Précédent

Des collaborateurs résilients ? Pensez à leur bien-être

25 mai 2020 Yves Plees Employeurs

La crise du coronavirus suscite de nombreuses émotions vives, comme la peur, le stress et la morosité. Mais les crises offrent aussi des opportunités. Possibilités de mieux prendre soin les uns des autres, et donc de vos collaborateurs. De manière à ce qu’ils continuent à venir sur le lieu de travail (numérique) avec énergie.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Le bien-être du personnel est la priorité absolue de 6 employeurs sur 10

La récente étude de reprise d'Acerta, qui a permis de savoir dans quelle mesure les employeurs étaient prêts pour la reprise de leurs activités, révèle que 55 % des entreprises tiendront davantage compte de la santé mentale et physique de leurs collaborateurs. Cette attention supplémentaire n’est pas un luxe superflu : 1 à 2 travailleurs sur 10 se sentent extrêmement anxieux.

Plus que jamais, les collaborateurs ont besoin d'un soutien psychosocial pour faire face au stress que cause cette crise du coronavirus. 80 % des employeurs attendent dès lors que leurs membres du personnel soient encore plus exigeants sur le plan de la santé. La peur de la contamination, l'équilibre entre travail et famille, la charge de travail accrue et l’incertitude quant à l’avenir constituent l’environnement idéal pour un risque accru de burn-out et d’autres problèmes psychosociaux.

Demandez à vos collaborateurs s'ils vont bien

La peur est une réaction tout à fait normale et naturelle. Même si elle ne peut certainement pas prendre le dessus, car elle peut se transformer en panique et en surcharge prolongée. Chaque travailleur réagit différemment à des situations stressantes. Là où l'un reste serein, l'autre paniquera. C’est la raison pour laquelle il faut veiller à ce que chacun se sente bien dans sa peau.

En tant qu’employeur, vous voulez guider au mieux votre organisation et vos travailleurs tout au long de cette période difficile. Mais savez-vous réellement comment se portent vos collaborateurs ? Mieux vaut prévenir que guérir, il est donc conseillé de se faire une idée claire de leur bien-être général. Ce n’est qu’alors que vous pourrez prendre des mesures ciblées pour les maintenir motivés.

La prévention est la pierre angulaire de votre politique de bien-être

Évaluer, c’est savoir, quand on sait ce que l’on évalue. Comment évaluez-vous précisément le bien-être de vos collaborateurs ? Et comment élaborer une politique pour l’approche des problèmes psychosociaux et d'autres problèmes ? Lors d’une enquête sur le bien-être, nous nous concentrons sur les cinq thèmes suivants :

  • La fatigue ou l’état psychologique de vos collaborateurs ;
  • L’expérience personnelle de vos travailleurs pendant le confinement ;
  • La perception par vos collaborateurs du plan de reprise et leurs attentes ;
  • La capacité de résistance de vos collaborateurs ;
  • La motivation de revenir au travail

Afin que vous puissiez identifier clairement les cas à risque et les anticiper à un stade précoce. Avec un plan d'action mûrement réfléchi, en coachant les individus et les groupes, en élaborant une politique de télétravail, en proposant des solutions RH efficaces, mais surtout en continuant à bien suivre leur situation et à les surveiller. De cette manière, vous pouvez mieux adapter vos initiatives internes, de sorte qu’elles correspondent davantage à la réalité spécifique de votre organisation.

Prenez soin de vos collaborateurs

Une politique de bien-être à l’épreuve du temps qui correspond aux besoins de vos travailleurs ? Nos experts vous aident à maintenir vos collaborateurs en bonne santé et motivés.

Plus d'infos

Partagez cet article

Acerta_Yves_Plees.png

Écrit par Yves Plees

Director Acerta Consult

Articles liés

Je dois invoquer le chômage temporaire. Mais pour quelle raison ?
Employeurs

Je dois invoquer le chômage temporaire. Mais pour quelle raison ?

16 octobre 2020 Nele Mertens

Les deux motifs ou raisons les plus utilisés actuellement sont la force majeure et des raisons économiques. Il existe cependant d’autres motifs encore pour invoquer le chômage temporaire.

En savoir plus
Chômage temporaire pour les travailleurs avec un enfant en quarantaine
Employeurs

Chômage temporaire pour les travailleurs avec un enfant en quarantaine

01 octobre 2020 Nele Mertens

Votre travailleur a un enfant qui doit être mis en quarantaine ? Alors, à partir du 1er octobre, il est possible d’appliquer le chômage temporaire pour cas de force majeure. Découvrez tous les détails dans ce blog.

En savoir plus
Chômage temporaire dû au coronavirus et vacances : un aperçu de la situation
Employeurs

Chômage temporaire dû au coronavirus et vacances : un aperçu de la situation

24 septembre 2020 Marijke Beelen

Les travailleurs auront-ils moins de vacances en 2021 car leur entreprise a eu recours au chômage temporaire à cause du coronavirus en 2020 ? Il s’agit d’une question préoccupante dont la réponse est partiellement connue. Nous vous résumons la situation.

En savoir plus