Précédent

Être son propre patron, c’est le pied !

02 novembre 2018 Starters

Attentes des indépendants vs réalité

De plus en plus de personnes osent faire le saut vers une carrière d’indépendant. Certaines entament directement leur carrière en se lançant comme indépendant, d’autres ne franchissent le pas qu’après avoir travaillé quelques années en tant que salarié. Nous avons posé les questions suivantes à 1600 indépendants : pourquoi prennent-ils tout de même cette décision importante ? Qu’attendent-ils de ce changement de carrière ? Peuvent-ils, par la suite, se considérer satisfaits de cette décision ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Se lancer pour soi

Plus de 8 personnes interrogées sur 10 positionnent « être son propre patron » dans le top 5 des motivations pour devenir indépendant. En outre, plus de 3 sur 10 la placent même en première position. Être son propre patron semble donc très attirant, tant pour les hommes que les femmes. Près de 4 hommes sur 10 et 3 femmes sur 10 placent cette motivation en numéro 1. Ils ne sont d’ailleurs pas déçus : en revenant sur leur parcours, la plupart estiment que cette attente a été satisfaite.

Faire ce que vous faites le mieux

Pouvoir appliquer les connaissances et aptitudes accumulées est, pour beaucoup, également un autre élément motivateur essentiel pour devenir indépendant. Cette attente est elle aussi en grande partie satisfaite. Près de 4 indépendants détenteurs d’un diplôme d’études secondaires sur 10 placent « être son propre patron » en première position. Ceux qui possèdent un master accordent davantage d’importance à « l’application des connaissances ». Plus la personne est qualifiée, plus elle juge le déploiement des connaissances et aptitudes important.

Après l’effort, le réconfort

6 indépendants sur 10 mettent un bon équilibre vie professionnelle-vie privée dans leur top 5 des arguments en faveur. Cependant, un quart d’entre eux constatent que cet équilibre n’est pas présent non plus dans le statut d’indépendant.

Les indépendants gagnent bien leur vie

Et l’argent dans tout ça ? Un point important en effet, comme l’ont indiqué près de 6 personnes interrogées sur 10. Nous remarquons ici également une différence entre hommes et femmes : près de 7 hommes sur 10 attachent beaucoup d’importance à l’argent contre 5 femmes sur 10. Ainsi, près de 3 indépendants sur 10 concluent ne pas pouvoir être satisfaits de la réalisation de leurs attentes financières.

Graphique 1 : le top 5 des attentes du statut d’indépendant
Graphique 2 : top 5 réalité du statut d’indépendant
Partagez cet article

Articles liés

Comment augmenter vos ventes ? Pensez au paiement électronique !
Starters

Comment augmenter vos ventes ? Pensez au paiement électronique !

15 mars 2019

Vous venez d’ouvrir un commerce et vous aimeriez qu’il se développe rapidement ? Proposez à vos clients le mode de paiement qu’ils préfèrent !

En savoir plus
Les compétences professionnelles disparaissent en Flandre et sont réduites en Wallonie
Starters

Les compétences professionnelles disparaissent en Flandre et sont réduites en Wallonie

03 janvier 2019

À partir du 1er janvier 2019, les conditions d’établissement disparaissent pour le secteur de la construction en Flandre. La Flandre deviendra ainsi la première région où la législation d’établissement a été totalement supprimée. En Wallonie, les compétences professionnelles seront supprimées pour 5 métiers.

En savoir plus
Comment garder vos premiers collaborateurs satisfaits
Starters

Comment garder vos premiers collaborateurs satisfaits

23 novembre 2018

En tant que starter, trouver le travailleur idéal relève du défi. Le faire évoluer dans l’entreprise est encore plus difficile... Dès le début, réfléchissez bien à votre manière d’aborder les choses, même si vous n’occupez pas encore de personnel.

En savoir plus