Réinsertion après maladie

Temps de lecture: Lire plus tard ?

L’absentéisme pour maladie de moyenne durée continue à augmenter chaque année. Ainsi, en 2018, il y a eu 2,3 % de temps de travail non presté par des collaborateurs malades restés entre 1 mois et 1 an à la maison. D’où l’importance en tant qu’employeur d’investir dans une réinsertion réussie des collaborateurs en incapacité de travail. Acerta se fait un plaisir de vous aider dans l’élaboration d’un plan d’approche.

Que dit la législation à propos de la réinsertion?

Dès un mois d’absence pour cause de maladie, il est déjà possible de lancer un trajet de réinsertion permettant à votre collaborateur de reprendre le travail. Selon la législation, une réinsertion formelle, à l’initiative de l’employeur, n’est possible qu’après quatre mois d’incapacité de travail. Dans tous les cas, il est important de consacrer dès le premier jour de la maladie l’attention nécessaire à votre collaborateur. L’implication de l’employeur est en effet un facteur crucial dans la réinsertion.

Le processus de réinsertion formel et informel

Une procédure de réinsertion formelle doit être demandée auprès de votre conseiller en prévention-médecin du travail. Dans cette procédure, le conseiller en prévention vérifie avec toutes les parties concernées quelles sont les possibilités. Il peut s'agir dans ce contexte :

  • D’un retour progressif à la fonction précédente
  • De travail adapté à titre temporaire ou définitif

Vous établissez ensuite en tant qu’employeur un plan de réinsertion. Par ailleurs, vous pouvez opter en concertation commune avec votre collaborateur pour un processus de réinsertion informel. Vous n’êtes ainsi pas lié, en tant qu’employeur, à la décision du médecin du travail.

Et si vous résiliez le contrat de travail parce que votre collaborateur s’avère définitivement inapte sur le plan médical, vous proposez l’outplacement. Votre collaborateur reçoit ainsi le soutien professionnel nécessaire pour trouver un emploi adapté ailleurs.

Une réinsertion réussie

Au retour d’un collaborateur après une période de maladie ou d'incapacité de travail, il est donc essentiel de mettre sur pied une bonne réinsertion (formelle ou informelle). Une réinsertion réussie se compose des éléments fondamentaux suivants :

  • Veillez à un plan d’approche clair et respectez-le
  • Prenez le pouls constamment en communiquant aux bons moments et de la bonne manière
  • Impliquez le médecin du travail dans la réinsertion
  • Impliquez les collègues dans le processus

Envie d’aide dans le lancement d’une réinsertion ? Alors, faites appel aux connaissances et à l’expérience du coach en réinsertion Acerta. En six étapes, nous vous aidons à remettre votre collaborateur au travail. Par ailleurs, nous vous assistons aussi dans l’élaboration de tous les éléments juridiques de votre politique de réinsertion.

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Trouver rapidement une réponse correcte et claire à vos questions relatives aux RH et au payroll en tant qu’employeur ? Acerta s’en charge.

Consultez tous nos dossiers pour les employeurs Consultez tous les articles à ce sujet