Précédent

Bonus sous forme de prime bénéficiaire dans 8 entreprises sur 1000

19 novembre 2019 Glenn van Oevelen Employeurs

La prime bénéficiaire a été lancée le 1er janvier 2018 en tant que nouvelle option bonus qui vient s’ajouter au bonus non récurrent lié aux résultats, au bonus classique et aux warrants. Avec cette prime, les employeurs peuvent partager une partie de leurs bénéfices avec leurs collaborateurs en guise de bonus. Au cours des neuf premiers mois de 2019, deux fois plus d’entreprises que l’année précédente ont versé une prime bénéficiaire. Pourtant, il ne s’agit toujours que de 8 entreprises sur 1000.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Prime bénéficiaire ?

Les entreprises qui font des bénéfices peuvent utiliser la prime bénéficiaire pour octroyer un bonus supplémentaire à tous leurs collaborateurs. C’est une façon fiscalement avantageuse de récompenser et de motiver vos collaborateurs : la prime bénéficiaire n’est pas soumise aux cotisations ONSS parce qu’elle n’est pas considérée comme une rémunération. En tant qu’employeur, il vous appartient chaque année de verser ou non la prime.

8 employeurs sur 1000

Le succès de la prime bénéficiaire a été doublé cette année : 8 employeurs sur 1000 ont récompensé leurs collaborateurs avec une telle prime au cours des 9 premiers mois de 2019. Étant donné que la prime bénéficiaire est octroyée après la clôture annuelle, qui se déroule habituellement de mars à juillet, ces chiffres donnent un bon aperçu du nombre total de primes bénéficiaires en 2019. En 2019, d’autres possibilités ont été ajoutées à la prime bénéficiaire : calcul sur la base des prestations de travail effectives et exclusion en cas de sortie de service.

En moyenne, 1585 euros des bénéfices sont donnés par travailleur. Ce sont surtout les entreprises occupant moins de 20 travailleurs qui optent pour la prime bénéficiaire : elles représentent 77 % des entreprises qui octroient cette option de bonus. 19 % des primes bénéficiaires sont octroyées dans des entreprises moyennes et 4 % dans des grandes entreprises.

Possibilités limitées d’octroi

Vous pouvez opter pour une prime bénéficiaire identique ou une prime bénéficiaire catégorisée. En cas de prime bénéficiaire identique, tous les travailleurs reçoivent le même montant fixe ou pourcentage de leur salaire. En cas de prime bénéficiaire catégorisée, vous pouvez distinguer des catégories et leur octroyer des montants différents. Vu que vous devez traiter tous les travailleurs de la même manière, la prime bénéficiaire est un bonus collectif. Il y a donc peu de place pour l’individualisation.

En outre, la prime bénéficiaire est uniquement liée au résultat financier de votre organisation. Vous pouvez également déterminer d’autres objectifs avec vos travailleurs, comme une optimisation des processus ou moins d’accidents de travail, qui ne sont alors plus uniquement mesurés et récompensés avec les bénéfices.

Dans tous les cas, la prime bénéficiaire est une façon intéressante de motiver vos collaborateurs : c’est un extra qui vient s’ajouter au package salarial en ces temps de modération salariale. Seuls 7 % d’impôts et une cotisation de solidarité de 13,07 % sont retenus.

Rémunérer et récompenser de manière correcte

Nous vous aidons à mettre en place une politique de bonus intéressante afin que vous puissiez respirer d’un point de vue financier, récompenser vos collaborateurs et dénicher de nouveaux talents.

Découvrez nos solutions !

Partagez cet article

Glenn Van Oevelen

Écrit par Glenn van Oevelen

Managing Consultant Legal & Reward chez Acerta

Articles liés

Comment lancer un plan cafétéria dans son entreprise ?
Employeurs

Comment lancer un plan cafétéria dans son entreprise ?

12 août 2019

Un plan cafétéria autorise les travailleurs à composer eux-mêmes leur package salarial, comme s’ils choisissaient leur menu au restaurant. Il permet aux collaborateurs d’intervenir : ils choisissent eux-mêmes les avantages salariaux qu’ils considèrent comme importants.

En savoir plus
Succès de la mobilité alternative auprès des employeurs et des travailleurs
Employeurs

Succès de la mobilité alternative auprès des employeurs et des travailleurs

06 août 2019

Le budget mobilité a été approuvé le 1er mars 2019. Il autorise les travailleurs à échanger – sous certaines conditions – leur voiture salariale ou leur voiture de société contre un budget consacré à différents moyens de transport afin de rendre leurs déplacements domicile-lieu de travail plus fluides et plus écologiques.

En savoir plus
Un plan cafétéria ? C’est le bon plan  !
Employeurs

Un plan cafétéria ? C’est le bon plan  !

05 juin 2019

Le travailleur moderne a besoin de flexibilité, et c’est aussi le cas pour la rémunération. D’après une enquête d’Acerta, pas moins de 70 % des travailleurs belges souhaitent composer eux-mêmes leur package salarial.

En savoir plus