Précédent

Le congé parental Corona célèbre une réussite prudente

17 juin 2020 Indépendants

Des circonstances exceptionnelles appellent des mesures exceptionnelles. Les employés, mais aussi les indépendants, peuvent maintenant recourir au congé parental corona. Et ils le font, avec parcimonie.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Avec le congé parental corona, les autorités veulent soutenir les indépendants qui doivent réduire leur activité pour s’occuper de leur(s) enfant(s). Elles ont ainsi prévu une allocation pour congé parental temporaire de 532,24 euros ou 875 euros par mois. Cette situation est unique, car jusqu’à présent, le congé parental était un privilège réservé aux employés. 

C’est une très bonne chose que pendant cette période de coronavirus, l’alignement entre les indépendants et les travailleurs se soit à nouveau accéléré.

Els Schellens, Director Starters & Indépendants chez Acerta

« Tout comme les employés, les starters et les indépendants aspirent à un soutien pour combiner leurs activités professionnelles et la prise en charge de leurs jeunes enfants. Nous pouvons donc maintenant travailler sur ce point. » déclare Els Schellens, Director Starters & Indépendants chez Acerta. 

Mama met kids
Papa met dochter

Les demandes sont traitées et payées par la caisse d’assurances sociales de l’indépendant, de l’aidant ou du conjoint aidant en question.

Depuis l’approbation, 1093 indépendants ont déjà introduit une demande auprès d’Acerta. Cela peut sembler minime par rapport au droit passerelle pour lequel pas moins de 50 000 demandes ont été introduites en moins de deux semaines. Toutefois, les deux allocations ne peuvent être cumulées, l’indépendant doit donc faire un choix.

Le succès de cette mesure n’est pas aussi grand auprès des indépendants qu’auprès des employés, mais cela n’est pas surprenant en soi. Le régime est initialement destiné à un petit groupe cible, qui semble en profiter.

Els Schellens, Director Starters & Indépendants chez Acerta

Le congé parental corona est d’application pour les mois de mai à août inclus. La demande pour mai et/ou juin doit être introduite avant le 30 septembre 2020. La demande pour juillet et/ou août peut encore être introduite jusqu’au 31 décembre 2020.

Partagez cet article

Articles liés

Le coronavirus ne dissuade pas les starters : 7 % d’indépendants débutants en plus
Indépendants

Le coronavirus ne dissuade pas les starters : 7 % d’indépendants débutants en plus

11 septembre 2020 Nadine Morren

Les starters sont-ils refroidis par la crise ? Les chiffres d’Acerta prouvent le contraire : en 2020, nous avons déjà accueilli 7 % de starters en plus.

En savoir plus
Devenir commerçant ambulant ? Voici comment faire.
Indépendants

Devenir commerçant ambulant ? Voici comment faire.

13 août 2020

Un bel étal est une excellente vitrine pour votre activité. Alors si vous avez l'intention de devenir marchand ambulant (même à titre temporaire), lisez ici comment procéder, ce dont vous devez tenir compte et ce que cela coûte.

En savoir plus
Comment mettre votre magasin en valeur sur les réseaux sociaux ?
Indépendants

Comment mettre votre magasin en valeur sur les réseaux sociaux ?

13 août 2020

Nathalie Van Buggenhout, créatrice de la boutique Amalfi, sait à quel point les réseaux sociaux sont importants pour y attirer la clientèle.

En savoir plus