Précédent

Affecté par le coronavirus ? Le chômage temporaire deviendra possible

07 février 2020 Nele Mertens Employeurs

Dans un communiqué de presse, la ministre du Travail démissionnaire Nathalie Muylle a annoncé que le chômage temporaire pour cause de force majeure deviendra possible pour les entreprises touchées par le coronavirus. Quels sont les avantages qui en découlent ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?
Qu'est-ce que le coronavirus ?

L'Organisation mondiale de la santé met en garde contre la propagation d'un virus potentiellement mortel, signalé pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan le 31 décembre 2019. Comme les virus peut se transmettre en cas de contact, la ville chinoise a été coupée du monde extérieur. Par ailleurs, un avis de voyage négatif s'applique à l'ensemble de la Chine. Les compatriotes qui reviennent de Chine en Belgique sont également soumis à un dépistage du virus et, si nécessaire, mis en quarantaine.

Le coronavirus a-t-il un impact pour vous ?

La production dépend-elle de matières premières qui sont normalement fournies par la Chine ? Avez-vous des travailleurs qui effectuent des transactions commerciales en Chine avec des partenaires chinois ? Vous livrez des marchandises en Chine et ces commandes ne peuvent pas partir ? En raison des mesures préventives de la Chine, votre entreprise peut être incommodée ce qui peut entraîner une baisse de la production voire même la mise en inactivité de vos travailleurs.

Le chômage temporaire devient possible

Si vous pouvez démontrer à l'ONEM que les désagréments que vous subissez sont une conséquence du coronavirus et que vous êtes donc temporairement dans l'incapacité d’occuper vos travailleurs, vous pouvez recourir au chômage temporaire pour cause de force majeure.

Les avantages sont les suivants :

  • Vous ne devez pas payer de salaire pour les jours où il n'est pas possible de travailler.
  • Vos travailleurs recevront toujours un revenu pour ces journées, à savoir une allocation versée par l’ONEM correspondant à 60 % de leur salaire.

Les instructions de l’ONEM sur la procédure à suivre vont être publiées prochainement.  Si vous souhaitez lire les règles générales sur le chômage temporaire pour cause de force majeure, vous pouvez le faire dans la section 13 du Guide Social de Juricible.

Besoin d'aide pour vous conformer à la procédure de chômage temporaire ?

Avez-vous besoin d'aide pour vous conformer à la procédure de chômage temporaire vis-à-vis de l’ONEM et vos travailleurs ? Acerta peut prendre en charge, gérer et développer tout ou partie des activités de votre département RH. Vous externalisez de la sorte vos processus et tâches administratives en matière de ressources humaines à un partenaire professionnel.

Solution sur mesure

Partagez cet article

Nele Mertens

Écrit par Nele Mertens

Conseillère juridique

Articles liés

Réduction des allocations de crédit-temps : les principaux changements
Employeurs

Réduction des allocations de crédit-temps : les principaux changements

31 janvier 2023 Amandine Boseret

Le crédit-temps pour motif reste possible, mais le droit de percevoir des allocations complémentaires de l’ONEM est réduit à partir de février 2023. Acerta résume les changements et répond aux principales questions suite à cette évolution.

En savoir plus
Prime de pouvoir d’achat : que savons-nous déjà ?
Employeurs

Prime de pouvoir d’achat : que savons-nous déjà ?

30 janvier 2023 Ellen Van Grunderbeek

Fin novembre 2022, le gouvernement a conclu un accord sur la marge salariale 2023-2024. Cet accord prévoit une prime de pouvoir d’achat.

En savoir plus
Indexation historiquement élevée pour les employés de la CP 200
Employeurs

Indexation historiquement élevée pour les employés de la CP 200

23 décembre 2022 Catherine Langenaeken

Le salaire de plus de 500 000 employés du secteur privé (CP 200) augmentera de 11,08 % au 1er janvier 2023. Il s’agit de la plus forte indexation depuis l’introduction de l’indexation annuelle en janvier dans le secteur. Qu’implique cette indexation ?

En savoir plus