Précédent

Accompagnement d’outplacement pendant la crise du coronavirus

01 septembre 2020 Magda Duerinckx Employeurs

Licencier un collaborateur n’est jamais simple. Surtout lorsque ni vous, en tant qu’employeur, ni votre (vos) travailleur(s) ne pouvez rien y faire et qu’il s’agit d’un licenciement pour raisons économiques.

En résulte une séparation encore plus difficile. Heureusement, vous pouvez entreprendre quelques actions pour faire passer la pilule. Et pour laisser la porte entrouverte pour votre (vos) travailleur(s) licencié(s).

Temps de lecture: Lire plus tard ?

L’importance de l'offboarding

Vous espérez des temps meilleurs et vous seriez ravi de pouvoir embaucher à nouveau votre (vos) ancien(s) travailleur(s). Croyez-nous : vous n’êtes pas le seul. Notre conseil ? Investissez dans une stratégie d’offboarding digne de ce nom.

Par ce terme, nous entendons toutes les étapes que vous accomplissez en votre qualité d’employeur pour vous séparer de manière optimale de vos collaborateurs. Cela signifie que :

  • vous soignez au maximum l’annonce du licenciement ;
  • vous proposez un programme d’outplacement à part entière ;
  • vous organisez de préférence un entretien de sortie ;
  • de votre côté, vous aidez également à trouver un nouvel emploi, dans la mesure où votre situation le permet ;
  • vous prêtez attention aux petites marques d’intérêt, ces gestes qui ne demandent que peu d’efforts mais comptent beaucoup.

Un bon offboarding est donc aussi important qu’un bon onboarding. Cependant, l’offboarding ne cesse pas le dernier jour de travail de votre travailleur : il se poursuit encore longtemps, même après son départ.

Loin des yeux, loin du cœur

De notre enquête annuelle Talent Pulse auprès de 1 020 travailleurs, il apparaît que 27,1 % sont prêts à retourner un jour chez un ancien employeur. Plus encore : 54,6 % des anciens collaborateurs avec qui l’employeur a gardé un bon contact après le licenciement envisagent de retourner chez leur employeur précédent.

De plus, 36,6 % recommanderaient leur ancien employeur à d’autres personnes. Ce taux grimpe même à 62,9 % lorsque vous entretenez un bon contact avec vos anciens collaborateurs en tant qu’employeur. Pour votre image de marque aussi, vous avez tout intérêt à rester en contact avec vos anciens collaborateurs. Car si vos travailleurs actuels sont les ambassadeurs de votre organisation, ceux qui ont dû partir ou sont partis de leur propre initiative parleront également d'une certaine manière de votre organisation.

Outplacement assorti d’une perspective

Proposer l’accompagnement d'outplacement constitue une autre manière d’aider votre travailleur dans cette situation difficile. Saviez-vous que l’outplacement était même obligatoire dans de nombreux cas ?

Concrètement, un consultant en outplacement aide le travailleur à surmonter le licenciement et examine où se situent les possibilités pour un nouvel emploi. Le trajet se composera de l’offre d’un soutien psychologique, de l’analyse des talents du collaborateur, de l’offre d'une formation à la candidature et d’une aide administrative et logistique. Ainsi, après le licenciement, votre collaborateur a une perspective pour trouver un nouvel emploi adapté et... un éventuel retour dans votre organisation, lorsque la situation économique se sera améliorée.

À la recherche d'un bureau d'outplacement expérimenté ?

Acerta propose l’outplacement par l'intermédiaire d'un réseau de bureaux agréés dans toute la Belgique et ce, dans plusieurs langues. Nous aidons ainsi vos anciens collaborateurs à remonter rapidement en selle.

Plus d'informations

Partagez cet article

Acerta_Magda_Duerinckx.png

Écrit par Magda Duerinckx

Managing Consultant Talent Center

Articles liés

Trois raisons de proposer l’outplacement (volontaire)
Employeurs

Trois raisons de proposer l’outplacement (volontaire)

15 octobre 2020 Magda Duerinckx

Outplacement ou accompagnement après le licenciement : dans certains cas, vous ne pouvez pas y échapper. Et en tant qu’employeur, vous êtes obligé de le proposer aux collaborateurs que vous licenciez. Toutefois, même quand vous n’êtes pas obligé de prévoir un outplacement, vous avez tout intérêt à le faire.

En savoir plus
Covid-19 : Quels sont les effets du chômage temporaire sur le délai de préavis ?
Employeurs

Covid-19 : Quels sont les effets du chômage temporaire sur le délai de préavis ?

21 septembre 2020 Amandine Boseret

Saviez-vous que, dans certains cas, le délai de préavis des suites d’un licenciement est plus long que prévu pour les travailleurs qui sont au chômage temporaire ? Découvrez dans cet article un aperçu des règles de base et de l'impact de Covid-19.

En savoir plus
Le développement des talents à l’automne
Employeurs

Le développement des talents à l’automne

09 septembre 2020 Erik Vermeiren

De nombreuses organisations travaillent désormais d’une tout autre manière que d’habitude. Cela peut donner à vos travailleurs le sentiment de ne plus être à la bonne place. L’heure du développement des talents a sonné.

En savoir plus