Les vacances annuelles de la construction sont fixées pour 2019.

21 décembre 2018

Les périodes de vacances de la construction font l’objet de négociations par province. Tous les provinces ont abouti à un accord et les vacances de la constructions sont connues pour 2019.

Les vacances de la construction : principes et périodes

Chaque année, le secteur de la construction conseille des périodes de vacances annuelles. Il s’agit de périodes suggérées par le secteur donc les employeurs et les travailleurs ne sont pas obligés de s’y soumettre.
L’employeur dispose d’un choix :

  • soit il décide de suivre l’avis du secteur et donc de fermer son entreprise dans les périodes prévues de façon à ce que tous ses travailleurs puissent prendre congé à ce moment-là. Dans ce cas, l’employeur devra le mentionner au règlement de travail. Attention, cette mention au règlement de travail doit intervenir au plus tard avant la fin de l’année qui précède ( donc pour l’année 2019, il faut qu’une disposition spécifique soit reprise au règlement de travail pour fin 2018 au plus tard)
  • soit l’employeur décide de ne pas suivre les recommandations du secteur. Cela signifie qu’il laisse libre choix à ses travailleur de prendre leurs vacances quand ils le souhaitent.

Les périodes de vacances, telles que conseillées par le secteur diffèrent en fonction de la province ou de l’arrondissement sont les suivantes :

Province-arrondissement Périodes principales Ponts/Remplacement de jours fériés
Antwerpen & Mechelen & Turnhout Du lundi 15 juillet au vendredi 2 août inclus +  6 jours libres Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Limburg Du lundi 15 juillet au vendredi 2 août inclus +  6 jours libres Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Leuven Du 8 juillet au 26 juillet inclus + 15,16,17 et 18 avril + 2 jours libres Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet

Flandre-Orientale

(Aalst – Gent - Eeklo - Dendermonde – Oudenaarde, mais pas Sint-Niklaas ou cantons de Hamme et Lokeren)

Du lundi 15 juillet au vendredi 5 août inclus +  15,16,17 et 18 avril + 1 jour libre Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Sint-Niklaas Les dates ne sont pas encore connues Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Lokeren et Hamme Du 23 juillet au 12 août inclus + 15, 16, 17 et 18 avril + 1 jour libre Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Flandre-Occidentale

Soit

Du 15 juillet au 2 août inclus + 15, 16, 17 et 18 avril + 30 et 31 octobre

soit

Du 15 juillet au 2 août inclus + 15, 16, 17 et 18 avril + 2 jours libres

soit

Du 23 juillet au 9 août  + 15, 16, 17 et 18 avril + 30 et 31 octobre

soit

Du 23 juillet au 9 août  + 15, 16, 17 et 18 avril + 31 octobre + 1 jour libre

Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Bruxelles - Halle - Vilvoorde du 1er au 26 juillet inclus + 1 jours libre Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Brabant wallon du 1er au 26 juillet inclus + 1 jours libre Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet

Hainaut

(Charleroi - La Louvière - Mons - Tournai - Mouscron)

soit

du 8 juillet au 29 juillet + 1er juillet au 5 juillet

soit

du 8 juillet au 29 juillet + 30 juillet au 5 août

Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Luxembourg

soit

du 15 juillet au 2 août + du 15 avril au 18 avril + 2 jours libres

soit

du 15 juillet au 2 août + du 28 octobre au 31 octobre + 2 jours libres

soit

du 15 juillet au 2 août + du 16 décembre au 20 décembre + 1 jour libres

Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Liège - Huy - Waremme

soit

du 1er au 26 juillet inclus + 1 jour libre

soit

du 8 juillet au 26 juillet inclus + 15, 16, 17 et 18 avril + 27 septembre + 1 jours libre

Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Namur du 15 juillet au 2 août + 6 jours libres Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet
Verviers

soit

du 1er au 26 juillet compris + 1 jour libre

soit

du 8 juillet au 26 juillet + 4, 5 et 6 mars + 3 jours libres

Le 21 juillet est remplacé par le 22 juillet

Pour plus d’informations à propos de ce calendrier de la construction, nous vous invitons à consulter le guide sectoriel gratuitement accessible à nos clients de la commission paritaire de la construction ( CP 124) aux chapitres 30 et 40.

Ne pas confondre vacances annuelles avec autres jours de repos compensatoires

Il ne faut pas confondre les périodes de jours de vacances annuelles conseillés par province dans le secteur de la construction avec les jours de repos compensatoires.

En effet, le secteur de la construction fixe 12 jours de repos compensatoire obligatoires chaque année. Il s’agit de journée pendant lesquelles le travailleur ne peut pas travailler, ces jours de repos doivent impérativement être respectés contrairement aux périodes de vacances annuelles. Pour en savoir plus sur les jours de repos compensatoire de 2019, nous vous invitons à consulter le lien suivant, quant aux règles à respecter, vous les trouverez ici.

Ne pas confondre vacances annuelles avec remplacement des jours fériés

Lorsque les jours fériés tombent un dimanche ou un autre jour d’inactivité, ce dernier peut être récupéré par la travailleur à un autre moment. Pour 2019, un seul jour férié « tombe » le WE : le 21 juillet. Les différentes provinces ont décidé de remplacer ce jour férié par le 22 juillet.

Partagez cette updates et nouvelles juridiques
Retour à l’aperçu updates et nouvelles juridiques