Précédent

Les élections sociales de 2020 : à inscrire dès maintenant sur votre liste des choses à faire

04 décembre 2018 Employeurs
Temps de lecture: Lire plus tard ?

Les élections sociales de 2020 approchent à grands pas. Cela peut vous sembler encore loin, mais avant même de vous en apercevoir, vous arriverez dans la phase préparatoire qui commence par le jour X-60. Ce jour tombe en décembre 2019, soit en plein rush de fin d’année. Une période où vous serez probablement occupé sur d’autres projets. Par conséquent, il est important d’élaborer dès maintenant un plan efficace pour que la procédure électorale se passe bien. Nous vous rappelons les 4 moments clés.

X-60 : décembre 2019

Le jour X-60 tombe en 2019, en plein rush de fin d’année, c’est-à-dire entre le 11 et le 24 décembre. Une bonne raison d’accomplir les formalités nécessaires au préalable. En effet, outre le fait que cette période soit traditionnellement chargée, il s’agira peut-être pour vous d’une période de clôture ou d’un moment où vos collaborateurs prennent leurs vacances de Noël. Quoi qu’il en soit, vous devrez annoncer des informations primordiales ce jour X-60, soit 150 jours avant le jour de l’élection Y. L’essentiel demeure évidemment la structure de l’unité technique d'exploitation (UTE) et sa modification éventuelle depuis les élections sociales de 2016. En outre, ce jour-là, vous devrez pouvoir soumettre une liste des titres de fonction des cadres et du personnel dirigeant.

Possibilité de modification de la période de référence

Une semaine avant la fin de la période de référence, vous devrez donc pouvoir estimer quelques seuils importants (par exemple une occupation moyenne de 50 travailleurs pour le CPPT ou une moyenne de 100 travailleurs pour un CE). Auparavant, un problème pratique se posait souvent : la période de référence n’était pas encore complète au moment de cette estimation. Il se peut donc tout à fait que vous entamiez la procédure électorale et que vous découvriez quelques jours plus tard que vous ne deviez pas le faire. C’est pourquoi une proposition de loi vise à avancer d'un trimestre la période de calcul du seuil. Cela signifie que la période de référence s’étendrait du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2019.

X-30 janvier 2020 : la période de protection

La « période occulte » pour l’employeur commence 30 jours avant le jour X. À partir de ce jour, les candidats aux élections sociales sont protégés contre le licenciement. À ce moment, vous ne savez pas encore en tant qu’employeur qui sont les candidats. Concrètement, pendant une période de 65 jours, vous ne savez pas qui seront les futurs candidats aux élections sociales. Vous souhaitez malgré tout licencier un collaborateur pendant cette période, par exemple pour raisons impérieuses ou économiques ? N’hésitez pas à demander des conseils juridiques.

X février 2020 : début de la période électorale

Les choses se concrétisent. Le jour X, vous dévoilez la date des élections Y.

Alors que vous pouviez encore la modifier avant, la date exacte des élections devient définitive à partir du jour X. De plus, vous informez tout le personnel en affichant l’horaire des élections et le mode de vote (électronique ou non), le nombre de mandats, les listes des électeurs et les listes des noms du personnel dirigeant et des cadres. Toutes les personnes occupées dans l’entreprise le jour X auront l’opportunité de participer aux élections sociales.

Y mai 2020 : D-day

Le jour Y est enfin arrivé. En espérant que vos collaborateurs se rendront massivement aux urnes. En 2020, ce jour tombera entre le 11 et le 24 mai. Soyez particulièrement attentif à ce que tout le monde puisse aller voter. Vos collaborateurs sont constamment sur les routes ? Vous pouvez leur donner la possibilité de voter par correspondance, même si cette procédure est soumise à quelques conditions strictes. Veillez à ce qu’il y ait un président, un secrétaire et quatre assesseurs dans chaque bureau de vote. Le vote est suivi le jour même par le comptage des voix et la publication des résultats.

Plus d’informations sur les élections sociales de mai 2020 ?

Plus d’informations sur les élections sociales de mai 2020 ?

Cliquez ici

Partagez cet article

Articles liés

Nouvelles obligations lorsque vous invoquez le chômage temporaire
Employeurs

Nouvelles obligations lorsque vous invoquez le chômage temporaire

08 juillet 2020 Annelies Bries

Vous appliquez le chômage temporaire à la suite des mesures liées au coronavirus ? Sachez que de nouvelles obligations s’appliquent à partir du 13 juillet. Quelques autres aspects ont également été réglés.

En savoir plus
Des étudiants jobistes pendant les vacances d’été ? Voici les éléments à prendre en compte
Employeurs

Des étudiants jobistes pendant les vacances d’été ? Voici les éléments à prendre en compte

07 juillet 2020 Clara D'hollander

La reprise de l’économie permet à de nombreux employeurs d’accueillir à nouveau des étudiants jobistes dans leurs locaux. Vous comptez engager de la main-d’œuvre supplémentaire cet été ? Ne perdez donc pas de vue les points d’attention suivants.

En savoir plus
Hausse de 13 % du nombre d’indemnités de télétravail
Employeurs

Hausse de 13 % du nombre d’indemnités de télétravail

29 juin 2020 Sarah De Groof

La flexibilité sur le lieu de travail constitue l’un des principaux développements au travail. Et ces derniers mois, tout le monde a dû jouer la carte de la flexibilité. Par le télétravail, et par la combinaison parfois difficile entre le travail et la vie privée. Qu’en est-il des indemnités de télétravail et de la politique en la matière ? Et puis...

En savoir plus