Comment bien s’y prendre en matière d’onboarding ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Preboarding et onboarding sont devenus incontournables dans le monde professionnel actuel. Les trois premiers mois jusqu’à la première année s’avèrent cruciaux pour une intégration réussie de votre nouvelle recrue. Qui plus est, des débuts fluides et agréables débouchent plus facilement sur une relation de travail durable.

Une année particulièrement fructueuse

Une bonne intégration commence directement après que votre candidat signe son contrat. Veillez à ce qu’il se sente à l’aise le plus rapidement possible dans sa fonction, son équipe et la culture de l’entreprise. Le preboarding se situe avant le début effectif de la personne.

L’onboarding à proprement parler commence lorsque votre nouvelle recrue arrive sur le lieu de travail et requiert idéalement un an d’attention et de temps. Votre récompense : un collaborateur engagé et productif doté d’un potentiel de progression et entretenant des relations saines avec les collègues et le management.

Preboarding : votre carte de visite

Entre la signature du contrat et le jour où votre travailleur commence son nouvel emploi s’écoulent généralement quelques semaines voire quelques mois. Profitez de cette période pour impliquer votre nouveau membre du personnel de façon proactive dans la culture de votre entreprise et ainsi lui donner un sentiment d’appartenance. Gardez régulièrement contact et communiquez déjà des informations pratiques : les noms des membres de l’équipe, le mentor, le parrain ou la marraine au sein du département, le responsable RH et le dirigeant.

Par ailleurs, au travers du preboarding, vous nourrissez également l’enthousiasme de votre futur travailleur. Montrez donc que vous attendez son arrivée avec impatience. Une multitude de possibilités s’offrent à vous : envoyez des messages sympathiques par le biais d’une application d’onboarding, envoyez une carte de bienvenue ou des fleurs au nom de l’équipe, envoyez un e-mail reprenant les réponses aux questions fréquemment posées, invitez la personne à un événement d’entreprise ou à un lunch pour faire connaissance...

Vous la confirmerez ainsi dans le choix de ce nouvel emploi et lui ôterez tout doute ou incertitude. Vous désamorcez ainsi aussi tout commentaire possible de l’environnement (de travail) de votre futur travailleur. Plus encore : votre nouveau collaborateur deviendra ainsi un ambassadeur de votre entreprise avant même qu’il en fasse officiellement partie.

Application d’onboarding : intégrer sans souci

En attendant son premier jour, vous souhaitez garder de bons contacts avec votre futur collaborateur et simplifier la communication d’informations ? Nous vous recommandons alors l’application d’onboarding de Talmundo. Grâce à cette plateforme en ligne, les nouveaux collègues peuvent se familiariser avec les valeurs de l’entreprise et le rythme au sein de l’organisation. L’intégration se passe plus facilement, rendant ainsi les nouveaux travailleurs productifs plus rapidement. Afin d’adapter l’application à la culture de votre entreprise, vous pouvez l’aménager sur mesure. Acerta vous assiste volontiers dans ce processus.

Quelques exemples d’applications concrètes : une vidéo dans laquelle le Managing Director accueille personnellement le travailleur, une invitation lancée au candidat de se présenter virtuellement, un e-mail dans lequel vous lui demandez son feed-back quant à l’embauche, des « Le saviez-vous ? » sur l’histoire de l’entreprise, un quiz amusant pour tester ses connaissances sur la fonction...

Bref, vous communiquez des informations par portions toutes prêtes afin d’inspirer et d’engager.


En collaboration avec Talmundo, Acerta propose cette application d’onboarding pratique aux entreprises qui embauchent moins de 50 personnes par an.

Onboarding : productif plus rapidement

Le premier jour de travail est arrivé ? Veillez alors à ce que les aspects pratiques soient en ordre. Remettez à votre nouveau/nouvelle collègue tout ce dont il ou elle a besoin, sans qu’il/elle n’ait besoin de courir à gauche et à droite. De l’ordinateur au GSM en passant par la place de parking et le badge d’accès. Exposez également les principales prescriptions et règles et présentez le trajet d’intégration. N’oubliez pas : dosez l’information pour éviter d’y noyer votre collaborateur.

L’intégration sociale est au moins tout aussi importante : familiarisez votre nouveau collaborateur à la culture de l’entreprise, à ses valeurs et habitudes sur le lieu de travail. Prévoyez suffisamment de temps pour une visite guidée, présentez les collègues, expliquez qui fait quoi... Organisez éventuellement un lunch avec l’équipe pour briser la glace. Une autre bonne idée : demandez à un collègue jovial de devenir mentor, parrain ou marraine. Vous faciliterez ainsi la vie à la nouvelle recrue qui s’intégrera immédiatement et aisément dans l’emploi et la culture de l’entreprise.

Nouer des liens stables

Un premier jour fructueux constitue déjà un excellent début. Cependant, un processus d’intégration efficace prend environ trois mois. Stimulez les échanges avec les collègues. Donnez au nouveau collaborateur le temps de se familiariser et de s’habituer à cette nouvelle situation. Impliquez-le/la dans les moments de concertation utiles et réunions d’information. Examinez ensemble quelles formations sont appropriées ainsi qu’où et quand il est intéressant de l’accompagner dans certains processus commerciaux ou processus de production.

Pendant les deux premières semaines, terminer la journée par un bref entretien est idéal. Dix ou quinze minutes suffisent. Passé ce délai, prenez le temps d’organiser régulièrement des entretiens d’évaluation. Écoutez attentivement comment votre nouveau travailleur revient sur la période écoulée et ce dont il/elle a besoin pour remplir son rôle au sein de l’entreprise. Communiquez vos constatations et attentes de façon positive. Vérifiez si vous êtes toujours sur la même longueur d’onde. Concluez des accords constructifs pour la période à venir. Tracez ainsi ensemble le chemin de la réussite.

Développer une relation de travail durable

Votre nouveau collaborateur s’est habitué à la vie quotidienne de votre entreprise, s’est familiarisé à ses responsabilités et s’est intégré au groupe. Il est temps de passer à la prochaine étape : son épanouissement. Quelles sont ses attentes quant à son avenir ? Dans quel domaine souhaite-t-il/elle continuer de se former ? Dans quel domaine peut-il/elle déjà donner le meilleur de lui-même/elle-même ? Que lui manque-t-il, un changement de fonction ou d’ensemble de tâches sera-t-il tôt ou tard à l’ordre du jour ? Ici aussi, un dialogue ouvert est déterminant. Il peut déboucher sur un solide plan de développement et des résultats encore meilleurs à tous les niveaux.

Besoin de soutien dans l’établissement de votre onboarding ? Acerta vous aide grâce à un plan efficace. Nous vous donnons aussi volontiers des conseils sur les mesures concrètes que vous pouvez prendre, en fonction de votre entreprise et du temps disponible. De plus, nous pouvons vous assister dans l’aménagement de l’application de preboarding ainsi que dans la gestion des notifications de celle-ci.