Précédent

Déplacements domicile-lieu de travail : comment propulser le vélo en tête du peloton ?

16 septembre 2020 Ellen Van Grunderbeek Employeurs

La mobilité reste un sujet brûlant, même en temps de coronavirus. Alors qu’il est devenu moins évident de prendre les transports en commun, le vélo est de plus en plus considéré comme une solution alternative appréciable. Des chiffres récents révèlent que 15 % des Flamands se rendent déjà régulièrement au travail à vélo à l’heure actuelle. Nous sommes donc sur la bonne voie.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

L’impact des employeurs

En tant qu’employeur, vous pouvez participer à la percée du vélo comme le moyen de transport par excellence. Outre les avantages financiers qu’il vous procure, vous donnez également une image positive de l’entreprise, car vous marquez des points en matière de durabilité. Vous devenez un employeur plus attractif bénéficiant d’une meilleure rétention et vous favorisez également la santé physique et mentale de vos travailleurs. Tout le monde y gagne.

En tant qu’employeur, vous pouvez influencer le choix du moyen de transport de vos travailleurs. Mais comment donner au vélo un rôle plus important ?

Politique vélo : le choix vous appartient

Votre politique vélo peut s’établir de différentes manières. Vous pouvez mettre le vélo à disposition comme un « extra » venant s’ajouter à la rémunération normale.

Si vous ne voulez pas engager de frais supplémentaires en tant qu’employeur, vous pouvez demander à votre travailleur de consacrer une partie de salaire au financement du vélo, notamment grâce à un plan cafétéria ou à une politique salariale flexible. Vos travailleurs pourront ainsi composer une partie de leur salaire avec d’autres éléments que de l’argent et choisir un vélo de société. À titre d’exemple, un travailleur qui échange 50 euros de salaire brut dans le cadre d’un leasing vélo peut circuler pendant trois ans sur un vélo d’une valeur de 2000 euros.

En outre, consacrer le surplus d’un budget de leasing voiture à un vélo est également possible. Si votre travailleur opte pour une voiture de société plus petite, il peut investir un supplément dans un vélo.

Enfin, vous pouvez également souscrire à un achat groupé de vélos pour vos collaborateurs.

Une politique vélo adaptée à vos travailleurs

Chaque travailleur est différent. Une politique vélo hétérogène vous permet de répondre aux besoins et aux desiderata de tous vos travailleurs.

Sur la base du contrat-cadre que vous avez conclu avec la société de leasing, votre travailleur peut choisir son fournisseur de vélo (central ou local à proximité de son domicile ou de son lieu de travail) et parmi les modèles proposés. Cela peut aller d’un vélo ordinaire à un vélo électrique en passant par un vélo cargo, un triporteur, un vélo pliant ou même un speed pedelec. Des marques et des modèles plus chers ainsi que des e-bikes sont également à portée de main dans une offre différenciée. À la fin du contrat, votre travailleur peut remettre le vélo ou le racheter à la valeur du marché et continuer à l’utiliser à titre privé.

Outre le vélo lui-même, vous pouvez également prévoir divers accessoires (sacoche, cadenas, etc.), les frais d’entretien et de garage et même des équipements sanitaires pour les pédales au sein de votre entreprise.

Tous les accords en matière d’octroi et d’utilisation du vélo sont fixés dans un plan de leasing vélo établi entre votre travailleur et vous. Une politique vélo apporte également plus de clarté sur les questions du vol, de l’entretien, des dommages et de l’utilisation du vélo pendant la suspension du contrat de travail pour cause de maladie ou de crédit-temps.

Un avantage durable et intéressant

d’un vélo de société, vous pouvez également octroyer à vos collaborateurs une indemnité vélo exonérée de 0,24 euro/kilomètre dans le cadre d’un déplacement domicile-lieu de travail. Il convient alors de prouver, au moyen d’une déclaration sur l’honneur, que le déplacement domicile-lieu de travail s’effectue à vélo (il n’est pas nécessaire que ce soit tous les jours). Vous donnez ainsi un coup de pouce financier à vos collaborateurs cyclistes. Si votre secteur vous l’impose ou si des accords ont été conclus au niveau de l’entreprise, l’indemnité vélo vient s’ajouter obligatoirement.

Une politique vélo peut également être combinée avec une politique en matière de voiture de société. Les investissements que vous réalisez dans le vélo sont déductibles fiscalement. En misant sur le vélo, vous êtes moins dépendant des coûts variables liés à l’utilisation d’une voiture de société.

Outre les économies de temps de déplacement et de stationnement et les avantages pour la santé, votre travailleur est également gagnant sur le plan financier en optant pour le vélo. Les déplacements domicile-lieu de travail sont exonérés de cotisations. L’usage purement privé est également exonéré, à condition que le vélo soit effectivement utilisé pour les déplacements domicile-lieu de travail. Si le vélo est exclusivement utilisé à titre privé, des cotisations sociales seront dues sur la valeur réelle de l’avantage.

Intégrez la mobilité à une politique de rémunération flexible

Des enquêtes montrent que plus de 70 % des collaborateurs belges veulent avoir leur mot à dire dans la composition de leur package salarial. Grâce à un plan cafétéria, une forme de politique salariale flexible, vous pouvez jouer sur ce souhait de vos collaborateurs.

Plan cafétéria

Partagez cet article

Écrit par Ellen Van Grunderbeek

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Une rémunération avantageuse sur le plan fiscal en 2020 ? Agissez à temps
Employeurs

Une rémunération avantageuse sur le plan fiscal en 2020 ? Agissez à temps

30 septembre 2020 Liesbeth Goethals

Vous souhaitez conclure l’année 2020 avec une note positive en octroyant une rémunération supplémentaire à vos collaborateurs ? Cela est possible, mais vous devez agir rapidement si vous voulez utiliser le bonus salarial de la CCT 90 à cet effet.

En savoir plus
Le chèque consommation : désormais aussi électronique
Employeurs

Le chèque consommation : désormais aussi électronique

19 août 2020 Ellen Van Grunderbeek

Récompenser les travailleurs d’une manière (para)fiscalement intéressante en soutien aux secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus ? Le chèque consommation papier, qui avait été créé dans cette optique, est désormais aussi disponible sous format électronique.

En savoir plus
Le chèque consommation: règles pour l’émission et l’utilisation
Employeurs

Le chèque consommation: règles pour l’émission et l’utilisation

29 juillet 2020 Ellen Van Grunderbeek

Le chèque consommation est une manière avantageuse au niveau parafiscal de récompenser vos collaborateurs. Le 17 juillet 2020, le très attendu AR déterminant les règles du jeu de l’octroi et de l’affectation du chèque consommation a été publié. Nous vous les récapitulons ci-dessous.

En savoir plus