Précédent

Quatre conseils pour adopter un véritable modèle de travail hybride

17 novembre 2021 Hannelore Van Meldert Employeurs

La décision est prise : le télétravail redevient obligatoire à 4 jours par semaine. Ces derniers temps, nous avons pu acquérir une certaine expérience en la matière. En effet, ce n’est pas la première fois que nous devons passer d’un mode de travail hors ligne à un mode de travail en ligne. Peut-on toutefois qualifier notre dernière expérience de véritable réussite ? Pas vraiment. Les innombrables réunions en ligne nous ont épuisés numériquement. La moitié des travailleurs étaient également impatients de retourner au bureau. Heureusement, nous avons tiré les leçons du passé. L’heure est venue de passer à un véritable système hybride, caractérisé par une organisation intelligente du travail et une attention particulière accordée à notre bien-être. Voici quatre conseils pratiques.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1. Une approche en termes de valeur

En tant qu’employeur, vous souhaitez tirer le meilleur parti de votre équipe. Pour ce faire, il est important de réfléchir aux valeurs que vous souhaitez générer (en tant qu’organisation et en tant qu’équipe). Les collaborateurs engagés dans l’organisation, les tâches, l’équipe et les valeurs ont tendance à être plus concentrés et à avoir le sentiment de jouer un rôle important dans l’entreprise, ce qui contribue par la même occasion à leur bien-être. Il est donc utile de vous demander régulièrement quelle valeur vous souhaitez créer en tant qu’équipe.

Plutôt que de penser en « nombre de jours » de télétravail obligatoire, il est plus productif d’adopter une approche axée sur les tâches, les objectifs et les résultats. Si un brainstorming, une formation, un entretien difficile ou autre est au programme, mieux vaut alors privilégier le bureau.

2. Travail intelligent ne veut pas dire réunions

Qui dit travail hybride, dit nouvelle méthode de travail. « La réunion doit-elle se tenir au bureau ou en ligne ? » Cette question n’a plus beaucoup d’importance vu le retour de l’obligation du télétravail. La question que vous devez plutôt vous poser est la suivante : que faisons-nous de manière synchronisée et non synchronisée ? Nous voulons absolument éviter de devoir passer la journée entière assis devant notre écran à assister à des réunions.

Mais alors, comment travailler de manière intelligente ? Examinez les résultats que vous souhaitez atteindre et les valeurs que vous souhaitez mettre en place, et adaptez votre organisation en conséquence. Essayez de répondre aux questions suivantes :

  • De qui ai-je besoin et pour quoi ?
  • Qu’est-ce qui peut être fait de manière non synchronisée ?
  • Comment interagir les uns avec les autres ?
  • Dans quels cas dois-je organiser une réunion ?

Le résultat ? Moins de réunions, plus de temps pour véritablement travailler (ensemble) et plus d’autonomie, ce qui contribue sans aucun doute à un travail de qualité.

Nous pourrons également tirer les bénéfices de cette méthode de travail à long terme, une fois ces mesures renforcées derrière nous.

3. Rituels de connexion et de déconnexion au travail

Quelles sont les caractéristiques d’une journée de travail « connectée » et d’une journée de travail « déconnectée » ? Certains collaborateurs peuvent basculer du mode « travail » au mode « off » sans la moindre difficulté. Pour d’autres, c’est tout l’inverse. En tant qu’employeur, comment pouvez-vous aider vos collaborateurs (tant au niveau individuel qu’au niveau de l’équipe) à bien organiser leur journée ? Comment pouvez-vous leur permettre d’activer certains processus de travail (concentration, créativité…) ? Pour ce faire, vous pouvez imaginer de nouveaux rituels dans le but de les encourager.

4. Un temps précieux au bureau

Nous avons encore le droit de passer un jour au bureau, mais comment le choisir ? Le choix de la « journée au bureau » sera différent pour chacun et dépendra de divers facteurs (contexte privé, nature du travail, etc.).

Nous pourrons déjà savoir qui est au bureau et à quel moment, grâce au système d’enregistrement du télétravail et du temps. Pourquoi ? Ce ne sont pas les raisons qui manquent :

  • Vous pouvez planifier les présences sur le lieu de travail dans le cadre d’une permanence.
  • Vous avez un aperçu du taux d’occupation des bureaux.
  • Vous avez une idée du nombre de jours de télétravail par travailleur.
  • Vous pouvez calculer l’indemnité de télétravail (conseil : connectez le système d’enregistrement du télétravail à votre système payroll).

Les informations que vous tirez de l’enregistrement du télétravail et du temps vous permettent, en tant qu’employeur, de prendre des décisions éclairées qui correspondent aux besoins réels du marché du travail.

Faire du travail hybride un succès

Optez pour une politique qui correspond étroitement à l'identité de votre entreprise et faites participer votre personnel à l'élaboration de ces accords. Votre entreprise disposera, alors, d'une politique de travail hybride durable et tournée vers l'avenir. Téléchargez notre livre blanc pour plus d’inspiration.

En savoir plus Téléchargez notre livre blanc

Partagez cet article

Ellips Hannelore Van Meldert

Écrit par Hannelore Van Meldert

Senior Consultant Acerta Consult

Articles liés

Mesures supplémentaires dans la lutte contre le coronavirus
Employeurs

Mesures supplémentaires dans la lutte contre le coronavirus

26 novembre 2021 Ellen Van Grunderbeek

La situation sanitaire continuant à se détériorer, le comité de concertation du 26 novembre 2021 a renforcé un certain nombre de mesures. Nous vous donnons un aperçu des mesures supplémentaires qui entreront en vigueur le 27 novembre ou le 29 novembre.

En savoir plus
Retour de l’obligation d’enregistrement du télétravail
Employeurs

Retour de l’obligation d’enregistrement du télétravail

22 novembre 2021 Nele Mertens

Après une longue période de forte recommandation du télétravail, le Comité de concertation du 17 novembre a décidé de rendre le télétravail à nouveau obligatoire. Acerta vous présente un résumé des règles en vigueur.

En savoir plus
Nouvelles mesures à partir du 20 novembre pour endiguer la quatrième vague de coronavirus
Employeurs

Nouvelles mesures à partir du 20 novembre pour endiguer la quatrième vague de coronavirus

18 novembre 2021 Ellen Van Grunderbeek

Le comité de concertation a pris de nouvelles mesures le 17 novembre 2021 pour endiguer la quatrième vague de coronavirus. Nous vous donnons un aperçu des mesures qui prendront effet à partir du 20 novembre.

En savoir plus