Précédent

Se lancer comme kinésithérapeute : quels écueils éviter?

26 octobre 2018 Starters

La ligne d’arrivée de votre formation de kinésithérapeute est en vue ! Un dernier effort et vous pourrez vous lancer dans la vie passionnante du kinésithérapeute indépendant ! Mais inutile de se précipiter : jetons d’abord un œil sur les formalités de début d’activité et les conditions de la profession. Si vous êtes allergique à tout ce qui est administratif, vous pouvez vous pré-enregistrer gratuitement chez Acerta. Nous vous informerons dès que la prochaine formalité devra être réglée.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1. Conditions professionnelles : reconnaissance et visa

Les débuts sont prometteurs car les premières bases sont posées et ce, sans effort excessif ! Quelques semaines après l’obtention de votre diplôme, votre serez reconnu comme kiné par la Communauté française. Ensuite, vous recevrez un visa du SPF Santé publique. 

Attention : si vous décidez de vous spécialiser, vous devrez faire vous-même une demande de reconnaissance auprès du SPF Santé Publique.

2. Conditions professionnelles : Numéro de l’INAMI

Vous recevrez ensuite votre numéro INAMI, à mentionner sur tous les documents officiels.  Vos prestations seront transmises et, grâce à ce numéro INAMI, les patients seront partiellement remboursés par leur mutuelle.

L’avantage pour vous est que, en tant que kinésithérapeute débutant, vous avez droit au statut social INAMI. L’allocation versée par l’INAMI est annuelle. Demandez-la tous les ans avant le 30 septembre.

Conseil : utilisez votre allocation INAMI pour augmenter partiellement votre propre protection sociale.

3. Formalités de démarrage : vos démarches administratives

Pour devenir kinésithérapeute indépendant, vous devez entreprende quelques démarches administratives. Acerta s'en charge pour vous : 

  • Votre numéro d'entreprise, et votre inscription à la BCE
  • Votre numéro de TVA, si vous êtes assujeti à la TVA
  • Votre sécurité sociale, et votre affiliation à une caisse d’assurances sociales, comme Acerta

4. Formalités de démarrage : assurances obligatoires

En tant que kinésithérapeute, vous devez, dès le début de votre activité, souscrire une assurance en responsabilité professionnelle qui couvre les frais dus à une faute professionnelle. L’assurance responsabilité civile est également obligatoire ; vous pouvez la comparer à l’ « assurance familiale », elle couvre les dommages subis par un tiers si vous commettez une erreur accidentellement. Assurez-vous que tout est en ordre avant de commencer !

Devenir kinésithérapeute indépendant

En tant que kinésithérapeute indépendant vous devez vous affilier à une caisse d'assurances sociales avant le début de votre activité. Inscrivez-vous maintenant auprès d'Acerta, nous veillerons à ce que les points suivants soient réglés en temps et en heure :

- Votre numéro d'entreprise
- Votre sécurité sociale

Soit, nous nous en occupons de suite, soit, nous vous enverrons un rappel d'inscription au bon moment, et vous informerons des démarches à entreprendre. Vous choississez ! 

Réglez tout pour moi Envoyez-moi un rappel

Partagez cet article

Articles liés

3 compétences managériales essentielles pour tout indépendant
Starters

3 compétences managériales essentielles pour tout indépendant

03 janvier 2023

Une bonne gestion d’entreprise est indispensable pour développer sa propre activité même si on y accorde peu d’intérêt lors des étdues. De plus, un positionnement favorable sur le marché est essentiel afin d’attirer les bons clients.

En savoir plus
Comment calculer votre salaire en tant qu’indépendant exerçant une profession libérale ?
Starters

Comment calculer votre salaire en tant qu’indépendant exerçant une profession libérale ?

03 janvier 2023

Vous être un entrepreneur dans l’âme et vous souhaitez ouvrir votre propre bureau ou cabinet ? En tant qu’indépendant exerçant une profession libérale, contrairement aux salariés, vous n’aurez pas un salaire fixe versé sur votre compte en banque chaque mois. Alors, qu’en est-il ?

En savoir plus
Devenir indépendant : à quels frais devez-vous vous attendre ?
Starters

Devenir indépendant : à quels frais devez-vous vous attendre ?

02 janvier 2023

Généralement parlant, vous n’avez pas besoin d’un capital de départ pour devenir indépendant. Toutefois, vous devez tenir compte de nombreux frais. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des frais principaux.

En savoir plus