Précédent

Une rémunération de vos collaborateurs tournée vers l’avenir

01 décembre 2020 Ellen Roelants Employeurs

Pour deux entreprises sur trois, il faudrait revoir le système d’augmentation de salaire basé sur l’ancienneté. C’est ce qui ressort d’un sondage en ligne mené en septembre par Acerta, la KU Leuven et HR Square auprès de 576 employeurs.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

L’ancienneté doit-elle être repensée ?

La possibilité d’augmenter les salaires et les salaires sur la base de l’ancienneté font souvent débat. Le calcul du salaire sur la base de l’ancienneté est d’ailleurs de plus en plus remis en question par les employeurs : 66 % d’entre eux souhaiteraient que le système d’ancienneté soit repensé. De plus, ces employeurs se sentent encouragés par l’accord gouvernemental qui, lui aussi, remet l’ancienneté en question.

La flexibilité est une compétence convoitée qui gagnera encore en importance ces prochaines années. Les employeurs et travailleurs capables de s’adapter aux changements avec rapidité et flexibilité seront moins vite mis sur la touche. Cette flexibilité est étendue : cela peut aller du télétravail à des horaires de travail variables, en passant aussi par un salaire flexible sous la forme d’un plan cafétéria par exemple. Un plan cafétéria vous permet de répondre aux besoins individuels de vos collaborateurs, jeunes et moins jeunes, et de leur offrir la possibilité de se constituer eux-mêmes une rémunération sur mesure. Tout cela pour des frais salariaux équivalents.

Salaire basé sur les résultats comme point de départ

En matière de rémunération, le coronavirus a apporté son lot de changements. Ainsi, de plus en plus d’entreprises sont prêtes à rémunérer leurs collaborateurs sur base de leurs résultats. Un cinquième des entreprises dit avoir déjà mis en place cette pratique. Presque la moitié (49 %) des employeurs semble en faveur d’une rémunération basée sur les résultats ou d’une rémunération variable, mais n’a pas encore mis en place de mesures concrètes. Un peu plus de la moitié (51 %) n’est pas complètement convaincue par l’idée de rémunérer ses employés sur base de leurs résultats.

Il existe heureusement d’autres façons de rémunérer vos collaborateurs de manière optimale, la rémunération tournée vers l’avenir par exemple. 73,8 % des employeurs disent être prêts à récompenser leurs collaborateurs lorsqu’ils s’engagent activement en faveur de leur employabilité durable. Une chose est sûre : une rémunération juste favorise l’employabilité.

Des voitures de société aux voitures salariales durables

La voiture de société est toujours sacrée. Même le coronavirus n’a pas réussi à mettre à mal le favori des avantages extra-légaux : 53 % des employeurs considèrent toujours qu’une voiture de société est une valeur ajoutée à l’enveloppe salariale. Seulement 14,5 % estiment qu'une voiture de société n’offrira que peu de valeur ajoutée après le coronavirus. La voiture de société ne s’applique pas à l’organisation des 33 % restants.

La voiture de société persiste donc malgré le télétravail à grande échelle. Chez Acerta, nous préférons parler de « voiture salariale », car pour de nombreux travailleurs il s’agit d’une part de salaire supplémentaire qui serait avant tout personnelle. Les travailleurs utilisent leur voiture de société pour les déplacements professionnels et personnels, ce qui a une influence sur les dépenses. Nous sommes néanmoins convaincus que les employeurs passeront petit à petit à un parc automobile plus écologique. Cette transition a également été reprise dans l’accord gouvernemental cité précédemment.

Une rémunération flexible avec le plan cafétéria

En rémunérant vos collaborateurs de façon flexible, vous améliorez leur satisfaction et conservez vos talents. Le plan cafétéria est un projet réalisable aussi bien pour les grandes entreprises que pour les petites. Nos conseillers expérimentés seront heureux de vous aider à sa mise en place.

Plan cafétéria

Partagez cet article

EllenRoelants_ellips_auteur

Écrit par Ellen Roelants

Consultant Senior

Articles liés

Quatre conseils pour calculer vos frais de personnel
Employeurs

Quatre conseils pour calculer vos frais de personnel

24 septembre 2021

Avez-vous déjà une idée de vos dépenses pour l’année prochaine ? Lorsque vous établissez votre budget du personnel, il est important de tenir compte des indexations, des augmentations salariales, de l’expansion du personnel, etc. Acerta vous donne 4 conseils pour calculer vos frais de personnel.

En savoir plus
L'indice pivot dépassé : indexation du revenu minimum mensuel
Employeurs

L'indice pivot dépassé : indexation du revenu minimum mensuel

10 septembre 2021 Tom Dirix

L’indice d'août a dépassé le pivot du revenu minimum mensuel moyen garanti (RMMMG). À partir du 1er septembre 2021, les montants augmenteront de 2 %.

En savoir plus
Deux tendances qui encourageront la mobilité durable dans les entreprises
Employeurs

Deux tendances qui encourageront la mobilité durable dans les entreprises

08 septembre 2021 Charlotte Thijs

De quoi la mobilité aura-t-elle l’air à l’avenir ? Acerta vous fait part de deux tendances qui contribueront à façonner la mobilité durable dans les années à venir.

En savoir plus