Précédent

L’accord pour l’emploi comme solution à la pénurie sur le marché de l’emploi

22 mai 2019 Employeurs

La pénurie sur le marché de l’emploi est une réalité pour 72 % des entreprises. Les offres d’emploi sont de moins en moins pourvues. Chercher des solutions en ces temps de pénurie est une nécessité. L’accord pour l'emploi, qui reprend une série d’initiatives sociales, économiques et fiscales, devrait encourager l’occupation en Belgique. Nous abordons ici brièvement quelques mesures.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Outplacement en cas de force majeure médicale

Quand vous invoquez la force majeure médicale pour mettre un terme au contrat de travail de votre collaborateur, vous devez proposer une offre d’outplacement. Via l’accompagnement d’outplacement, les collaborateurs licenciés sont assistés dans leur recherche d’un nouvel emploi. L’accompagnement est de 30 heures au cours d’une période de maximum 3 mois qui commence au moment où le collaborateur accepte l’offre.

Assouplissement de la clause d’écolage pour les métiers en pénurie

Offrez-vous des possibilités de formation à vos collaborateurs ? C’est une bonne initiative dont vous voulez évidemment cueillir les fruits. Vous pouvez, en tant qu’employeur, conclure une clause d’écolage avec votre travailleur. Si votre collaborateur décide de quitter votre entreprise pendant la période fixée suivant une formation suivie, il devra rembourser une partie des frais de formation. La clause offre donc une protection lorsque vous investissez dans la formation de votre travailleur.

L’accord pour l'emploi prévoit un assouplissement supplémentaire de la clause d’écolage pour les métiers en pénurie. Fin 2018, un premier assouplissement avait déjà vu le jour. Celui-ci prévoyait notamment qu’il ne faut, dans ce cas, plus tenir compte d’un seuil de salaire annuel pour pouvoir conclure la clause d’écolage. Début 2019, un deuxième assouplissement est entré en vigueur. Désormais, une clause d’écolage pour les métiers en pénurie est valide si le collaborateur suit une formation découlant d’une disposition légale ou réglementaire afin de pouvoir exercer le métier pour lequel il a été embauché.

Engager de jeunes travailleurs est avantageux

Vous croyez aussi au talent des jeunes travailleurs ? Les jobs starters ont pour but d’encourager l’engagement de jeunes travailleurs entre 18 et 21 ans ayant peu ou pas d’expérience professionnelle grâce à une réduction du salaire brut. L’employeur doit toutefois payer un supplément compensatoire net - exonéré de retenues (fiscales) et de cotisations de sécurité sociale - afin qu’on ne touche pas au salaire net du jeune travailleur. Le calcul du supplément n’a plus lieu sur la base d’un tableau avec des échelles, mais en faisant la différence entre le salaire net calculé sur la base du salaire brut réduit et le salaire net calculé sur la base du salaire brut non réduit. L’employeur peut récupérer le supplément via une dispense partielle du précompte professionnel à verser.

Mises à jour sociojuridiques

Restez informé(e) grâce à notre récapitulatif prêt à l’emploi de toutes les modifications en matière de législation du travail, de fiscalité et de sécurité sociale.

Plus en savoir
Partagez cet article

Articles liés

Régime du tiers payant : moins de frais liés à l’abonnement de train de vos travailleurs
Employeurs

Régime du tiers payant : moins de frais liés à l’abonnement de train de vos travailleurs

20 novembre 2019 Nele Mertens

Avez-vous déjà entendu parler du régime du tiers payant ? Avec ce régime avantageux, la SNCB assume une partie des frais de l’abonnement de train de vos travailleurs. À une époque où l’accent est de plus en plus mis sur la mobilité durable, ce régime devient très intéressant pour les employeurs.

En savoir plus
Mesures autour de la mobilité en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles
Employeurs

Mesures autour de la mobilité en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles

14 novembre 2019 Olivier Marcq

Entretemps, les trois Régions belges ont formé leur gouvernement et ceci s’accompagne d’une déclaration de politique régionale. Les Gouvernements flamands, wallons et bruxellois y expliquent leurs résolutions et priorités pour différents thèmes comme l’éducation, le travail, l’économie sociale et la mobilité.

En savoir plus
Primes d’encouragement flamandes, comment voir les arbres cachés par la forêt ?
Employeurs

Primes d’encouragement flamandes, comment voir les arbres cachés par la forêt ?

04 novembre 2019 Nele Vandendriessche

Votre travailleur prend un crédit-temps ou un congé thématique (congé parental, congé pour assistance médicale, congé pour soins palliatifs) ? Il peut obtenir une prime d’encouragement flamande.

En savoir plus