Précédent

Politique des salaires et des primes en période de pénurie sur le marché de l’emploi : vous n’avez pas que les salaires pour récompenser

20 novembre 2018 Employeurs

Durant les six premiers mois de cette année, 4 travailleurs sur 5 n’ont reçu qu’une petite augmentation salariale (+ 1 %) voire aucune. En période de pénurie sur le marché de l’emploi, on pourrait s’attendre à autre chose : que les employeurs promettent un salaire supplémentaire pour « attacher » les talents. Ce n’est donc (plus) le cas. Il existe d’autres moyens pour récompenser/rémunérer les travailleurs. Des moyens qui motivent vraiment, puisque c’est le travailleur lui-même qui peut indiquer ce qui l’intéresse. Laissez-vous inspirer par le benefit motivation plan.

Plus qu’un simple salaire

Les travailleurs sont devenus plus critiques quant à la composition de leur package salarial et la pénurie sur le marché de l’emploi place la balle dans leur camp : si la demande est plus forte, ils peuvent exiger davantage. Vous risquez de vous sentir obligé d’entrer dans le jeu de l’offre et de la demande. Dans ce cas, il est important que vous vous rendiez compte que vous avez plus d’atouts à votre disposition qu’un simple salaire.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Tout n'est pas à vendre

Bien sûr, un salaire correct est important et, bien sûr, un candidat ou un travailleur voudra comparer les salaires, mais le salaire seul n'est certainement pas toujours le facteur décisif. Une bonne ambiance au travail, des collègues qui partagent les mêmes idées, la possibilité d'évoluer ... ce sont des facteurs qui incitent les travailleurs à rester ou à aller voir ailleurs. Particulièrement en période de pénurie sur le marché de l'emploi, vous souhaitez que le package que vous avez à offrir fasse pencher la balance en votre faveur.

Cela ne conviendra jamais à tout le monde et c’est très bien ainsi

31 % des travailleurs aimeraient échanger des jours de congé contre du salaire en espèces. 26 % ont le raisonnement inverse : ils seraient prêts à donner du salaire en espèces pour recevoir des jours de congés supplémentaires*. Quoi que vous fassiez en tant qu’employeur, cela ne conviendra jamais à tout le monde.Et c’est justement là que réside tout l’intérêt : laissez les travailleurs choisir eux-mêmes, ainsi tout le monde est content. Pour un récapitulatif en chiffres.

Cela ne vous coûte rien

Un package salarial sur mesure ne doit pas forcément avoir des conséquences financières. L’employeur qui offre un package salarial « flexible » ou « sur mesure » utilise une partie des frais salariaux pour proposer ce budget au travailleur afin qu’il choisisse lui-même les éléments salariaux dont il a le plus besoin à ce moment. Les frais salariaux totaux n’augmentent pas.

N’hésitez pas à jouer la carte d’une rémunération équitable, motivante et sur mesure = benefit motivation plan. Téléchargez le plan par étapes ici : 

* enquête travailleurs d’ACERTA/Indiville mars 2018

Partagez cet article

Articles liés

Notez ces dates relatives aux élections sociales dans votre calendrier
Employeurs

Notez ces dates relatives aux élections sociales dans votre calendrier

22 mars 2019

Que vous soyez prêt ou non, en mai 2020, de nouvelles élections sociales seront organisées. Cela peut paraître lointain, mais en tenant compte d’une procédure durant en tout 150 jours, leur coup d’envoi sera donc déjà lancé en décembre 2019. À l’approche de celui-ci, vous êtes probablement déjà en pleins préparatifs.

En savoir plus
Budget mobilité : une option plus intéressante pour vos travailleurs ?
Employeurs

Budget mobilité : une option plus intéressante pour vos travailleurs ?

04 mars 2019

Le peu de succès remporté par l’allocation de mobilité entrée en vigueur le 1er janvier 2018 n’est pas vraiment surprenant. Il ressort des chiffres récents d’Acerta qu’au cours de l’année écoulée, seules 65 voitures de société sur 100 000 ont ainsi été supprimées.

En savoir plus
Du brut au net : calculer le salaire net de vos collaborateurs
Employeurs

Du brut au net : calculer le salaire net de vos collaborateurs

27 février 2019

À l’aube du 26 février, le Groupe des dix est parvenu à un projet d’accord interprofessionnel. Tous les deux ans, les partenaires sociaux se réunissent autour de la table pour conclure des accords sur l’évolution des salaires et d’autres sujets brûlants.

En savoir plus