Précédent

Prime unique de chômage temporaire

15 décembre 2020 Nele Mertens Employeurs

Le gouvernement fédéral a promis une prime aux travailleurs qui ont passé un certain nombre de jours au chômage temporaire en 2020. Qui peut bénéficier de cette prime ? Et à combien s’élève la prime ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Qui peut prétendre à cette prime ?

L’ONEM a annoncé sur son site web que les travailleurs qui ont reçu au moins 53 allocations de chômage temporaire entre mars et novembre 2020 ont droit à une prime unique. La prime concerne aussi bien les allocations pour chômage temporaire pour cause de force majeure que le chômage économique.

Attention : c’est le nombre d’allocations qui sera pris en compte, et non le nombre de jours. La règlementation du chômage prévoit en effet le versement des allocations sur base d’une semaine de 6 jours. Les travailleurs à temps plein qui travaillent habituellement 5 jours par semaine, mais qui étaient complètement au chômage temporaire, reçoivent 6 allocations complètes par semaine.

À combien s’élève la prime ?

  • À partir de la 53e allocation, une prime supplémentaire sera calculée sur base de 10 € par allocation, avec un minimum de 150 €, pour les travailleurs à temps plein.
  • Pour les travailleurs à temps partiel, la prime sera de 5 € par allocation, avec un minimum de 75 €.

Un précompte professionnel de 15 % sera retenu sur la somme obtenue.

 

Quelle procédure vos travailleurs doivent-ils suivre ?

Vos travailleurs ne doivent rien faire pour demander cette prime. Les organismes de paiement feront le nécessaire pour calculer et verser les primes. Une première partie sera versée à partir des paiements de décembre 2020, sur base des informations que détiennent les organismes de paiement sur les mois de mars à octobre inclus. Les informations relatives au mois de novembre ne seront connues que plus tard. Si les travailleurs ont droit à une prime supplémentaire, elle sera versée en mai ou juin 2021.

Partagez vos travailleurs avec d’autres employeurs

Abordez le surplus ou la pénurie de personnel en échangeant temporairement vos travailleurs avec un autre employeur. Vous trouverez plus d’informations sur notre plateforme de partage Bridge. 

Plateforme de partage

Partagez cet article

Nele Mertens

Écrit par Nele Mertens

conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

VUB et Acerta : absentéisme pour maladie de courte durée remarquablement bas
Employeurs

VUB et Acerta : absentéisme pour maladie de courte durée remarquablement bas

18 février 2021 Laura Couchard

En novembre et en décembre 2020, 1,8 % des heures de travail ont en moyenne été perdues en raison d’absentéisme pour maladie de courte durée, soit des absences de moins d’un mois. Les chiffres se basent sur les données de 28 500 entreprises.

En savoir plus
Mesures de soutien fédérales : prolongation et extension
Employeurs

Mesures de soutien fédérales : prolongation et extension

15 février 2021 Nele Mertens

Le vendredi 12 février, le gouvernement fédéral a statué sur les mesures de soutien pour les employeurs et les travailleurs. Dans cet article de blog, vous découvrirez quelles mesures ont été prolongées ainsi que les nouvelles mesures.

En savoir plus
Soutenez la campagne de vaccination, permettez à vos travailleurs d’aider bénévolement
Employeurs

Soutenez la campagne de vaccination, permettez à vos travailleurs d’aider bénévolement

12 février 2021 Amandine Boseret

Le vaccin contre le corona offre de nouvelles perspectives aux employeurs et aux travailleurs. En tant qu’employeur, vous pouvez soutenir la campagne de vaccination en permettant à vos travailleurs d’aider en qualité de bénévoles.

En savoir plus