Précédent

Comment déployer des talents au bon endroit ?

24 septembre 2019 Hannelore Van Meldert Employeurs

Trouver les bons talents et les garder par la suite constitue un défi auquel vous feriez mieux de trouver une solution en cette période de pénurie sur le marché de l’emploi. Avez-vous déjà pensé au rematching ? Il s’agit d’une forme de réorientation du personnel où vos collaborateurs occupent une nouvelle fonction – au sein de votre entreprise ou en dehors. Ils restent ainsi motivés et vous tirez le meilleur parti de leurs points forts.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Défis dans le domaine de la gestion du personnel

Bien que les RH traversent une période dynamique, certains défis inquiètent les employeurs. Pourvoir les postes vacants et s’assurer que les collaborateurs disposent des compétences adéquates à leur fonction constituent, selon les employeurs, les défis RH les plus importants pour les deux années à venir. Conserver des collaborateurs et les garder motivés complète le top trois.

La solution : se prêter au puzzle des tâches et des talents

Pour relever ces défis, il convient de trouver des solutions créatives. Le matching et le rematching des tâches et des talents – assigner une autre fonction aux collaborateurs au sein de l’organisation ou les partager avec d’autres entreprises – peuvent permettre à vos collaborateurs d’étendre leurs connaissances et de déployer pleinement leurs talents. Deux options s’offrent à vous pour occuper vos collaborateurs à un autre endroit :

  1. Le rematching interne : près de 70 % des employeurs estiment que le rematching (temporaire ou permanent) au sein de leur propre entreprise est utile et réalisable. Vous pouvez ainsi veiller à ce que vos collaborateurs exercent toujours une fonction qu’ils apprécient et qui leur permet de développer leurs talents. Procéder sans cesse au matching des tâches et des talents afin que l’emploi représente une plus-value tant pour les collaborateurs que pour l’employeur relève du casse-tête.
  2. Le rematching externe : les employeurs se montrent plus réticents à externaliser les talents en dehors de l’entreprise – le rematching externe. Cela leur semble certes utile, mais peu réalisable en pratique. Par ailleurs, le rematching externe temporaire est considéré comme un peu moins utile (38 %) et réalisable (25 %) que le rematching externe permanent (47 % et 40 %).

Pour garantir la réussite d’un rematching externe, les employeurs estiment qu’il est nécessaire de disposer d’une bonne équivalence entre l’offre et la demande, de suffisamment de temps pour l’accompagnement et d’un scénario juridique simple. Les entreprises de services RH jouent un rôle important à cet égard. En effet, les entreprises ne connaissent pas toujours les besoins des autres sociétés. Acerta dresse un inventaire des besoins RH de plusieurs entreprises et peut ensuite intervenir comme interlocuteur central afin d’organiser un rematching externe.

La « guerre des talents », une époque révolue ?

Pour collaborer au-delà des frontières de l’entreprise, les entreprises ne doivent plus se considérer comme des concurrents ou des ennemis qui se battent pour décrocher des talents. Si le rematching constitue une plus-value à la fois pour les deux employeurs et pour le travailleur, cela mène à une situation gagnant-gagnant pour toutes les parties : le rematching motive les travailleurs, augmente leur engagement et leur flexibilité, et favorise la croissance de leurs connaissances et possibilités au sein de votre organisation.

Rematching est une solution gagnant-gagnant

Identifiez et reconnaissez les talents que vous abritez

En savoir plus

Partagez cet article

Hannelore Van Meldert

Écrit par Hannelore Van Meldert

Senior Consultant Acerta Consult

Articles liés

Studio 100 remporte le TMA Talent Award
Employeurs

Studio 100 remporte le TMA Talent Award

05 décembre 2019

Sélectionner, développer et évaluer les collaborateurs talentueux n’est pas toujours évident. Pourtant, certaines entreprises ont déjà franchi des étapes importantes vers une gestion des talents fructueuse.

En savoir plus
Quel est l’âge moyen des travailleurs en Belgique ?
Employeurs

Quel est l’âge moyen des travailleurs en Belgique ?

12 novembre 2019

Pour la première fois en cinq ans, le marché belge du travail se rajeunit : l’âge moyen des travailleurs belges en 2018 était de 41,4 ans. En 2017, celui-ci s’élevait encore à 42,3 ans, soit 11 mois de plus. La baisse de l’âge se présente à tous les niveaux : ouvriers ou employés, hommes ou femmes, dans tous les secteurs et toutes les régions.

En savoir plus
La Payroll Academy d’Acerta en est à sa quatrième édition
Employeurs

La Payroll Academy d’Acerta en est à sa quatrième édition

17 septembre 2019 Julie Fobe

De nombreux jeunes talents enthousiastes ont démarré la quatrième édition de la Payroll Academy d’Acerta. Acerta a fondé la Payroll Academy en 2016 en vue d’offrir aux jeunes diplômés motivés l’opportunité d’acquérir de l’expérience au moyen d’un trajet d’apprentissage rémunéré.

En savoir plus