Précédent

Tour d’horizon des bonus

10 décembre 2019 Glenn van Oevelen Employeurs

En 2019, 21 % des employés du secteur privé ont reçu un bonus, soit 5 % de moins qu’en 2018. En tant qu’employeur, vous décidez vous-même chaque année si vous octroyez un bonus ou non, généralement en guise de récompense pour la réalisation de certains objectifs. Le montant du bonus dépend le plus souvent des résultats financiers. Le montant moyen varie de 1 200 à 10 000 euros.

Le bonus ne représente bien entendu qu’une seule des manières de motiver des collaborateurs. De plus, un bonus peut susciter l’attente d’un extra chaque année, et de préférence d'un montant plus élevé année après année. En résulte une accoutumance qui nuit au caractère motivant. Un seul mot d’ordre : communiquer avec transparence au préalable. Quels objectifs (audacieux) votre collaborateur doit-il atteindre ? Quel bonus est associé à ceux-ci exactement ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Bonus collectifs

Le bonus collectif, que vous accordez à tous les travailleurs simultanément ou à un groupe bien déterminé, reste plus populaire que le bonus individuel. Dans 12,8 % des bonus, il est question d’une prime collective.

  • Bonus non récurrent lié aux résultats

Il s’agit du bonus le plus populaire, tant auprès des employés qu’auprès des ouvriers. Il est octroyé à tous les collaborateurs ou à un groupe homogène de collaborateurs lorsque certains objectifs définis à l’avance sont réalisés. Le montant moyen du bonus non récurrent est certes le plus faible, à savoir 1 228,9 euros.

  • Prime bénéficiaire

Encore relativement récente, la prime bénéficiaire connaît pour l’instant un succès modeste. Le montant moyen est légèrement supérieur à celui du bonus non récurrent : 1 585 euros. Cette forme de rémunération vous permet de partager une partie des bénéfices de l’entreprise avec votre collaborateur, même outre d’autres bonus.

Bonus individuels

En 2019, 8,1 % des primes accordées sont des bonus individuels. Ils sont donc plus rares que les bonus collectifs, mais les montants sont plus élevés.

  • Warrant

Parmi les bonus individuels en 2019, le warrant est le plus octroyé : 6,1 %. Une option sur action qui est cotée en bourse est un warrant. Elle désigne le droit d’acheter des actions à un prix déterminé à l’avance. Avec une moyenne de 9 953,40 euros, ce bonus est bien plus élevé que les autres.

  • Bonus salarial

La popularité du bonus salarial a chuté en 2019 : 2 % des bonus individuels sont un bonus salarial. Des cotisations ONSS et des impôts élevés sont également prélevés sur le bonus salarial, en résulte une différence marquée entre le brut et le net. Il s’agit de 3 443,06 euros en moyenne.

Par ailleurs, il existe encore toute une série d’autres avantages que vous pouvez offrir comme rétribution pour les prestations de vos collaborateurs : options de mobilité, formations, défis supplémentaires dans l’entreprise, heures de travail flexibles, télétravail, échange de salaire contre des vacances ou vice versa... Tous ces éléments contribueront à déterminer si un travailleur restera chez le même employeur et s’il continue à se sentir impliqué.

Que comprend votre plan de bonus ?

Les bonus constituent une manière d'offrir une récompense supplémentaire à vos collaborateurs. Quelles possibilités s’offrent à vous ?

En savoir plus

Partagez cet article

glenn-van-oevelen-ok.png

Écrit par Glenn van Oevelen

Managing Consultant Legal & Reward chez Acerta

Articles liés

Proposer des warrants à vos collaborateurs ? Plus simple que vous croyez
Employeurs

Proposer des warrants à vos collaborateurs ? Plus simple que vous croyez

07 janvier 2020 Catherine Lagrou

Les warrants sont un élément salarial intéressant pour récompenser les bonnes prestations de vos collaborateurs. En effet, aucune cotisation de sécurité sociale n’est due sur les warrants que vous octroyez à votre personnel.

En savoir plus
Bonus sous forme de prime bénéficiaire dans 8 entreprises sur 1000
Employeurs

Bonus sous forme de prime bénéficiaire dans 8 entreprises sur 1000

19 novembre 2019 Glenn van Oevelen

La prime bénéficiaire a été lancée le 1er janvier 2018 en tant que nouvelle option bonus qui vient s’ajouter au bonus non récurrent lié aux résultats, au bonus classique et aux warrants. Avec cette prime, les employeurs peuvent partager une partie de leurs bénéfices avec leurs collaborateurs en guise de bonus.

En savoir plus
Comment lancer un plan cafétéria dans son entreprise ?
Employeurs

Comment lancer un plan cafétéria dans son entreprise ?

12 août 2019

Un plan cafétéria autorise les travailleurs à composer eux-mêmes leur package salarial, comme s’ils choisissaient leur menu au restaurant. Il permet aux collaborateurs d’intervenir : ils choisissent eux-mêmes les avantages salariaux qu’ils considèrent comme importants.

En savoir plus