Précédent

Les plus de 55 ans, des collaborateurs précieux

19 juin 2019 Employeurs

Les employeurs choisissent de plus en plus souvent d’engager une personne de plus de 55 ans. En 2018, 7 % des collaborateurs nouvellement engagés étaient âgés de 55 ans ou plus. C’est 10 % de plus que l’année précédente. Les travailleurs de 55 ans ou plus ne se voient plus terminer leur carrière en toute tranquillité, ils ont de véritables attentes professionnelles. Ils s’imposent comme des collaborateurs précieux qui ne doivent pas être perdus de vue.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Les années d’expérience constituent une plus-value

Quand votre collaborateur a 45 ans, il doit encore prester 20 années professionnelles. Cela signifie qu’il est à la moitié de sa carrière. Près d’un quart des nouveaux collaborateurs engagés en 2018 sont âgés de plus de 45 ans et entament la seconde moitié de leur carrière. Ils ont donc 20 années d’expérience derrière eux et peuvent encore être précieusement employés une vingtaine d’années.

Pour les plus de 55 ans, la situation est différente. Ils ont déjà toute une carrière derrière eux. Pourtant, ils ne se laissent pas aller et entretiennent encore des attentes professionnelles. Ils représentent une part de 7 % en moyenne des engagements. Ce chiffre est d’ailleurs en hausse, car en 2018, ils occupaient (à nouveau) une plus grande part de l’afflux qu’un an auparavant. Il est clair que les candidats de ce groupe d’âge (re)font figure de collaborateurs précieux. Leur longue expérience constitue quoi qu’il en soit une plus-value pour votre entreprise.

Ne vous trompez d’ailleurs pas. Nous ne parlons pas ici de chiffres absolus, mais de la répartition entre les différents groupes d’âge. Ces chiffres ne signifient donc pas automatiquement que les candidats plus âgés sont devenus plus populaires au détriment des plus jeunes.

La crainte des frais élevés

L’afflux de collaborateurs de 55 ans ou plus est un peu plus difficile dans les plus grandes entreprises. La cause peut aussi bien se trouver chez l’employeur que chez le candidat. Les entreprises de plus grande ampleur ont généralement la cote auprès des collaborateurs plus jeunes. Ces derniers y voient de nombreuses opportunités de développer leur carrière. De plus, les entreprises de plus grande ampleur proposent souvent des conditions complémentaires de travail et de salaire intéressantes pour les travailleurs plus âgés. Ces frais supplémentaires peuvent les pousser à être plus sélectives dans leur choix de soumettre une proposition salariale à un candidat plus âgé. Néanmoins, un soutien est prévu pour les employeurs qui engagent une personne de plus de 50 ans. Ne vous laissez donc pas effrayer trop rapidement, car vous manquerez peut-être un collaborateur talentueux.

Newsletter mensuelle

Intéressé(e) par l’actualité juridique et les nouvelles tendances du monde RH? Découvrez-en plus chaque mois dans notre newsletter.

Inscrivez-vous

Partagez cet article

Articles liés

Recruter pour aujourd’hui ou pour demain ?
Employeurs

Recruter pour aujourd’hui ou pour demain ?

03 décembre 2019 Tom Vlieghe

Le principal critère d’engagement des employés ? « Le potentiel », si on en croit une enquête d’Acerta. Les connaissances et l’expérience occupent la seconde place. Une évolution que nous ne pouvons qu’applaudir.

En savoir plus
Comment accueillir vos nouveaux collaborateurs ?
Employeurs

Comment accueillir vos nouveaux collaborateurs ?

29 août 2019 Nele Vandendriessche

Le mois de septembre ne marque pas seulement le début de la nouvelle année scolaire, il s’agit aussi souvent de la période des débuts des nouveaux collaborateurs au sein d’une entreprise. En tant qu’employeur, il est préférable de consacrer suffisamment d’attention à l’accueil de vos nouveaux collaborateurs.

En savoir plus
Votre ancien collaborateur pourrait revenir
Employeurs

Votre ancien collaborateur pourrait revenir

17 juin 2019

C’est parfois un coup dur lorsque votre collaborateur décide de poursuivre sa carrière professionnelle chez un autre employeur. En ces temps de pénurie sur le marché de l’emploi, mieux vaut ne pas perdre de talents.

En savoir plus