D’après l’indicateur d’Acerta, la satisfaction des starters dont l’activité se rapproche fortement et très fortement des études précédemment suivies s’avère être la plus élevée : 46 % d’entre eux sont très et extrêmement satisfaits de leur choix. Si la formation ne s’inscrit pas fortement dans le prolongement, la satisfaction des starters chute à 33,8 %. 60,2 % des starters ont heureusement choisi une activité dans le prolongement de leur propre formation.

Graphique 1 : mesure dans laquelle l’activité indépendante s’inscrit dans le prolongement des expériences professionnelles précédentes ou des études suivies.

Les formations, un autre facteur de réussite critique pour les starters : leur satisfaction diminue de 22,4 % sans formation

Les starters qui ont au préalable suivi une formation sont eux aussi plus satisfaits que ceux qui ont passé cette étape. 47 % des starters qui ont suivi une formation avant de démarrer leur activité sont très voire extrêmement satisfaits contre 36,5 % des starters qui ont fait l’impasse sur celle-ci. Cependant, seuls 27,2 % des starters suivent une formation en fonction de leur activité indépendante avant de s’établir. 65,1 % des starters ne passent pas par cette étape. 7,7 % suivent encore une formation depuis la création de leur propre entreprise.

L’Indicateur Starters d’Acerta révèle le lien entre formation et satisfaction. La législation d’établissement en Wallonie et à Bruxelles l’encourage. Elle exige pour certaines professions une preuve des compétences professionnelles et stimule ainsi positivement les starters.

Fabienne Evrard, Director Service à la Clientèle Starters & Indépendants : « Notre enquête démontre que choisir une bonne formation et veiller à être préparé en suivant des ateliers ou des formations pertinentes revêtent une importance cruciale. Ce stimulant officiel disparaît en Flandre maintenant que le gouvernement flamand a décidé de supprimer en grande partie la législation d’établissement existante, celle-ci se trouvant en contradiction avec la réglementation européenne qui stipule que chaque Européen doit pouvoir monter une entreprise sur des bases égales dans un pays membre. Cependant, une telle formation trouve assurément son utilité et permet aux starters de fonder leur entreprise sur des bases solides. En tant que caisse d’assurances sociales, nous examinons donc comment nous pouvons donner un coup de main aux starters dans leur projet. »

Graphique 2 : Qui a suivi une formation liée à l’entreprise ?

62,8 % des indépendants ne possèdent pas de business plan

Dresser un business plan est un bon investissement comme l’indicateur d’Acerta le souligne : un starter qui a établi un business plan (avec ou sans accompagnement) est davantage satisfait que celui qui n’en a pas rédigé - 47,1 % de starters avec un business plan sont très voire extrêmement satisfaits contre 34,8 % de starters sans business plan. Toutefois, 2 starters sur 3 ne disposent d’aucun business plan.

Fabienne Evrard : « Cette constatation confirme également la valeur d’une telle préparation. Ceux qui commencent bien préparés, ont manifestement plus de chance d’être plus tard satisfaits de leur parcours. L’expression “qui bien engrène bien finit” vaut donc également pour les personnes qui se lancent dans une activité indépendante ou qui montent leur entreprise. Une évidence me direz-vous, mais certains starters pensent pourtant pouvoir faire l’impasse sur une telle préparation avec toutes les conséquences que cette omission implique. Avoir une vision claire des différentes facettes de l’entrepreneuriat est crucial pour réussir en tant que starter. »

Partagez cet article