Précédent

Comment veiller au bien-être mental de vos collaborateurs ?

27 octobre 2020 Benoit Caufriez Employeurs

Après le confinement en mars et avril, de nombreux collaborateurs ont continué le télétravail. Parce que le gouvernement a continué à l’encourager comme la norme, et parce que le télétravail offre effectivement des avantages.

Néanmoins, le télétravail estompe aussi la frontière entre vie privée et vie professionnelle. Cela explique probablement en partie pourquoi près de 40 % des collaborateurs sont plus stressés au travail. Maintenant que les mesures ont à nouveau été renforcées, nous nous posons la question suivante : que pouvez-vous faire en tant que dirigeant pour veiller au bien-être mental de vos collaborateurs ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

4 collaborateurs sur 10 sont plus stressés

Une enquête récente d’Acerta menée auprès de 2000 collaborateurs montre que le coronavirus a un poids important sur le bien-être mental du Belge actif. Ainsi, 4 sur 10 sont plus stressés. 3 sur 10 sont moins motivés par leur travail et 2 sur 10 sont moins heureux au travail. Maintenant que nous devons à nouveau réduire les contacts physiques en raison de mesures renforcées, il est important de maintenir un esprit de groupe fort. Ci-dessous, vous trouverez 5 conseils pour rester en contact avec vos collaborateurs à distance.

1. Une communication numérique qui crée des liens

Travailler à distance ne doit pas nécessairement signifier qu’il ne peut y avoir de liens entre collègues. Prenez exemple sur le secteur de l’informatique : ils organisent chaque matin un « scrum » où des équipes entières passent en revue le planning de la journée et en profitent pour s’assurer que tout le monde va bien. C’est bon pour l’esprit d’équipe. Impossible d’organiser une session quotidienne ? Essayez tout de même d’organiser au moins une réunion numérique par semaine.

En matière de communication, il est nécessaire de bien réfléchir à l’objectif de votre message. Vous souhaitez simplement informer ou vous attendez aussi une interaction, quelle est l’urgence ainsi que la complexité ou la sensibilité ? Tous ces éléments réunis peuvent déterminer le canal de communication le mieux adapté : synchrone ou asynchrone, individuel ou collectif.

2. Orientez vos collaborateurs

Les gens ont besoin de perspectives, même si la situation peut sembler moins rose. La clarté permet d’éviter qu’une situation ne paraisse désespérée. Assurez-vous en outre d’avoir une bonne base commune : quel but souhaitons-nous atteindre en tant qu’équipe, et comment ? Établissez un cadre dans lequel vous formulez des accords sur les objectifs, les priorités et les normes. Impliquez toute votre équipe et réexaminez ces accords une fois par mois par exemple et prenez évidemment le temps de célébrer ensemble les succès et les réussites.

3. Le nouveau lieu de travail « hybride » exige une vision à long terme

Si le travail numérique devient la norme, vous devez aussi oser penser au-delà du prochain confinement. Le télétravail reste pertinent. Et bien que le télétravail ait beaucoup de partisans, le télétravail exclusif n’est pas fait pour tout le monde.

Optez donc pour un modèle hybride : en partie à la maison et en partie au bureau. Une politique de (télé)travail durable ne se réalise pas du jour au lendemain. Elle doit non seulement s’appuyer sur de bonnes bases juridiques, mais elle doit également être adaptée à votre organisation. De plus, elle doit être portée par tous les membres de votre organisation. Hybride signifie également tenir compte de la fonction et des souhaits du collaborateur individuel et examiner ce dont il ou elle a besoin.

4. Prêtez une attention sincère à vos collaborateurs

Prenez régulièrement des nouvelles de vos collaborateurs, montrez un intérêt sincère pour leur vécu et non pas seulement pour contrôler leur travail ou son avancement. Cela vaut en particulier pour les collègues qui sont naturellement plus réservés et qui n’auront pas directement le réflexe de demander de l’aide ou de prendre contact.

Vous engagez de nouveaux collaborateurs ? En ces temps aussi, un bon onboarding est crucial. Prenez votre temps pour bien les accueillir le premier jour. Prenez ensuite régulièrement des nouvelles en programmant des moments de contact fixes. Mettez éventuellement en place un système de parrainage où un collaborateur qui travaille déjà depuis longtemps dans votre organisation prend le nouveau collègue sous son aile et lui montre le chemin.

5. Faites-vous coacher

Votre rôle en tant que dirigeant change. Vous n’entrez plus tous les jours dans le bureau et n’avez plus la possibilité de demander simplement et spontanément des nouvelles de tout le monde. L’attention portée à votre personnel reste primordiale. Le nouveau lieu de travail demande une autre manière de coacher, et cela alors que vos propres tâches sont chamboulées et que vous avez peut-être encore plus de travail. Faites-vous éventuellement coacher et aider pour votre rôle en évolution.

Besoin de soutien ?

Nous vous accompagnons dans l’optimalisation de vos ressources humaines, aussi après une période difficile.

Plus d'infos

Partagez cet article

benoit-caufriez-blog-002.png

Écrit par Benoit Caufriez

Articles liés

Le contrôle du respect des mesures préventives COVID-19 devient répressif
Employeurs

Le contrôle du respect des mesures préventives COVID-19 devient répressif

20 novembre 2020 Amandine Boseret

Les portes de votre entreprise peuvent-elles simplement rester ouvertes ? Il vous faut alors respecter bon nombre de mesures sanitaires. Si vous ne le faites pas, vous risquez de lourdes amendes et peut-être même l'emprisonnement.

En savoir plus
Une période difficile ? Assurez la motivation et l’engagement de vos travailleurs
Employeurs

Une période difficile ? Assurez la motivation et l’engagement de vos travailleurs

17 novembre 2020 Sylvie Michaux

Comment s’assurer la motivation et l’engagement de vos travailleurs après une période difficile ? Dans cet article vous découvrez quelques trucs et astuces.

En savoir plus
Le personnel soignant reçoit de nouvelles aides
Employeurs

Le personnel soignant reçoit de nouvelles aides

12 novembre 2020 Ellen Van Grunderbeek

La semaine passée, le gouvernement fédéral a annoncé une série de nouvelles mesures de soutien, dont plusieurs destinées au secteur des soins de santé. De quelles mesures s’agit-il précisément ? Et qui y a droit ?

En savoir plus