Précédent

Les partenaires sociaux parviennent à un accord sur l’enveloppe bien-être

21 avril 2021 Tom Dirix Employeurs

Le lundi 19 avril, les partenaires sociaux sont parvenus à un accord de dernière minute sur un ajustement de l’enveloppe bien-être. Qu’est-ce que l’enveloppe bien-être ? Pourquoi est-elle importante ? Qu’a-il été convenu exactement ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Qu’est-ce que l’enveloppe bien-être ?

L’enveloppe bien-être est un budget débloqué par le gouvernement pour augmenter les allocations sociales. Pour la période 2021-2022, ce budget s’élève à 700 millions d’euros. Ces augmentations ne sont pas liées à l’ajustement des allocations consécutif à l’indexation.

Les partenaires sociaux peuvent se baser sur ce budget pour conclure des accords sur l’adaptation des allocations sous la forme d’une augmentation, par exemple, des allocations minimales, ou pour donner une orientation spécifique.

Pourquoi cet accord est-il important ?

Cet accord sur l’enveloppe bien-être est important pour tous ceux qui bénéficient d’une allocation pour laquelle il y aura un ajustement (en plus de l’indexation) à partir du 1er juillet.

De plus, les négociations sur l’ajustement de l’enveloppe bien-être sont inextricablement liées aux négociations sur la marge salariale. Les partenaires sociaux ont encore jusqu’au 1er mai pour déterminer la marge salariale.

Quelle est la procédure ?

Les discussions sur la répartition de l’enveloppe bien-être ont lieu tous les deux ans. Si aucun accord n’est conclu, le gouvernement fait une proposition de répartition. Les négociations pour la période 2021-2022 n’ayant pas abouti, le gouvernement a dissocié les dossiers « enveloppe bien-être » et « marge salariale » afin que la situation puisse être résolue grâce à des accords partiels.

Qu’a-t-il été convenu ?

Les augmentations entreront en vigueur le 1er juillet et concerneront différents domaines :

  • Une adaptation des allocations minimales de chômage
    • chômeurs complets : 2 % pour les cohabitants, 2,4 % pour les isolés et 3,5 % pour les chefs de ménage
    • chômeurs temporaires : 3,5 %
  • Une adaptation des pensions de 2 %
    • cette augmentation de 2 % est indépendante de l’augmentation déjà promise pour les pensions les plus basses
  • Adaptation du pécule de vacances pour les personnes bénéficiant d’une pension ou les malades de longue durée
  • Adaptation des allocations minimales de maladie et d’invalidité
    • chefs de ménage : 2,5 %
    • autres allocations minimales : 2 %

Intéressé par une rémunération alternative ?

Intéressé par une rémunération alternative, grâce à laquelle vos collaborateurs choisissent les avantages dont ils ont besoin au moment présent ?

Téléchargez notre whitepaper

Partagez cet article

Tom Dirix

Écrit par Tom Dirix

Juriste chez Acerta

Articles liés

L’indemnité vélo deviendra obligatoire
Employeurs

L’indemnité vélo deviendra obligatoire

31 janvier 2023 Nele Mertens

Le Conseil National du Travail a conclu une CCT qui prévoit une obligation générale pour l’employeur d’accorder une indemnité vélo.

En savoir plus
Indexation historiquement élevée pour les employés de la CP 200
Employeurs

Indexation historiquement élevée pour les employés de la CP 200

23 décembre 2022 Catherine Langenaeken

Le salaire de plus de 500 000 employés du secteur privé (CP 200) augmentera de 11,08 % au 1er janvier 2023. Il s’agit de la plus forte indexation depuis l’introduction de l’indexation annuelle en janvier dans le secteur. Qu’implique cette indexation ?

En savoir plus
Indexation inédite des salaires : quelle est la situation ?
Employeurs

Indexation inédite des salaires : quelle est la situation ?

07 décembre 2022 Ellen Van Grunderbeek

L’indexation a lieu à un moment précis dans votre secteur ? Dans ce cas, il faut vous attendre à une indexation historiquement forte. Une véritable source d’inquiétude, car vos frais salariaux s’apprêtent à augmenter. Quelles mesures pouvez-vous prendre ?

En savoir plus