Précédent

Éviter le départ de l’un de vos collaborateurs talentueux ? Privilégiez une approche individuelle du collaborateur

14 février 2020 Tom Vlieghe Employeurs

Pour la première fois depuis 2017, le nombre de ruptures de contrat a baissé en 2019, selon les chiffres d’Acerta. En outre, la résiliation a généralement lieu à l’initiative du travailleur. Bien qu’il soit douloureux de se séparer d’un collaborateur talentueux – surtout en ces temps de pénurie sur le marché de l’emploi –, c’est parfois inévitable. Mieux vaut tout de même ne pas rester les bras croisés. Le mot d’ordre est : conserver l’engagement de vos collaborateurs.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Démission ou licenciement ?

Une rupture de contrat à durée indéterminée sur cinq seulement a lieu à l’initiative de l’employeur. Il est donc plutôt question de démission que de licenciement. Il ressort également de cette même enquête qu’une résiliation sur trois a lieu de commun accord, ce qui signifie qu’il y a de la place pour un dialogue ouvert entre le collaborateur et l’organisation.

Il est d’ailleurs essentiel d’engager régulièrement un dialogue ouvert avec votre collaborateur. Tenez compte de ses ambitions et réfléchissez éventuellement à la manière dont son talent peut être exploité différemment au sein de l’organisation. Même lorsque ce dialogue débouche sur l’arrêt de la collaboration, il peut être utile de s’accorder sur le moment où la collaboration prendra fin.

Votre collaboration s’arrête là ? Un « offboarding » positif peut alors veiller à ce que le collaborateur reste ambassadeur de votre organisation. Peut-être reviendra-t-il un jour au sein de votre organisation, plein de nouvelles idées en tête et fort de l’expérience qu’il aura acquise ailleurs.

Périodes de pic

Des schémas sont reconnaissables dans les ruptures de contrat. Fait frappant : le pourcentage de contrats prenant fin à l’initiative du travailleur est le plus élevé en août et en septembre. On peut en déduire qu’après les vacances, les collaborateurs se sentent prêts à relever un nouveau défi. Le départ de commun accord se manifeste également souvent aux mois d’août et de septembre, mais le véritable pic tombe en décembre. La fin d’une année civile correspond donc souvent aussi à la fin d'une collaboration.

Approche individuelle

Mieux vaut prévenir que guérir. La dernière chose que veulent les employeurs, c’est se séparer de leurs talents. Aussi, pour éviter une telle situation, il est important de conserver l’engagement de vos collaborateurs. Ce qui exige une approche individuelle, chacun ayant des besoins différents. Une approche individuelle est possible dans plusieurs domaines. Pensez au contenu de la fonction, à la rémunération et au temps de travail – vous en apprendrez plus à ce sujet ici

C’est en continuant à investir dans le talent de vos collaborateurs que vous parviendrez à les garder engagés. Continuez de développer vos talents. Vous miserez ainsi sur la proactivité dans un contexte en perpétuelle évolution qui demande l’acquisition de nouvelles compétences. Veillez à un environnement dans lequel tant les collaborateurs que les dirigeants peuvent aborder le changement en toute sécurité. Ensemble, vous pourrez déterminer comment les besoins de développement du collaborateur individuel et les objectifs de l’organisation peuvent se renforcer mutuellement.

#acertainement pour un personnel performant

Un entretien de sélection bien mené vous garantit le bon collaborateur. Ne laissez rien au hasard et participez à la formation ‘Entretien de sélection’ pour faire les bons choix.

Formation

Partagez cet article

Tom Vlieghe

Écrit par Tom Vlieghe

Director Acerta Consult

Articles liés

Faut-il encore tenir des évaluations ?
Employeurs

Faut-il encore tenir des évaluations ?

15 décembre 2020 Benoit Caufriez

3 entreprises sur 10 renoncent à la tenue des entretiens d’évaluation annuels, 15 % n’en prévoient pas. Découvrez ici tous les résultats de l’enquête menée par Acerta, en collaboration avec la KU Leuven et HR Square.

En savoir plus
Vos collaborateurs seront-ils toujours satisfaits de leur emploi dans cinq ans ?
Employeurs

Vos collaborateurs seront-ils toujours satisfaits de leur emploi dans cinq ans ?

07 décembre 2020 Tom Vlieghe

Nous vivons dans un monde qui évolue rapidement. L’environnement de travail et le contenu de la fonction de vos collaborateurs sont également susceptibles de changer. Comment les collaborateurs peuvent-ils réagir à cela ?

En savoir plus
Encourager l’apprentissage continu
Employeurs

Encourager l’apprentissage continu

30 novembre 2020 Annelies Baelus

Vous êtes convaincu que vos collaborateurs auront besoin d’étendre leurs compétences à l’avenir ? Vous n’êtes sûrement pas le seul. Combien de travailleurs ont réellement l’opportunité de suivre des formations ? Et quelles formations peuvent-ils suivre ? Acerta est partie à la recherche de réponses.

En savoir plus