Gestion des conflits

Temps de lecture: Lire plus tard ?

L’enquête d’Acerta démontre que l’absentéisme de courte durée a augmenté de 14,4 % en l’espace de 5 ans. L’absentéisme de moyenne durée suit la même tendance à la hausse. Il est dès lors important en tant qu’employeur de vérifier ce qui se passe chez vos collaborateurs malades, car le stress, la démotivation ou des conflits peuvent être la cause de cet absentéisme. Il est grand temps de vérifier s'il existe des problèmes sous-jacents et de mener une politique préventive en matière d’absentéisme. Une solution efficace existe déjà pour les conflits au travail : la médiation ou la gestion des conflits.

En quoi consiste la médiation ?

L’employeur et le collaborateur tentent, par le biais de la médiation ou de la gestion des conflits, de résoudre les conflits au travail avec l’accompagnement d’un médiateur. Le médiateur prend une position neutre, recherche les causes des conflits au travail et dresse clairement celles-ci. Le but est d’organiser un entretien entre les parties concernées. Et de rétablir ainsi par le biais d’une médiation impartiale la relation de travail perturbée.

Comment se déroule la médiation des conflits ?

La médiation comprend généralement 5 phases :

  1. Désignation d’un médiateur
  2. Tenue des entretiens préliminaires (séparément ou collectivement)
  3. Inventaire des conflits au travail : motif, causes, intérêts…
  4. Négociation : formulation de solutions convenant à tout le monde
  5. Clôture : description des règlements dans un accord de règlement

Rappelez-vous : lors de la médiation des conflits, la communication est essentielle pour rétablir des relations qui se sont dégradées et canaliser des émotions très intenses. L’objectif n’est pas de sanctionner, mais bien de mener un dialogue ouvert et constructif.

Pourquoi la gestion des conflits ?

La médiation n’est pas un luxe superflu. Vous n’abordez pas ou pas suffisamment les conflits au travail ? Ceux-ci mènent alors à des relations de travail dégradées. Et même à une baisse de la productivité et à une augmentation de l’absentéisme, par exemple pour épuisement (burn-out). En outre, vous devez faire temporairement appel à un remplaçant et assumer les coûts correspondants. Enfin, l’ambiance négative se propage aux autres collaborateurs et l’image de votre entreprise en prend un coup. Le même principe que pour la maladie s’applique aux conflits au travail : mieux vaut prévenir que guérir. Grâce à l’approche intégrale en matière de bien-être d’Acerta, vous évitez que les choses s’enveniment et vous améliorez les prestations et la satisfaction de vos collaborateurs.

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Trouver rapidement une réponse correcte et claire à vos questions relatives aux RH et au payroll en tant qu’employeur ? Acerta s’en charge.

Consultez tous nos dossiers pour les employeurs Consultez tous les articles à ce sujet