Optimiser le salaire de votre premier collaborateur

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Envisagez-vous d’engager un premier collaborateur, mais les frais qui y sont liés vous effraient ? Sachez alors que vous pouvez avoir droit à des primes lors de l’engagement de personnel. Examiner les frais salariaux constitue toutefois une bonne initiative. Vous ne vous lancez ainsi pas de façon irréfléchie dans l’aventure du statut d’employeur et estimez précisément au préalable le coût de cette démarche.

Calculer les frais salariaux

Pour savoir combien un collaborateur coûte à votre organisation, vous partez du salaire mensuel brut que vous souhaitez octroyer. Dans ce cadre, vos respectez les salaires minimaux du secteur et tenez compte de l’âge, de l’expérience et d’autres facteurs influençant le salaire.

Le calcul partant du salaire brut pour obtenir les frais salariaux totaux est complexe, car en plus du salaire, vous devez encore inclure d’autres montants allant du pécule de vacances aux assurances en passant par les frais de gestion du secrétariat social. Votre secrétariat social Acerta vous aide volontiers à calculer et à optimiser vos frais salariaux annuels.

Comparer des packages salariaux

Un package salarial se compose de différents éléments. Outre le salaire brut, vous octroyez certains avantages extralégaux et ajoutez éventuellement d’autres composants pour motiver votre nouveau collaborateur. Acerta vous aide à comparer des packages salariaux grâce à des dizaines de paramètres. Vous connaîtrez ainsi précisément le montant des frais salariaux, du salaire brut et du salaire net de votre premier collaborateur.

Prime à l’embauche de personnel

En tant qu’employeur, vous pouvez avoir droit à des mesures pour l’emploi relatives au personnel. Grâce à ces subventions, les pouvoirs publics vous aident à maîtriser les frais liés à l’embauche de certains collaborateurs. Les autorités fédérales et régionales vous épaulent : découvrez en ligne si, pour votre candidat collaborateur, vous entrez en considération pour certaines mesures de soutien et le cas échéant, lesquelles précisément.

Réduction groupe-cible premiers engagements

Vous embauchez votre premier collaborateur ? Vous bénéficiez alors de la fameuse réduction groupe-cible : vous payez moins de cotisations patronales pour la sécurité sociale pendant treize trimestres, à condition que vous n’ayez jamais été soumis à la sécurité sociale auparavant ou que vous n’ayez occupé personne au moins au cours des douze derniers mois. Si vous engagez votre premier collaborateur avant le 1er janvier 2021, la réduction s’appliquera même à ce premier travailleur pour une durée indéterminée. Gardez ceci à l’esprit : cette dispense n’est valable que pour les cotisations patronales de base et l’avantage vaut pour l’engagement des six premiers collaborateurs. Pour de plus amples informations sur cette mesure, consultez la page suivante: https://premierengagement.be/fr/.

Premiers emplois

Pour diminuer le chômage des jeunes, les pouvoirs publics ont introduit le principe de premiers emplois. Grâce à ce concept, vous occupez des collaborateurs de moins de 21 ans à un salaire inférieur au barème. Vous payez par contre un supplément forfaitaire exonéré d’impôts et de cotisations de sécurité sociale. En tant qu’employeur, vous obtenez aussi une exonération partielle du versement du précompte professionnel.

Cependant, la mesure des premiers emplois n’a pour l’instant pas encore été appliquée dans la pratique. Il manque en effet encore des informations cruciales concernant le supplément forfaitaire. Tant que l’arrêté royal reprenant les montants de ces suppléments n’aura pas été publié, vous ne pourrez donc pas réduire le salaire brut.

Vous engagez tout de même entre-temps un jeune qui tomberait en principe sous cette mesure ? Découvrez alors ici comment l’anticiper. Vous en exploiterez ainsi les avantages dès son entrée en vigueur effective.

FPI, formation sur le lieu de travail

Vous ne trouvez pas de travailleur qualifié ? Vous pouvez alors, par le biais du VDAB, vous-même former un demandeur d’emploi dans votre entreprise. Vous occupez ce participant à des conditions avantageuses et souscrivez une assurance pour les accidents de travail. La formation dure un à six mois, selon les compétences. Le participant décroche ensuite un contrat de travail.

Autres subventions pour entrepreneurs

Même si vous n’êtes pas sur le point d’engager quelqu’un, en tant qu’indépendant ou employeur, vous avez droit à des subventions intéressantes. Pensez au portefeuille de PME pour suivre une formation, aux financements pour innovations ou investissements, au soutien pour stimuler vos plans internationaux, etc. Curieux/se de découvrir comment les pouvoirs publics et certains investissements peuvent vous donner un coup de pouce financier? Sur cette page, nous vous exposons les subventions pour indépendants.

Acerta vous aide à calculer et à optimiser vos frais salariaux et vous soutient lorsque vous faites vos premiers pas en tant qu’employeur.