Précédent

Quel est l’impact du coronavirus sur le travail étudiant ?

02 avril 2020 Ellen Van Grunderbeek Employeurs

Des étudiants pour donner un coup de main pendant les vacances de Pâques ? Les employeurs recourent volontiers à cette solution. Durant cette période particulière de coronavirus, un étudiant peut vous aider à répondre à un manque de personnel, mais quelques éléments doivent toutefois être pris en compte.

Sur ce blog, nous aborderons trois scénarios :

  1. Vous souhaitez engager un étudiant-jobiste pendant la crise du coronavirus
  2. Vous souhaitez occuper un étudiant-jobiste en dehors des vacances scolaires
  3. La convention de stage de votre stagiaire a été annulée

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Engager des étudiants-jobistes

Vous avez l’intention de recruter un étudiant ? Dans ce cas, vous devez tenir compte de certaines règles. Vous pouvez lire ces règles dans une brochure pratique contenant toutes les informations relatives à la réglementation. Depuis le 1er janvier 2017, les étudiants peuvent travailler 475 heures par année calendrier avec des cotisations sociales réduites. Vous pouvez également le lire dans votre Guide Social de Juricible (Section 0, chapitre V).

Étudiant-jobiste en dehors des vacances scolaires

Vous souhaitez occuper un étudiant-jobiste en dehors des vacances scolaires ? Cela est possible si vous ne faites pas travailler votre étudiant-jobiste pendant les cours. Cela signifie que votre étudiant-jobiste peut uniquement travailler le mercredi après-midi et/ou le week-end dans votre entreprise (puisque nous parlons des moments en dehors des vacances).

Le stage tombe à l’eau

Votre stagiaire, avec qui vous aviez une convention de stage, a dû interrompre ce dernier à cause du coronavirus ? Dans ce cas, vous devez tenir compte du fait que vous ne pouvez pas engager ce stagiaire comme étudiant pendant les vacances de Pâques. Vous pouvez toutefois recruter un stagiaire, qui effectue (ou allait effectuer) un stage ailleurs, comme étudiant-jobiste. Pendant les vacances d’été, vous pouvez embaucher votre propre stagiaire en tant qu’étudiant-jobiste.

En savoir plus sur le travail étudiant ?

Découvrez ici notre Accent gratuit reprenant toutes les informations sur l’occupation d’étudiants.

Travail étudiant

Partagez cet article

Écrit par Ellen Van Grunderbeek

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Employeurs : que faire si votre travailleur décide de voyager en zone à risque ?
Employeurs

Employeurs : que faire si votre travailleur décide de voyager en zone à risque ?

09 juillet 2020 Amandine Boseret

Si votre travailleur se rend dans une telle zone à risque, cela peut avoir des effets sur l’exécution de son contrat de travail. Quels sont alors les droits de l’employeur vis-à-vis du travailleur ? Qu’est-ce que l’employeur peut demander ou exiger d’un travailleur ?

En savoir plus
Nouvelles obligations lorsque vous invoquez le chômage temporaire
Employeurs

Nouvelles obligations lorsque vous invoquez le chômage temporaire

08 juillet 2020 Annelies Bries

Vous appliquez le chômage temporaire à la suite des mesures liées au coronavirus ? Sachez que de nouvelles obligations s’appliquent à partir du 13 juillet. Quelques autres aspects ont également été réglés.

En savoir plus
En tant qu’employeur, êtes-vous obligé de mettre en place un système d’enregistrement du temps ?
Employeurs

En tant qu’employeur, êtes-vous obligé de mettre en place un système d’enregistrement du temps ?

08 juillet 2020 Annelies Bries

À en croire la Cour du travail de Bruxelles, il semblerait que oui : dans un arrêt notable, la Cour statue que tout employeur est tenu d’établir un système objectif, fiable et accessible destiné à enregistrer le temps de travail quotidien de chaque travailleur. Mais que se passe-t-il si l’employeur ne prévoit pas un tel système ?

En savoir plus