Précédent

Stimuler la loyauté par la conscience des talents : 3 conseils

13 juillet 2018 Employeurs

Vos collaborateurs ont-ils conscience de leurs talents ? Une question à laquelle vous auriez intérêt à connaître la réponse en tant qu’employeur. Les collaborateurs qui ont une vision claire de leurs talents iront en effet moins vite voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Il ressort de notre enquête annuelle Talent Pulse, cette fois réalisée en collaboration avec Jobat.be, que la volonté de changer d’employeur est réduite de moitié lorsque les collaborateurs sont conscients de leurs talents. En tant qu’employeur, vous avez donc beaucoup à gagner en endossant votre rôle de coach des talents.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

CONSEIL 1 : Devenez coach des talents de vos collaborateurs

Si vos collaborateurs savent évaluer correctement leurs talents, cela réduit de moitié leur volonté de changer de travail. En effet, 20 % des personnes conscientes de leurs talents qui reçoivent une offre d’emploi, disent « ne pas être intéressées ». Chez les collaborateurs qui ne connaissent pas leurs talents, seule la moitié (10 %) n’est pas intéressée. Parmi les collaborateurs conscients de leurs talents, 63 % déclarent être ouverts à d’autres opportunités à moyen ou long terme. Chez les collaborateurs qui ne connaissent pas leurs talents, ils sont 75 %.
Si, en tant qu’employeur, vous participez activement à la découverte des talents de vos collaborateurs, l’effet sur la loyauté est encore plus grand : dans ce cas, les collaborateurs cherchant activement un autre emploi sont presque 3 fois moins nombreux (9 %) que chez les employeurs qui n’interviennent pas en tant que coach des talents (26 %). L’idée reçue erronée classique selon laquelle les employeurs qui stimulent ces talents verront leurs collaborateurs partir pour les mettre à profit ailleurs est donc bel et bien réfutée.

CONSEIL 2 : Accordez les rôles aux talents

Le marché de l’emploi change à une vitesse fulgurante, nous ne pouvons plus l’ignorer depuis un certain temps. En raison de la robotisation et de la numérisation, les besoins en talents d’une organisation évoluent tout aussi rapidement. 55 % des collaborateurs sont heureusement disposés à exercer une nouvelle fonction chez le même employeur, dans le cas où leur rôle disparaîtrait. Les collaborateurs sont donc ouverts à exercer une nouvelle fonction, même s’ils doivent pour cela faire appel à des talents et des compétences auxquels ils n’ont pas encore fait appel. Dans ce cas, soutenez également vos collaborateurs via le coaching des talents. Abandonnez les descriptions de fonction rigides et concentrez-vous plutôt sur le collaborateur individuel. Dans quel rôle ses talents s’exprimeront-ils le mieux ? Les collaborateurs qui s’adaptent continuellement et qui savent même exercer un nouveau rôle augmentent en outre l’adaptabilité de votre organisation.

CONSEIL 3 : Soyez clairs concernant l’évolution professionnelle

Si vos collaborateurs disposent d'une vision claire sur leur trajet de croissance professionnel, vous disposez également d’un avantage. Dans ce cas, 26 % des collaborateurs déclarent ne pas être intéressés par une autre opportunité. De nombreuses incertitudes planent sur leur trajet de croissance ? Dans ce cas, seuls 11 % déclineront poliment une autre possibilité. Assurez-vous donc que vos collaborateurs aient une vision claire de leur évolution professionnelle. Ne songez pas forcément à une voie toute tracée avec une destination finale, mais plutôt à un dialogue continu vous permettant de collaborer pour accorder les directions que souhaitent prendre l’organisation et le collaborateur. De la clarté sur l’avenir et un bon accompagnement de carrière assureront la loyauté de vos collaborateurs.

En savoir plus ?

Contactez-nou au 02 474 01 06 ou par email.

Par email

Plus d’informations intéressantes ?

Inscrivez-vous à notre newsletter. Cette newsletter paraît une fois par trimestre.

Partagez cet article

Articles liés

Quel est l’âge moyen des travailleurs en Belgique ?
Employeurs

Quel est l’âge moyen des travailleurs en Belgique ?

12 novembre 2019

Pour la première fois en cinq ans, le marché belge du travail se rajeunit : l’âge moyen des travailleurs belges en 2018 était de 41,4 ans. En 2017, celui-ci s’élevait encore à 42,3 ans, soit 11 mois de plus. La baisse de l’âge se présente à tous les niveaux : ouvriers ou employés, hommes ou femmes, dans tous les secteurs et toutes les régions.

En savoir plus
Comment déployer des talents au bon endroit ?
Employeurs

Comment déployer des talents au bon endroit ?

24 septembre 2019 Hannelore Van Meldert

Trouver les bons talents et les garder par la suite constitue un défi auquel vous feriez mieux de trouver une solution en cette période de pénurie sur le marché de l’emploi. Avez-vous déjà pensé au rematching ?

En savoir plus
La Payroll Academy d’Acerta en est à sa quatrième édition
Employeurs

La Payroll Academy d’Acerta en est à sa quatrième édition

17 septembre 2019 Julie Fobe

De nombreux jeunes talents enthousiastes ont démarré la quatrième édition de la Payroll Academy d’Acerta. Acerta a fondé la Payroll Academy en 2016 en vue d’offrir aux jeunes diplômés motivés l’opportunité d’acquérir de l’expérience au moyen d’un trajet d’apprentissage rémunéré.

En savoir plus