Précédent

Développement du talent pendant une période difficile

31 mars 2020 Simon Heirman Employeurs

Le travail à domicile nous pousse à nouveau à rechercher l’harmonie entre différents rôles désormais imbriqués les uns dans les autres (travailleur, conjoint, parent, enfant de…). Il nous coupe également du soutien informel et de la confirmation de nos pairs. Le besoin de lien s’intensifie, les collaborateurs réfléchissent activement à ce qui les lie à votre organisation. Un moment crucial donc, et une opportunité unique. Simon Heirman, Managing Consultant Assessment, nous explique comment créer de l’adhésion et des perspectives pour le talent.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

(Pré)occupez-vous de vos collaborateurs

Le lieu de travail digital est le théâtre de beaucoup d’émotions en ce moment. L’incertitude quant à ce qui va arriver suscite l’angoisse. Les angoisses prennent racine dans les besoins fondamentaux tels que la sécurité et le lien. De quelle manière, en tant que dirigeant, pouvez-vous continuer à répondre à ces besoins ?

  • La sécurité financière : explorez toutes les possibilités, montrez à vos collaborateurs que vous faites des efforts. Trouvez un espace durable entre votre sécurité financière collective (à plus long terme ?) et celle de l’individu (à plus court terme ?).
  • La sécurité : Préoccupez-vous de la santé de vos collaborateurs, sincèrement, et non pas parce que c’est une obligation légale. Rien que cela limitera les défections de leur part.
  • Le lien social : il apparaît comme le plus grand défi du travail à domicile. Pourtant, nous n’avons jamais été aussi connectés que maintenant. Misez sur des contacts synchrones qui ont du sens. Valorisez les traditions propres à votre entreprises, telles que démarrer la journée avec une tasse de café, manger ensemble, prendre un apéritif le vendredi soir, des entretiens bilatéraux tous les 15 jours avec chaque collaborateur, etc.

Plus de lien pour une meilleure énergie

Le contact social par canal numérique peut rapidement se transformer en perte d’attention perpétuelle, pour combler le vide de notre bureau à domicile. Même les mails (bienveillants) supplémentaires envoyés ces dernières semaines sont contre-productifs. Surprenez vos collaborateurs avec quelque chose de matériel, par exemple par courrier. Plus vous stimulez de sens, plus la preuve de votre lien positif avec les collaborateurs est tangible.

Par canal numérique, la barrière est plus haute quand il s’agit de poser une question. C’est pourquoi un certain nombre de collaborateurs recherchent maintenant plus de feedback concret et de reconnaissance. Une bonne idée est de fêter les moments de « succès » chaque semaine. Pour cela, vous ne devez pas nommer les gens. Le collectif est, surtout en cette période, plus important que les mérites individuels. Votre message touchera de toute manière ceux que cela concerne.

Restez également attentif aux personnalités plus introverties et à ces gens qui vous mettent en copie cachée pour tout. Exprimez votre confiance et passez des accords sur l’accessibilité. Appelez un peu plus souvent pour partager les choses positives que vous avez remarquées. Si vous ouvrez la porte, l’autre personne fera le pas plus facilement par la suite.

Utiliser et développer les talents individuels

La réalisation de soi semble presque un luxe en cette période économiquement difficile. Ne vous y trompez pas : l’inadéquation des compétences et la pénurie de main-d’œuvre restent élevées, la crise n’y change pas (encore) quoi que ce soit. Les employeurs qui agissent consciemment là-dessus maintenant :

  • rassurent leurs collaborateurs: nous voyons l’avenir, nous croyons en votre potentiel, nous reconnaissons une image positive (soif d’apprendre et flexibilité, recherche commune de nouvelles idées/nouveaux business) ;
  • confirment leur image d’employeur durable et leur manière de penser « win-win » ;
  • entreront dans l’arène sociale avec des gens plus compétents et intrinsèquement motivés.

Ne regardez pas la réalisation de soi comme quelque chose de bizarre, comme le fait de proposer une formation ou une bibliothèque de vidéos inspirantes en ligne. Laissez les gens apporter leurs idées eux-mêmes, laissez-les se documenter par eux-mêmes et transmettre à d’autres qui souhaitent apprendre la même chose (double win pour le sentiment d’appartenance au groupe). C’est maintenant le temps de l’introspection et de l’expérimentation de nouvelles techniques. Encouragez cela, et demandez aux gens d’adapter cela aux objectifs stratégiques d’innovation, d’orientation-clients, de collaboration, … de l’entreprise.

Webinaire : Un vrai leadership - à distance

Comment traiter avec vos employés si vous n'avez de contacts que par téléphone ou par vidéo ?

Regardez ce webinaire

Partagez cet article

Simon Heirman

Écrit par Simon Heirman

Managing Consultant Assessment

Articles liés

Des collaborateurs qui restent à la maison ? Emmenez-les en voyage à la découverte de leurs talents !
Employeurs

Des collaborateurs qui restent à la maison ? Emmenez-les en voyage à la découverte de leurs talents !

14 juillet 2020

La crise liée au coronavirus contraint les gens au « staycation » dans leur propre pays ? Cela ne signifie pas pour autant qu’ils doivent rester à ne rien faire. Développez dès maintenant leurs talents, pour qu’ils puissent reprendre en septembre « enrichis » et pleins d’énergie.

En savoir plus
Employeurs : que faire si votre travailleur décide de voyager en zone à risque ?
Employeurs

Employeurs : que faire si votre travailleur décide de voyager en zone à risque ?

09 juillet 2020 Amandine Boseret

Si votre travailleur se rend dans une telle zone à risque, cela peut avoir des effets sur l’exécution de son contrat de travail. Quels sont alors les droits de l’employeur vis-à-vis du travailleur ? Qu’est-ce que l’employeur peut demander ou exiger d’un travailleur ?

En savoir plus
Nouvelles obligations lorsque vous invoquez le chômage temporaire
Employeurs

Nouvelles obligations lorsque vous invoquez le chômage temporaire

08 juillet 2020 Annelies Bries

Vous appliquez le chômage temporaire à la suite des mesures liées au coronavirus ? Sachez que de nouvelles obligations s’appliquent à partir du 13 juillet. Quelques autres aspects ont également été réglés.

En savoir plus