Précédent

Une absence de deux heures pour des affaires privées urgentes ?

04 juillet 2019 Employeurs

Ce sera bientôt possible pour les ouvriers du secteur automobile

Signer un formulaire à la banque, passer une visite chez le dentiste, aller chercher un papier à la commune ou porter la voiture au garage ? Ce n’est pas toujours évident de régler ces affaires en dehors des heures de travail. Et les ouvriers qui sont soumis à des horaires de travail stricts ne peuvent pas simplement commencer plus tard ou partir plus tôt.

C’est pourquoi Acerta a élaboré, avec Traxio, Febelcar et les organisations syndicales du secteur automobile, un cadre réglementaire qui autorise une absence exceptionnelle de deux heures pendant le temps de travail pour régler des affaires privées urgentes. Une nouvelle CCT assurera bientôt la légalisation de cette micro absence pour ouvriers dans le secteur automobile.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

D’autres réglementations d’absence : des périodes plus longues

Il existe déjà des réglementations qui permettent aux ouvriers de s’absenter du travail, comme le petit chômage, les jours de RTT, le crédit-temps ou les absences pour raisons familiales impérieuses. Toutefois, ces réglementations impliquent souvent de plus longues durées, pas une ou deux heures. Et il n’est pas toujours évident de traiter des affaires privées brèves et urgentes en dehors des heures de travail, car certains services ne sont ouverts que pendant les heures de bureau.

De nombreuses entreprises donnent officieusement la possibilité de s’absenter pour une courte période, mais l’objectif est de désormais rendre cette absence officielle et identique pour tout un chacun. C’est pourquoi Traxio-Febelcar a sonné à la porte d’Acerta, à la demande des ouvriers, pour étudier les autorisations légales.

Peu d’administration

Le travailleur ne doit pas justifier la raison de son absence pour ces quelques heures. Il doit en revanche vous en informer à l’avance et demander votre permission. Le collaborateur doit ensuite récupérer ses heures d’absence. Acerta a déjà rédigé quelques propositions à ce sujet, à l’instar des exigences de la réglementation relative à la durée du travail

La nouvelle CCT est rédigée de façon à réduire au maximum les formalités administratives accompagnant la demande d’absence. Vous confirmez la micro absence par un document stipulant que votre collaborateur peut brièvement quitter le travail pour raison urgente avec maintien du salaire.

Boost de la motivation

Les temps de travail flexibles sont une façon de maintenir l’engagement de vos collaborateurs. La nouvelle réglementation veut les soutenir et aider à maintenir l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle des ouvriers. Idéalement, cette réglementation concernant la micro absence officielle devrait être étendue à des secteurs autres que l’industrie automobile.

Besoin de trouver votre voie dans le labyrinthe de la législation sociale et des réglementations sectorielles ?

Acerta vous informe
Partagez cet article

Articles liés