Précédent

Le chômage temporaire, une bouffée d’oxygène pour les entreprises

18 juin 2020 Julie Rousseau Employeurs

La crise du coronavirus mène la vie dure à l’économie, mais ces coups durs ne se traduisent pas forcément par des licenciements supplémentaires. Au contraire. Il ressort d’une enquête d’Acerta que cette année, en plein lockdown, les licenciements ont baissé de 15 % par rapport à 2019. Une conclusion surprenante ? Pas tout à fait. Le système de chômage temporaire donne aux entreprises la marge nécessaire pour passer ce cap difficile : les travailleurs peuvent simplement être mis temporairement en inactif pour faire baisser leurs frais salariaux. De nombreux employeurs ont d’ailleurs déjà fait appel à ce système.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Moins de fins de contrat

La croyance que la crise du coronavirus a coûté de nombreux emplois est bien ancrée, mais pour l’instant, les chiffres d’Acerta la contredisent. Ainsi, en avril 2020, on constate une baisse de 15,6 % des ruptures de contrat à durée indéterminée par rapport à 2019.

En mai, 24,8 % des fins de contrat résultaient de démissions, 31,4 % d’un commun accord (où l’initiative émane en réalité souvent du travailleur) et 29 % d’une décision unilatérale de l’employeur. Les employeurs ne recourent pas forcément au licenciement, mais utilisent volontiers des solutions alternatives.

Solutions alternatives au licenciement

Par le biais du système de chômage temporaire, les employeurs peuvent reporter ou annuler des licenciements. Ce n’est pourtant pas la seule solution pour éviter le licenciement. Les employeurs regardent désormais plus loin, car bien que le coronavirus influence fortement nos vies à l’heure actuelle, il y a un avenir après le coronavirus. Les entreprises auront alors à nouveau besoin de main-d’œuvre. Elles tentent donc aujourd’hui, en vue de demain, d’éviter les licenciements et se tournent vers d'autres moyens d’économiser des frais pour surmonter la crise. D’autres solutions existent outre le chômage temporaire. Découvrez-les ici.

Conseil en cas de licenciement

Notre formation en ligne vous apprend tout ce qu’il faut savoir sur la fin de contrat. Consultez également notre offre de relance pour garder un œil sur vos frais de personnel et économiser.

Formation - Économisez

Partagez cet article

Écrit par Julie Rousseau

Articles liés

VUB et Acerta : absentéisme pour maladie de courte durée remarquablement bas
Employeurs

VUB et Acerta : absentéisme pour maladie de courte durée remarquablement bas

18 février 2021 Laura Couchard

En novembre et en décembre 2020, 1,8 % des heures de travail ont en moyenne été perdues en raison d’absentéisme pour maladie de courte durée, soit des absences de moins d’un mois. Les chiffres se basent sur les données de 28 500 entreprises.

En savoir plus
Mesures de soutien fédérales : prolongation et extension
Employeurs

Mesures de soutien fédérales : prolongation et extension

15 février 2021 Nele Mertens

Le vendredi 12 février, le gouvernement fédéral a statué sur les mesures de soutien pour les employeurs et les travailleurs. Dans cet article de blog, vous découvrirez quelles mesures ont été prolongées ainsi que les nouvelles mesures.

En savoir plus
Soutenez la campagne de vaccination, permettez à vos travailleurs d’aider bénévolement
Employeurs

Soutenez la campagne de vaccination, permettez à vos travailleurs d’aider bénévolement

12 février 2021 Amandine Boseret

Le vaccin contre le corona offre de nouvelles perspectives aux employeurs et aux travailleurs. En tant qu’employeur, vous pouvez soutenir la campagne de vaccination en permettant à vos travailleurs d’aider en qualité de bénévoles.

En savoir plus