Précédent

Renforcement des mesures liées au coronavirus : de quoi devez-vous tenir compte ?

25 juillet 2020 Ellen Van Grunderbeek Employeurs

Il fallait s’y attendre : le Conseil national de sécurité a annoncé des mesures renforcées le jeudi 23 juillet 2020 pour endiguer au maximum la résurgence du coronavirus. Ces mesures sont entrées en vigueur le samedi 25 juillet 2020. Que devez-vous retenir en tant qu’employeur ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

La phase 5 est momentanément reportée

Les nouveaux assouplissements (ladite phase 5), prévus à partir du 1er août 2020, sont reportés. Le nombre maximal de visiteurs n’est pas augmenté pour les événements privés et publics. Les réceptions et banquets assis (dans les infrastructures tant fixes que temporaires) à caractère privé restent limités à 50 personnes présentes, à condition qu’ils soient assurés par un traiteur professionnel. Ces événements ne peuvent d’ailleurs pas se dérouler entre 1h et 6h du matin.

Les réceptions et banquets assis accessibles au public sont limités à maximum 200 personnes s’ils sont organisés à l’intérieur et à 400 personnes s’ils ont lieu en plein air. Dans ce dernier cas, l’approbation des autorités communales est nécessaire. Ces événements ne peuvent d’ailleurs pas se dérouler entre 1h et 6h du matin.

Élargissement de l’obligation du port du masque

Le port du masque obligatoire est étendu aux marchés, aux brocantes, aux kermesses, aux foires commerciales et salons, aux bâtiments publics (pour les parties ouvertes au public), aux rues commerçantes et à tous les lieux (privés et publics fort fréquentés) si les autorités locales le jugent nécessaire. En tant que forain ou exposant, vous êtes tenu de porter un masque au même titre que vos clients. Votre administration locale rédigera une liste des endroits où le port du masque est obligatoire.

Heure de fermeture adaptée pour les magasins de nuit

L’heure de fermeture des magasins de nuit passe de 1h du matin à 22h.

Port du masque obligatoire dans l’horeca

Dans l’horeca, les clients sont tenus de porter le masque, sauf s’ils sont attablés. Pour le reste, une obligation d’enregistrement des visiteurs est de mise. Par table, un client doit laisser ses coordonnées (nom et adresse e-mail ou numéro de téléphone) dans le seul but de pouvoir être rapidement retrouvé. Ces données doivent être conservées 14 jours, puis être détruites. Ces données sont enregistrées sur un formulaire standard mis à disposition par le SPF Économie sur son site. Vous pouvez trouver le formulaire ici. Si le client refuse de coopérer, vous êtes tenu(e) de lui refuser l’accès.

Outre le personnel de salle, le personnel de cuisine devra également porter un masque à tout moment à partir du 25 juillet, et ce, indépendamment de la fonction exercée. La visière de protection est uniquement permise quand le masque est impossible pour des raisons médicales.

En outre, l’utilisation des chichas est désormais expressément interdite dans les endroits accessibles au public, donc également dans les établissements de l’horeca, et le bourgmestre peut prendre des mesures locales supplémentaires pour endiguer la propagation du virus sur la base de feuilles de route en cas de foyer épidémiologique local.

Vous voulez rester informé(e) des évolutions liées au coronavirus ?

Consultez régulièrement notre FAQ. 

FAQ

Partagez cet article

Écrit par Ellen Van Grunderbeek

Conseillère juridique chez Acerta

Articles liés

Plus d’enseignement à distance ou des vacances de Toussaint prolongées ? Des solutions pour vos travailleurs
Employeurs

Plus d’enseignement à distance ou des vacances de Toussaint prolongées ? Des solutions pour vos travailleurs

23 octobre 2020 Ellen Van Grunderbeek

Que devez-vous faire en tant qu’employeur si votre travailleur souhaite rester à la maison pour accompagner son enfant dans l’enseignement à domicile, ou doit combler les vacances de Toussaint prolongées ?

En savoir plus
Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les employeurs sur le télétravail
Employeurs

Réponses aux questions les plus fréquemment posées par les employeurs sur le télétravail

20 octobre 2020 Sarah De Groof

Lors du premier confinement de mars et d’avril, le télétravail est soudainement devenu la norme. « À titre temporaire », pensions-nous. Vendredi dernier, le Comité de concertation a décidé de le rendre à nouveau obligatoire.

En savoir plus
Quels sont les effets des nouvelles mesures pour les employeurs?
Employeurs

Quels sont les effets des nouvelles mesures pour les employeurs?

20 octobre 2020 Amandine Boseret

Face à l’évolution de la pandémie, le nouveau gouvernement a signé un nouvel arrêté ministériel ce dimanche 18 octobre qui sort ses effets dès ce lundi. Mais quels en ont les effets sur les employeurs ?

En savoir plus