Burn-out : reconnaître les caractéristiques

Temps de lecture: Lire plus tard ?

En 2018, 2,3 pour cent du temps de travail n’a pas été presté par des collaborateurs qui sont restés chez eux entre 1 mois et 1 an. Un nombre sans cesse croissant de collaborateurs sont confrontés à des plaintes liées au burn-out, tandis que beaucoup d’autres se trouvent dans la zone de danger pour le burn-out. Mieux vaut prévenir que guérir : en reconnaissant à temps des symptômes du burn-out, vous pouvez prendre des mesures préventives pour éviter l’absentéisme. Un collaborateur revient bientôt après une longue absence ? Acerta vous aide à mettre sur pied le processus de réinsertion.

Burn-out : causes principales

Le burn-out est un syndrome qui ressemble à une dépression, mais qui est dû à une surcharge de longue durée. Les caractéristiques se manifestent sur les plans physique, mental et social. À la base se trouve une combinaison de traits de personnalité et de facteurs externes (liés au travail).

  • Causes typiques dans l’environnement de travail :
    • pression de travail trop élevée / déséquilibre vie professionnelle-vie privée ;
    • manque d’autonomie, de contrôle et de valorisation ;
    • insuffisance de moyens appropriés ;
    • trop grandes responsabilités ;
    • tensions et conflits sur le lieu de travail ;
    • manque de clarté organisationnelle.
  • Traits de personnalité :
    • perfectionnisme/vouloir mettre la barre trop haut ;
    • implication et loyauté exacerbées ;
    • dire « oui » trop vite ;
    • motivation ;
    • sensibilité au stress (chronique) / instabilité émotionnelle ;
    • manque de résilience.

6 Symptômes de burn-out

  1. Plaintes physiques : problèmes gastro-intestinaux, maux de tête, palpitations...
  2. Épuisement physique et psychologique : troubles du sommeil, manque d’énergie...
  3. Problèmes de mémoire et troubles de la concentration : plus d’erreurs, diminution de la productivité...
  4. Réactions émotionnelles vives : surmenage, cynisme, agressivité verbale...
  5. Repli sur soi : diminution de l’intérêt, indifférence...
  6. Dépression : pessimisme, anxiété, manque de confiance en soi...

 

Le livre pratique « À l’aide ! Mes batteries sont à plat ! » offre un bon soutien pour reconnaître les signaux et les gérer.

Aborder les plaintes liées au burn-out

Vous soupçonnez qu’un burn-out guette un collègue ? Parlez-en avec lui de façon diplomatique et confidentielle. Parler et écouter sans porter de jugement est la première étape. Tendez la main dans la mesure du possible, par exemple en reprenant ou en redistribuant une partie de la charge de travail. Abordez (ensemble) la question auprès d’un dirigeant ou d’un responsable RH. Examinez des mesures comme une pause ou une autre mise en œuvre des tâches et responsabilités. Et redirigez votre collègue vers un soignant pour aborder les plaintes liées au burn-out.

Conseil : Acerta vous aide à mesurer et à améliorer les performances et la satisfaction de vos collaborateurs. Vous établissez ainsi une politique qui prévient le burn-out.

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Trouver rapidement une réponse correcte et claire à vos questions relatives aux RH et au payroll en tant qu’employeur ? Acerta s’en charge.

Consultez tous nos dossiers pour les employeurs Consultez tous les articles à ce sujet