Précédent

Le coronavirus ne dissuade pas les starters : 7 % d’indépendants débutants en plus

11 septembre 2020 Nadine Morren Indépendants

Démarrer son activité et devenir son propre chef, voilà un rêve que bon nombre caressent. Pour certains, le rêve et le démarrage sont proches. Pour d’autres, le pas à franchir est plus grand et il faut plus de temps avant qu’ils n’osent effectivement se lancer. Surtout lorsqu’une crise éclate soudainement. Les starters sont-ils refroidis par celle-ci ? Les chiffres d’Acerta prouvent le contraire : en 2020, nous avons déjà accueilli 7 % de starters en plus.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Report, mais pas abandon

Imaginez-vous : vous êtes décidé à devenir votre propre chef, votre business plan est prêt, vous avez effectué tous les préparatifs pour démarrer rapidement, la liberté dont vous rêvez depuis si longtemps est à portée de main et puis... un étrange virus vous met soudain des bâtons dans les roues. Ralentissez-vous la cadence et reportez-vous votre démarrage ? Ou sautez-vous le pas malgré tout ?

Des chiffres d’Acerta, il apparaît que les starters ont attendu (quelque peu). Tandis que l’afflux au premier trimestre de cette année était supérieur à celui de la même période l’année dernière, nous avons compté près de la moitié de starters en moins en avril (-43 %) et plus d’un quart en moins en mai (-26,1 %). Mais report ne signifie pas abandon, car pour le mois de juin, nous avons enregistré pas moins de 20 % de starters en plus qu’en juin 2019. À ce rythme, Acerta s’attend à ce que nous observions mi-septembre le nombre de starters de l’année dernière, et à ce que nous rattrapions ensuite ce mouvement.

Les pouvoirs publics donnent un coup de pouce aux starters et aux indépendants

Les starters ne se sont donc pas laissés décourager par le COVID-19. Et les pouvoirs publics y sont pour quelque chose : si vous rencontrez des difficultés en tant qu’indépendant en raison de l’apparition du virus, vous pouvez compter sur un certain nombre de mesures. Ainsi, des règles plus souples pour l’octroi du droit passerelle s’appliquent déjà jusqu’à fin 2020. L’indemnité de relance, prolongée entre-temps jusqu’au 31 octobre, a aussi été créée afin d’aider les indépendants pendant la période de redémarrage.

La façon dont le gouvernement a abordé les défis liés à l’épidémie de coronavirus a stimulé le statut d'indépendant. En outre, nous constatons l’arrivée de plus d’indépendants en activité complémentaire qu’en activité principale pendant la période précédente. Il n’y a rien de surprenant à cela : le seuil pour commencer en activité complémentaire est toujours inférieur à celui de l’activité principale, de sorte qu’il s’agit d’une manière « sûre » de tester votre idée d’activité.

Démarrage rapide : mode d’emploi

Seuil ou non, être indépendant est fantastique. Vous envisagez de devenir indépendant, mais le coronavirus vous fait hésiter ? Nous vous mettons volontiers sur la voie avec quelques conseils :

  • La préparation est vitale. Préparez-vous bien et réalisez une étude de faisabilité, où vous passez à la loupe vos concurrents, votre groupe-cible, vos partenaires et les frais et revenus (escomptés).
  • Assurez-vous de posséder un capital de départ suffisant. Les indépendants sous-estiment souvent les besoins financiers, de sorte qu’ils font parfois face à de mauvaises surprises. Prévoyez un tampon et renseignez-vous sur les mesures d’aide possibles.
  • Faites-vous accompagner. Par un comptable, un business coach et d’autres instances qui viennent en aide aux indépendants. Bien que de nombreux starters se fassent trop peu conseiller, un tel accompagnement est essentiel lors du démarrage et du développement de votre entreprise. Besoin d’un coup de pouce ? Chez Acerta, vous pouvez suivre des ateliers et webinaires gratuits en direct concernant notamment votre business plan, votre plan de marketing et votre plan financier. Inscrivez-vous par l’intermédiaire de la Starters académie.

Vous abordez déjà tous ces aspects de manière réfléchie et positive ? Dans ce cas, rien ne vous empêche d’entreprendre avec succès.

Faire de votre activité une réussite ?

Faites confiance à l’accompagnement total d’Acerta. Si nous pensons à votre sécurité sociale, votre pension, votre rémunération et vos droits en tant qu’indépendant, nous réfléchissons aussi avec vous. Pour que vous puissiez entreprendre l’esprit tranquille.

Débutez votre propre activité maintenant

Partagez cet article

Nadine Morren

Écrit par Nadine Morren

Directeur Starters & Indépendants 

Articles liés

Devenir commerçant ambulant ? Voici comment faire.
Indépendants

Devenir commerçant ambulant ? Voici comment faire.

13 août 2020

Un bel étal est une excellente vitrine pour votre activité. Alors si vous avez l'intention de devenir marchand ambulant (même à titre temporaire), lisez ici comment procéder, ce dont vous devez tenir compte et ce que cela coûte.

En savoir plus
Comment mettre votre magasin en valeur sur les réseaux sociaux ?
Indépendants

Comment mettre votre magasin en valeur sur les réseaux sociaux ?

13 août 2020

Nathalie Van Buggenhout, créatrice de la boutique Amalfi, sait à quel point les réseaux sociaux sont importants pour y attirer la clientèle.

En savoir plus
Comment réussir une boutique en ligne ?
Indépendants

Comment réussir une boutique en ligne ?

13 août 2020

Comment faire pour réussir votre boutique en ligne ? Quelles sont les étapes à suivre ? Quelles sont les difficultés ? Voici les conseils de Cis Scherpereel, stratège en e-commerce.

En savoir plus