Les coiffeurs peuvent-ils travailler les lundi 24 et 31 décembre prochain ?

12 décembre 2018

Le lundi est souvent le jour de repos des coiffeurs. Les 24 et 31 décembre sont des jours clé dans le secteur de la coiffure et tombent cette année le lundi. Pouvez-vous demander à vos coiffeurs de venir travailler pendant leur jour normal de pause ?

C’est possible uniquement sur base volontaire

La prestation de travailleurs les lundis visés est autorisée. Le travail ne pourra cependant être effectué que sur la base du volontariat, de commun accord entre le travailleur et son employeur.

La récupération des prestations

Il ne faut pas perdre de vue que les travailleurs doivent bénéficier d’un temps de pause de 48heures consécutives sur base hebdomadaire. En temps normal, ce temps de pause est respecté étant donné que les travailleurs sont en pause le dimanche et le lundi.

Si les coiffeurs travaillent les lundi 24 et 31 décembre, comment ce temps de pause hebdomadaire de 48 heures pourrait-il être respecté ?

Afin de respecter ce principe les partenaires sociaux de la CP 314 ont expressément prévu que le travailleur récupère le jour de repos qui découle de ses prestations le lundi 24/12 le lendemain de Noël (jour férié), soit le 26/12, et de la même façon qu’il récupère le jour de repos qui découle de ses prestations le lundi 31/12 le lendemain du Nouvel-An (jour férié), soit le 02/01. Par conséquent, les travailleurs disposent bien de 48 heures consécutives de pause : le jour férié et le jour suivant.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre personne de confiance auprès d’Acerta pour plus d’informations à ce sujet. Vous trouverez également cette information dans votre guide sectoriel sur Juricible (mis gratuitement à disposition des clients du secrétariat social Acerta) à la section 30.3.2.3.  

Partagez cet article
Retour à l’aperçu updates et nouvelles juridiques