Précédent

Un marché de l’emploi au ralenti dans un monde à grande vitesse

01 octobre 2020 Annelies Baelus Employeurs

Ces derniers temps, le changement est devenu la norme. Toutefois, le marché de l’emploi est morose. Depuis le confinement, le nombre de ruptures de contrats de travail à durée indéterminée a diminué de près de 15 % et les nouveaux contrats à durée indéterminée enregistrent eux aussi une baisse de pratiquement 41 %. Mais pourquoi au juste ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Les entreprises en mode survie

Il ne faut pas aller bien loin pour en trouver la cause. Durant la crise du coronavirus, les entreprises sont passées en mode survie. Les entreprises en difficulté pouvaient se rabattre sur des filets de sécurité tels que le chômage temporaire pour cause de force majeure et le congé parental Corona. Les décisions hâtives ont été mises de côté et c’est une bonne chose, car la pénurie sur le marché de l’emploi se fera à nouveau sentir après cette crise.

L’employeur à l’initiative des ruptures de contrat

Si les collaborateurs étaient principalement à l’origine des ruptures de contrats au cours des années précédentes, ce n’est plus le cas en 2020. Ces derniers mois, ce sont surtout les employeurs qui ont mis fin aux relations de travail. Dans certains cas, l’employeur doit également prévoir un parcours d’outplacement pour les collaborateurs licenciés, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de dossiers d’outplacement.

Le licenciement n’est pas la panacée

Vous envisagez de licencier un ou plusieurs de vos collaborateurs ? N’hésitez pas à considérer d’autres options. Vous pouvez par exemple « prêter » temporairement vos collaborateurs à des secteurs qui connaissent actuellement un pic d’activité. Votre entreprise réduira ainsi ses coûts et aura le temps de se rétablir afin de surmonter cette période difficile.

Partagez vos travailleurs avec d’autres employeurs

Découvrez Bridge, la plateforme de partage en ligne pour employeurs. Vos travailleurs sont temporairement trop nombreux, mais vous ne voulez pas les laisser partir ? Ou vous êtes à la recherche de collaborateurs pour faire face à l’augmentation de votre charge de travail ? Bridge vous offre plusieurs possibilités.

Découvrez Bridge

Partagez cet article

Annelies Baelus

Écrit par Annelies Baelus

Director Legal, Reward & Formations chez Acerta.

Articles liés

Les étudiants et la formation en alternance
Employeurs

Les étudiants et la formation en alternance

16 juillet 2020 Clara D'hollander

Si vous occupez déjà des apprentis qui effectuent une formation en alternance, il est en principe interdit de les occuper également pendant les vacances scolaires. Heureusement, la situation a changé et vous pouvez depuis peu les occuper dans votre entreprise comme étudiants jobistes. Acerta vous propose un récapitulatif.

En savoir plus
Des étudiants jobistes pendant les vacances d’été ? Voici les éléments à prendre en compte
Employeurs

Des étudiants jobistes pendant les vacances d’été ? Voici les éléments à prendre en compte

07 juillet 2020 Clara D'hollander

La reprise de l’économie permet à de nombreux employeurs d’accueillir à nouveau des étudiants jobistes dans leurs locaux. Vous comptez engager de la main-d’œuvre supplémentaire cet été ? Ne perdez donc pas de vue les points d’attention suivants.

En savoir plus
Les Belges ont de plus en plus des contrats fixes et à temps plein
Employeurs

Les Belges ont de plus en plus des contrats fixes et à temps plein

11 avril 2019

Les contrats à durée indéterminée sont de plus en plus des contrats à temps plein. Bien que cette tendance ne cadre pas avec l’idée de flexibilisation systématique et de contrats temporaires, les chiffres d’Acerta montrent le contraire

En savoir plus