Précédent

Plus de bien-être et une meilleure planification des vacances ? Pensez aux congés thématiques

15 avril 2021 Niels Van Hellemont Employeurs

La fin des vacances de Pâques approche. En raison de la pause pascale prolongée, le nombre de prises de vacances connaît une augmentation de près de 23 %. Si ce taux semble élevé, c’est en réalité l’inverse : la part de vacances représente seulement 1,5 % du volume de travail total. Pourtant, vos collaborateurs profiteraient d’une bonne planification des vacances, et vous aussi en tant qu’employeur.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Les collaborateurs se montrent économes avec leurs jours de vacances

Cette année, la cloche de Pâques a dû redoubler d’efforts pour régaler d'œufs en chocolat et de friandises tous les écoliers, qui se sont soudain vus accorder une semaine de congé supplémentaire. Le chocolat est synonyme de réconfort, même pour les nombreux parents qui se sont à nouveau arraché les cheveux et ont dû trouver une solution pour leur progéniture.

Pourtant, notre analyse de 240 000 travailleurs (occupés par plus de 32 000 employeurs) révèle que nous sommes plus économes avec nos jours de congé qu’avec les douceurs qui vont traditionnellement de pair avec cette période : la part de vacances pendant la semaine de vacances supplémentaire avant Pâques a augmenté en moyenne de 22,7 % en comparaison avec la semaine d’école « ordinaire » précédente.

Tableau 1 : Congés durant la semaine de vacances scolaires supplémentaire. Vacances d’automne 2020 par rapport aux vacances de Pâques 2021 ; semaine de vacances scolaires supplémentaire par rapport à une semaine scolaire normale (la semaine qui suit pour les vacances d’automne, la semaine qui précède pour les vacances de Pâques)​

Soit un taux insignifiant, en comparaison avec les vacances d’automne en 2020 qui ont aussi duré une semaine de plus à cause de la deuxième vague du coronavirus. À ce moment-là, le nombre de jours de vacances était plus élevé de 45 à 100 %, ce qui correspond à un dédoublement par rapport à la semaine d’école suivante.

Destination de vacances : le bureau à domicile

Bien que le bien-être général des travailleurs belges diminue, ils n'ont pas tendance à profiter de leurs jours de congé maintenant déjà. Ils estiment peut-être qu’il est trop tôt pour prendre des vacances au printemps. L’espoir d’un « automne meilleur et peut-être même sans pandémie » fait vivre, et nous fait aspirer à de vraies vacances. Par conséquent, les travailleurs tiennent bon et épargnent leurs jours de congé.

De plus, en raison du télétravail massif et de la valse de mesures liées au coronavirus, il est particulièrement difficile de faire la distinction entre « travail » et « vacances ». Prendre des jours de congé maintenant donne l’impression de « partir en vacances sur son lieu de travail (à domicile) » et vice versa. Qu’on se le dise : la destination du home office est nettement moins attrayante qu’un voyage dans le sud de la France. Mais à cause de l’accumulation de stress, de frustrations et d’autres problèmes de santé, il est justement indispensable que vos collaborateurs s’accordent de temps à autre une pause bien méritée. Pour éviter que cela ne les détruise (mentalement et physiquement).

Un bon planning des congés pour un meilleur bien-être général

En tant qu’employeur, vous voulez à tout prix éviter de compromettre l’organisation du travail et la continuité de l’entreprise, quand tous vos collaborateurs prendront leurs jours de congé en même temps à l’automne. Parallèlement, vous voulez éviter qu’ils s’absentent pendant une plus longue période. Par conséquent, une solution structurelle est nécessaire en faveur d’un bien-être accru et d’un bon régime de vacances.

Une combinaison des deux cache peut-être une solution : une bonne planification des congés renforce le bien-être général. Raison de plus pour motiver vos collaborateurs à mieux répartir leurs prises de vacances et à mieux s’accorder entre eux. De cette manière, votre planning n’en souffrira pas, et eux non plus.

Les congés thématiques et le crédit-temps comme solution structurelle

Outre les vacances légales, il existe différents types de congés thématiques ou de crédit-temps pour lesquels vos collaborateurs peuvent entrer en considération. Pensez notamment au congé parental, à l’assistance médicale et au crédit-temps. Votre collaborateur suit une formation ? Dans ce cas, il peut éventuellement avoir recours au congé de formation flamand.

Quand vos collaborateurs n’arrivent plus à tout gérer, ces congés peuvent leur offrir un peu de répit. Grâce à ces alternatives, ils peuvent rétablir l’équilibre vie privée-vie professionnelle, ce qui favorise également leur bien-être.

Y a-t-il également des avantages pour vous, en tant qu’employeur ? Tout à fait : puisque vos collaborateurs peuvent prévoir un programme de la journée plus équilibré, votre planification du travail en profite aussi. En outre, la probabilité que vos collaborateurs tombent malades diminue considérablement. Le paiement des congés est effectué par l’ONEM ou par les autorités flamandes, en fonction du type de congé pris par votre travailleur. Bien entendu, il importe de respecter les procédures afférentes et de toujours veiller à la concertation.

Ne vous tracassez pas pour les formalités administratives liées aux congés thématiques : Acerta vous aide volontiers et prend en charge toute la procédure de votre organisation. Nous sommes même à la disposition de vos collaborateurs, car ils sont confrontés à toutes sortes de questions et d’autres feed-backs concernant leurs congés. De cette manière, vous pouvez vous concentrer sur ce qui compte vraiment : faire tourner votre activité, tout en assurant la continuité de votre entreprise.

Externaliser votre processus administratif ?

Vos collaborateurs ont recours au congé parental, au crédit-temps motivé ou à d’autres congés thématiques ? Acerta se charge de lancer et de suivre ces procédures. Nos spécialistes expérimentés disposent des connaissances et du savoir-faire nécessaires, et mettent tout en œuvre pour vous décharger, votre service du personnel et vous.

Externalisez votre administration des RH

Partagez cet article

Niels_Van_Hellemont

Écrit par Niels Van Hellemont

Teamleader Klantenservice

Articles liés

Que faire si votre collaborateur a des problèmes financiers ?
Employeurs

Que faire si votre collaborateur a des problèmes financiers ?

30 novembre 2022 Ellen Van Grunderbeek

Si la période actuelle est difficile pour vous en tant qu’employeur, vos collaborateurs aussi font face à des défis financiers aujourd’hui. Ceux-ci peuvent engendrer de l’angoisse et de l’inquiétude, ce qui peut avoir un impact négatif sur le bien-être psychosocial. Comment reconnaître les collaborateurs rencontrant des problèmes financiers ? Et co...

En savoir plus
Incapacité de travail et absence pour cause de maladie : quels sont les changements ?
Employeurs

Incapacité de travail et absence pour cause de maladie : quels sont les changements ?

24 novembre 2022 Miet Vanhegen

La législation relative à l’incapacité de travail et aux absences pour cause de maladie a été modifiée. Les changements qui y ont été apportés prennent effet le 28 novembre 2022. En voici un aperçu.

En savoir plus
Connaissez-vous le score ABC de votre entreprise ?
Employeurs

Connaissez-vous le score ABC de votre entreprise ?

22 novembre 2022 Anne-Sophie Bialas

L’autonomie (autonomy), l’engagement (belonging) et la compétence (competence) sont les éléments constitutifs du plan ABC et la clé de la réussite pour des collaborateurs heureux et motivés. Mais quel est le score ABC des entreprises ?

En savoir plus