Précédent

Ne pas travailler pour maladie (de longue durée) ? Voici comment vous assurer contre la perte de revenu en tant qu'indépendant

01 octobre 2019 Starters

Cela peut arriver que vous êtes abattu par une longue maladie. Ou un accident vous met K.O. pendant un certain temps. Vous devez obligatoirement vous reposer et vous ne pouvez donc pas travailler. Comment gérer cette situation en tant qu’indépendant ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Tomber malade est humain, mais bon nombre d’indépendants n’y cèdent pas. En effet, d'après une enquête d’Acerta, deux indépendants sur trois déclarent ne « jamais être malades », ou simplement continuer à travailler alors qu’ils devraient en fait se reposer.

La raison principale ? De nombreux indépendants craignent qu’aucun revenu ne rentre s'ils ne travaillent pas. Pourtant, ils disposent d'un filet de sécurité social établi par la sécurité sociale. En outre, vous pouvez créer votre propre filet de sécurité financier, sous la forme d'une assurance contre la perte de revenu en cas de maladie. 

Assurance contre la perte de revenu en cas de maladie

Vous êtes malade ? Vous vous êtes cassé quelque chose ? Dans ce cas, vous pouvez faire appel à une assurance revenu de différentes manières.

Allocation de la mutuelle

Vous recevez d’abord par l'intermédiaire de la mutuelle et de la sécurité sociale une allocation légale à partir du premier jour d'incapacité de travail, à condition d’être malade plus de sept jours (aucune allocation n’est prévue pour les sept premiers jours). Et ce, à condition que vous ayez payé correctement vos cotisations sociales et votre affiliation à une mutuelle agréée tous les trimestres. Le montant que votre mutuelle vous verse dépend de votre situation familiale et de la durée de votre incapacité de travail. Ainsi, après un an de maladie, vous pouvez être déclaré invalide, ce qui vous donne droit à une indemnité plus élevée. 

La mutuelle calcule le montant uniquement sur la base de ces facteurs, et donc pas proportionnellement à votre revenu professionnel habituel. Les allocations possibles sont : 

  • en tant que personne avec charge de famille : 64,91 euros par jour
  • en tant qu’isolé : 51,69 euros par jour
  • en tant que cohabitant : 39,64 euros par jour

Vous pouvez donc recevoir au maximum entre 1.030 et 1.680 euros par mois, ce qui n’est pas énorme si vous devez entretenir une famille et continuer à payer vos dépenses fixes. De plus, toute une série de frais médicaux viennent probablement s’ajouter à votre liste de factures à payer. Bien que l’allocation de la mutuelle constitue déjà une assurance importante contre la perte de revenu en cas d'incapacité de travail, elle ne suffit pas à de nombreux indépendants pour s’en sortir. 

Assurance revenu garanti

C’est pourquoi la plupart d’entre eux ont recours à une assurance revenu garanti. Vous pouvez la souscrire en complément pour être assuré en cas d'incapacité de travail pour maximum 80 % de votre revenu professionnel. 

Vous touchez l’allocation outre l’allocation légale de la mutuelle, de sorte que votre portefeuille vous inquiète déjà un peu moins. Le montant de l’allocation en question dépend de votre degré d’incapacité de travail. Si vous êtes inapte au travail à 66 % au moins, vous êtes reconnu entièrement inapte au travail.  

Le prix d’une assurance revenu garanti dépend de différents facteurs. Même si les allocations sont imposables, vous pouvez déduire intégralement votre prime comme frais professionnels. En résulte donc un bel avantage fiscal : votre revenu imposable diminue et, de ce fait, vous payez moins d'impôts. 

Quand êtes-vous inapte au travail ?

Qu’est-ce que l’assurance considère comme incapacité de travail ? Il s’agit d'une maladie ou des conséquences d’un accident de sorte que vous ne puissiez pas exercer votre profession. 

Assurez-vous contre la perte de revenu

Quelles étapes devez-vous suivre pour être tout à fait à l’aise sur le plan financier et être préparé à une perte de revenu ? En tant qu'indépendant, vous devez :

  1. vous inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises pour obtenir un numéro d’entreprise et un numéro de TVA. Chez Acerta, vous pouvez aussi vous affilier à la caisse d’assurances sociales et souscrire une assurance revenu garanti complémentaire ; 
  2. vous affilier ensuite à une mutuelle agréée en tant qu’indépendant et vous souscrire l’assurance maladie imposée par la loi ;
  3. payer bien entendu chaque trimestre vos cotisations sociales, votre affiliation à la mutuelle et la prime de votre assurance revenu garanti pour avoir droit à votre allocation. 

Vous allez lancer votre activité ? Dans ce cas, vous pouvez aussi compter sur notre pack starter. Cette formule 2 en 1 vous propose une assurance revenu garanti ET une PCLI (assurance pension pour indépendants). 

Vous avez d’autres questions sur l’assurance revenu, l’incapacité de travail ou vous souhaitez simuler le prix d’une assurance revenu garanti ? Découvrez tout ce qu'il y a à savoir ici.

 

Partagez cet article

Articles liés

Pourquoi votre plan de démarrage doit aussi comporter un projet de vacances
Starters

Pourquoi votre plan de démarrage doit aussi comporter un projet de vacances

05 juillet 2022 Nadine Morren

De longues vacances à la plage ou dans les montagnes relèvent du rêve pour la plupart des indépendants débutants. Sur l'ensemble de la première année, les indépendants prennent en moyenne 15 jours de congé, soit moins que le minimum de 20 jours de vacances légales des travailleurs à temps plein. Cependant, il est important que les indépendants qui...

En savoir plus
La réduction starter: une réduction de la cotisation de sécurité sociale
Starters

La réduction starter: une réduction de la cotisation de sécurité sociale

22 avril 2022 Mieke Bruyninckx

Les premiers pas d’un indépendant s’accompagnent de beaucoup de démarches : vous devez remplir les formalités administratives, constituer une clientèle, établir votre plan financier et analyser vos éventuels besoins d’investissements.

En savoir plus
10 conseils pour les indépendants débutants
Starters

10 conseils pour les indépendants débutants

30 mars 2022

Vous rêvez de devenir entrepreneur et de lancer votre propre entreprise ? Avec ces 10 conseils, les experts d'Acerta vous aideront dans votre démarche.

En savoir plus