Précédent

4 conseils pour un bon équilibre vie privée-vie professionnelle

20 janvier 2020 Sylvie Michaux Employeurs

L’importance d’un bon équilibre vie privée-vie professionnelle n’est plus à prouver. L’équilibre parfait n’est cependant pas toujours facile à trouver. Que peut faire un collaborateur pour trouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle ? Et comment pouvez-vous l’y aider en tant qu’employeur ? Sylvie Michaux, Senior Consultant chez Acerta, livre des conseils et des bonnes pratiques pour vous et vos collaborateurs.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1er conseil : Prévoyez des moments de repos

Prévoir des moments de repos est très important. Certains collaborateurs aiment travailler un peu plus longtemps, d’autres préfèrent s’en tenir strictement à leur horaire de travail. Chacun est différent, mais tout le monde a quand même besoin de repos. Une bonne gestion du temps vous aide à trouver un bon équilibre vie privée-vie professionnelle. D’ailleurs, lorsque vous établissez un planning, il vaut mieux aussi prévoir du temps pour des imprévus. Cela permet d’éviter du stress supplémentaire lorsqu’un imprévu se glisse dans votre agenda.

Comment pouvez-vous, en tant qu’employeur, aider vos collaborateurs à ce niveau ?

En matière de temps de travail, vous disposez de quelques possibilités pour aider vos collaborateurs à atteindre un équilibre vie privée-vie professionnelle optimal. Pensez, par exemple, à un horaire flottant. Vos collaborateurs apprécient la possibilité de commencer leur journée de travail un peu plus tôt ou plus tard (et de terminer ensuite leur journée un peu plus tôt ou plus tard). Ce qu’il faut absolument éviter, c’est de donner un sentiment de culpabilité à votre collaborateur lorsqu’il quitte le travail à l’heure. Il est important que votre collaborateur soit reposé, car il sera plus productif.

Des accords clairs sur les pauses(-déjeuner) sont également importants. Permettez à vos collaborateurs de prendre de petites pauses : se dégourdir les jambes, prendre l’air, prendre une pause-café... Tout cela contribue à la productivité. Le manque de pauses rend vos collaborateurs moins productifs et réduit leur attention. Ce qu’il vaut mieux éviter, car cela signifie qu’ils risquent de commettre plus rapidement des erreurs.

2e conseil : Faites ce qui vous rend heureux

Faites ce qui vous rend heureux. Cela semble très logique, mais c'est souvent plus facile à dire qu'à faire. Il y a des activités de la vie quotidienne qui vous rendent heureux et vous donnent de l’énergie. Malheureusement, il y a (généralement) aussi des tâches que vous n’aimez pas autant et qui exigent beaucoup d’énergie de votre part. Lorsque vous faites la somme, vous devriez avoir plus d’activités qui vous motivent que d'activités qui vous demandent des efforts. Essayez de trouver un bon équilibre. Il peut également être intéressant de sonder votre entourage, pour voir si quelqu'un pourrait prendre en charge vos tâches moins agréables. Parce que ce n’est pas parce que vous n’aimez pas une tâche que d’autres ne pourraient pas l’aimer.

Comment pouvez-vous, en tant qu’employeur, aider vos collaborateurs à ce niveau ?

Dialoguez régulièrement avec vos collaborateurs. De cette façon, vous découvrirez les tâches qu’ils aiment faire, celles qu’ils aiment moins et celles qu’ils aimeraient faire. Lorsque vous répertoriez celles-ci pour tous vos collaborateurs, vous pouvez jongler avec les tâches et les talents afin que vos collaborateurs bénéficient d’un ensemble de tâches optimal (ou aussi bon que possible). Un Talent Scan est d’ailleurs un outil pratique pour répertorier les talents de vos collaborateurs.

3e conseil : Ayez des attentes réalistes

Lorsque les attentes ne correspondent plus à ce que vous pouvez supporter en tant que personne, cela peut causer beaucoup de stress. Ces attentes peuvent venir de vous-même ou être imposées de l’extérieur. Il arrive à tout le monde d’avoir le sentiment que « c’est trop », mais tout l’art consiste à rétablir l’équilibre à temps. Rester longtemps dans cette situation a en effet une influence négative sur votre santé.

Comment pouvez-vous, en tant qu’employeur, aider vos collaborateurs à ce niveau ?

Ici aussi, il est important de dialoguer régulièrement avec votre collaborateur. Ne vous limitez donc pas au traditionnel entretien d’évaluation annuel. Vous obtiendrez un effet beaucoup plus positif grâce à un feed-back continu Demandez comment votre collaborateur ressent la charge de travail et comment vous, en tant qu’employeur, pouvez aider si nécessaire.

4e conseil : Fixez des accords clairs

Les bons accords font les bons amis. Prenez, par exemple, l’utilisation d’un smartphone de l’entreprise. De nos jours, on peut faire tant de choses avec un smartphone. Cependant, lorsque celui-ci domine votre vie à des moments où ça ne devrait pas être le cas, vous n’êtes pas sur la bonne voie. Des accords corrects et clairs sur l’utilisation du smartphone sont nécessaires.

Comment pouvez-vous, en tant qu’employeur, aider vos collaborateurs à ce niveau ?

En tant qu’employeur, il vaut mieux avoir des accords clairs sur l’utilisation des outils de communication numériques. Est-ce que vous attendez de vos collaborateurs qu’ils soient joignables en dehors des heures de travail ? À quels moments ? Quid lorsque votre collaborateur est en vacances ? Ce sont des questions auxquelles vous devez pouvoir répondre lorsque vous donnez un smartphone ou un ordinateur portable à vos collaborateurs.

#acertainement pour un autre conseil RH

Bien-être social, relationnel, matériel, existentiel, organisationnel, etcetera. Que pouvez-vous faire pour améliorer le bien-être de votre entreprise si souvent soumise au stress ? 

En savoir plus

Partagez cet article

Acerta_ Sylvie Michaux

Écrit par Sylvie Michaux

Senior Consultant Acerta

Articles liés

Que faire si votre collaborateur a des problèmes financiers ?
Employeurs

Que faire si votre collaborateur a des problèmes financiers ?

30 novembre 2022 Ellen Van Grunderbeek

Si la période actuelle est difficile pour vous en tant qu’employeur, vos collaborateurs aussi font face à des défis financiers aujourd’hui. Ceux-ci peuvent engendrer de l’angoisse et de l’inquiétude, ce qui peut avoir un impact négatif sur le bien-être psychosocial. Comment reconnaître les collaborateurs rencontrant des problèmes financiers ? Et co...

En savoir plus
Incapacité de travail et absence pour cause de maladie : quels sont les changements ?
Employeurs

Incapacité de travail et absence pour cause de maladie : quels sont les changements ?

24 novembre 2022 Miet Vanhegen

La législation relative à l’incapacité de travail et aux absences pour cause de maladie a été modifiée. Les changements qui y ont été apportés prennent effet le 28 novembre 2022. En voici un aperçu.

En savoir plus
Connaissez-vous le score ABC de votre entreprise ?
Employeurs

Connaissez-vous le score ABC de votre entreprise ?

22 novembre 2022 Anne-Sophie Bialas

L’autonomie (autonomy), l’engagement (belonging) et la compétence (competence) sont les éléments constitutifs du plan ABC et la clé de la réussite pour des collaborateurs heureux et motivés. Mais quel est le score ABC des entreprises ?

En savoir plus