Précédent

Recrutement pendant et après le coronavirus : voici comment faire la différence

06 mai 2020 Mieke ten Haaf Employeurs

De nombreuses organisations continuent également à recruter pendant le confinement. Et elles ont raison : elles ont à présent l'occasion de faire la différence. Car même après le coronavirus, la pénurie de main-d'œuvre perdurera et il sera difficile d'attirer des candidats. Vous découvrirez ci-dessous comme engager en temps de crise.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Besoin de contacts sociaux

65 % des collaborateurs belges déclarent n’avoir postulé à aucune offre d’emploi au cours de la dernière année. C'est ce qui ressort des résultats de notre étude annuelle Talent Pulse. La zone d’ombre dans laquelle se trouvent certaines organisations offre des possibilités à d'autres employeurs.

En outre, les candidats sont plus accessibles pour discuter des postes vacants. Qui plus est, les contacts sociaux manquent aux collaborateurs. Nombreux sont ceux qui attendent avec impatience un coup de téléphone de quelqu’un leur demandant comment ils vont. Tous les employeurs n'accordent pas dans ce cadre l'attention qu'ils méritent aux travailleurs. Vous pouvez à présent vous différencier en construisant un employer brand fort. Les annonces de vos offres d’emploi sont également mises à l’honneur parce qu’elles ne disparaissent pas dans la masse.

Élargissez maintenant votre pool de talents pour plus tard

Toutes les organisations ne sont pas en mesure d’engager, mais le moment est idéal pour établir des contacts pour plus tard. Établissez une réserve de recrutement, faites du recrutement boomerang et entamez le dialogue avec des candidats intéressants. Lorsque vous faites preuve de la transparence nécessaire, les candidats potentiels sont ouverts.

En outre, vous donnez un signal fort que vous êtes une organisation qui ne reste pas inactive et qui se tourne vers l’avenir, que vous continuez à travailler sur votre plan. Soyez à l’écoute et faites une forte impression.

Développer votre marque employeur

Notre enquête auprès des travailleurs révèle également que seuls 35 % des candidats ont eu une impression plus positive de l’organisation dans laquelle ils ont postulé tout au long du processus de sélection. Quelle occasion manquée ! Tout au long du suivi, des entretiens téléphoniques et des interviews (en ligne), 2/3 des organisations n'ont donc pas pu mettre leurs points forts en évidence. Il est temps de procéder autrement.

Et lorsque vous procédez à un recrutement, veillez à ce que le travailleur soit impliqué correctement dans votre organisation. L’onboarding d’un collaborateur n’a jamais été aussi important et commence dès la signature du contrat. Suivez-le jusqu’à son démarrage, mais aussi dans les semaines qui suivent. Engagez encore plus le dialogue et regardez comment vous pouvez donner au travailleur un sentiment d'équipe à distance. En effet, en créant cette cohésion, le travailleur sera plus rapidement opérationnel. L’échec dans la préparation est ici la préparation de l’échec.

Préparation à la « nouvelle normalité »

Remote est la nouvelle normalité et il vaut mieux se préparer à un avenir où tout sera différent. Les processus RH seront réexaminés et répartis différemment et les candidats s’attendront également à plus de flexibilité de notre part en tant que collaborateurs RH maintenant qu’ils ont pu expérimenter cette période de distanciation sociale. Car garder ses distances a aussi ses avantages. Les organisations qui sautent sur l’occasion pourront faire plus rapidement la transition, et ainsi faire la différence.

Partagez cet article

Acerta_Mieke_Ten_Haaf.png

Écrit par Mieke ten Haaf

Managing Consultant Talent Center

Articles liés

Des collaborateurs résilients ? Pensez à leur bien-être
Employeurs

Des collaborateurs résilients ? Pensez à leur bien-être

25 mai 2020 Yves Plees

De coronacrisis brengt heel wat heftige emoties teweeg, zoals angst, stress en somberheid. Maar crisissen bieden ook kansen. Kansen om beter voor elkaar, en dus ook voor je medewerkers, te zorgen.

En savoir plus
Reprise post lockdown (strict) : chômage économique ou temporaire ?
Employeurs

Reprise post lockdown (strict) : chômage économique ou temporaire ?

19 mai 2020 Annelies Baelus

Pendant la crise du coronavirus, de nombreuses entreprises ont invoqué le chômage temporaire pour force majeure. Néanmoins, cette procédure simplifiée n'est (pour l'instant) possible que jusqu'au 30 juin. Quid si votre entreprise ne tourne toujours pas à plein régime en juillet (voire plus tard) ?

En savoir plus
Ne plus jamais se présenter malade au travail ?
Employeurs

Ne plus jamais se présenter malade au travail ?

19 mai 2020 Els Meersseman

En mars 2020, l'absentéisme à court terme a atteint un pic sans précédent. Les chiffres d'Acerta montrent qu'en mars, 5,8 % du temps de travail n’a pas été presté. C'est même 70% de plus qu'au même mois l'année dernière.

En savoir plus