Précédent

Votre ancien collaborateur pourrait revenir

17 juin 2019 Employeurs

C’est parfois un coup dur lorsque votre collaborateur décide de poursuivre sa carrière professionnelle chez un autre employeur. En ces temps de pénurie sur le marché de l’emploi, mieux vaut ne pas perdre de talents. Cependant, les adieux ne sont pas toujours définitifs, car 1 contrat de travail sur 20 est conclu avec un ancien collaborateur.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Pas d’« adieu », mais plutôt un « au revoir »

En 2018, près de 12 % des contrats à durée indéterminée ont pris fin. Cependant, la décision émanait de l’employeur dans seulement 1 cas sur 5. Mieux vaut toutefois ne pas faire ses adieux lorsque votre collaborateur part. Vous lui souhaiterez en effet peut-être à nouveau la bienvenue de façon ultérieure.

Nous parlons alors de réembauche ou de recrutement boomerang lorsqu’un collaborateur signe un nouveau contrat de travail avec un ancien employeur. Cette situation se produit plus souvent que vous ne le pensez : 1 contrat de travail sur 20 est signé avec un ancien collaborateur. De plus, 2 sur 3 d’entre eux reviennent dans les 2 ans. Ce sont surtout les entreprises de moins de 20 collaborateurs et les entreprises de plus de 500 collaborateurs qui réussissent à réengager les talents.

Laissez la porte ouverte

Vous voyez votre collaborateur partir à contrecœur ? Veillez alors à laisser la porte ouverte grâce à un offboarding positif. Un collaborateur qui quitte l’entreprise en bons termes et avec un sentiment positif vaut de l’or. En misant activement sur cet aspect, vous bâtissez un employer branding positif, car votre ancien collaborateur peut endosser un rôle d’ambassadeur important pour votre entreprise au sein de son réseau. Séparez-vous donc en beauté de votre collaborateur et ne coupez pas les ponts. Si vous souhaitez à nouveau accueillir votre collaborateur ultérieurement, mieux vaut alors garder contact. De cette manière, la possibilité d’une réembauche reste grand ouverte.

Le recrutement boomerang comme solution à la pénurie sur le marché de l’emploi

Vous devez parfois vous montrer créatif. Dans la recherche de solutions à la pénurie sur le marché de l’emploi aussi. Miser sur les anciens collaborateurs représente alors une piste judicieuse. Ceux-ci connaissent déjà l’entreprise et ont peut-être même l’impression de revenir au bercail. Leur (ré)intégration et leurs débuts dans l’entreprise seront dès lors fluides. De plus, ils pourront partager l’expérience récemment acquise dans un autre environnement de travail et apporter un vent de fraîcheur. Bref, une situation gagnant-gagnant tant pour l’employeur que pour le travailleur.

Souhaitez-vous à nouveau accueillir votre ancien collaborateur ?

Acerta vous soutient.

En savoir plus
Partagez cet article

Articles liés

Comment accueillir vos nouveaux collaborateurs ?
Employeurs

Comment accueillir vos nouveaux collaborateurs ?

29 août 2019 Nele Vandendriessche

Le mois de septembre ne marque pas seulement le début de la nouvelle année scolaire, il s’agit aussi souvent de la période des débuts des nouveaux collaborateurs au sein d’une entreprise. En tant qu’employeur, il est préférable de consacrer suffisamment d’attention à l’accueil de vos nouveaux collaborateurs.

En savoir plus
Les plus de 55 ans, des collaborateurs précieux
Employeurs

Les plus de 55 ans, des collaborateurs précieux

19 juin 2019

Les employeurs choisissent de plus en plus souvent d’engager une personne de plus de 55 ans.

En savoir plus
Onboarding : chose bien commencée est à demi achevée
Employeurs

Onboarding : chose bien commencée est à demi achevée

23 avril 2019

Vous est-il déjà arrivé qu’un nouveau collaborateur, après une procédure d’engagement intensive, jette prématurément l’éponge ? Vous n’êtes clairement pas le seul. Près d’un contrat de travail à durée indéterminée sur trois est à nouveau rompu dans l’année.

En savoir plus