Vos clients sont sur Internet. Où êtes-vous ?

28 mai 2018

Faites de votre vitrine en ligne une priorité !

Des 11,46 millions d’habitants dans notre pays, près de 10,2 millions de Belges utilisent Internet. Ceux-ci passent en moyenne cinq (!) heures en ligne par jour. Une certitude : impossible de faire l’impasse sur ce canal en tant qu’indépendant (débutant). Nous voulons donc vous poser cette question : avez-vous déjà un emplacement sur la rue commerçante numérique ? 

Non ? Nous souhaitons alors vous ouvrir les yeux grâce à ces quelques chiffres. Pendant un mois, le comportement d’achat des Belges a été analysé et qu’en ressort-il ? Près de 71 % ont cherché un produit ou un service en ligne. 70 % ont visité un magasin de détail en ligne et 56 % ont effectivement acheté un produit ou un service en ligne. La valeur de tous ces biens achetés en ligne s’élevait en 2017 à près de 2,1 milliards d’euros (*).

- Découvrez l’offre d’Acerta pour aller #enlignesanssouci - 

Pas d’argumentation nécessaire : quel que soit le service ou le produit que vous vendez, votre groupe-cible surfe sur Internet. Et là où votre groupe-cible se trouve, vous vous devez d’aller. Cela va de soi.

Et pourtant, parallèlement, se trouvent les chiffres impressionnants du SPF Économie (**) relatifs à la présence en ligne et à l’e-commerce dans les entreprises : 65 % des petites entreprises de moins de 10 travailleurs possèdent un site web. Seuls 18,1 % d’entre eux profitent toutefois des opportunités offertes par le web grâce à des fonctionnalités d’interaction telles qu’« acheter en ligne » ou « réserver », et ce, tandis que dans l’Indicateur Starters (***), une enquête d’ACERTA, l’aspect « démarchage difficile » est avancé comme troisième plus grande surprise par des starters qui reviennent sur leur première année et demie. Près de 32 % d’entre eux se heurtent à ce problème. Ces mêmes starters vont jusqu’à placer le démarchage en pole position des plus grands défis pour l’avenir. Imaginez combien de nouveaux clients vous pouvez attirer grâce à votre présence en ligne.

Évitez les pièges numériques

En d’autres termes : tous sur Internet et vite ! Attention toutefois : ne franchissez pas le pas à la hâte non plus. Un site web n’est pas un autre. De nombreux pièges numériques existent et peuvent vous apporter plus de mal que de bien. Un site web au temps de chargement trop longest pénalisé sans pitié. Pas seulement par des clients potentiels avec peu de patience d’ailleurs, mais aussi par monsieur Google, le patron d’Internet. D’autres caractéristiques déplaisent à Google :

  • un hébergeur web suspect
  • un code médiocre ou complexe
  • un manque de visibilité mobile
  • une sécurité insuffisante.

Choisissez dès lors un fournisseur web en connaissance de cause qui tient compte de ces éléments et vous apporte une assistance professionnelle en cas de besoin.

Cependant, vous aurez besoin de plus qu’une enveloppe attrayante et techniquement correcte. Bill Gates, fondateur de Microsoft, le disait déjà en 1996 : « Le contenu est roi ». La richesse du contenu d’un site web est tout aussi importante que son aspect technique. Nous ne parlons pas de textes sans fautes d’accord, bien que Google tienne également compte de la grammaire. Grâce au contenu pertinent, vous partagez avec vos clients potentiels vos valeurs, les services que vous proposez ainsi que les avantages à faire affaire avec vous.

Vous avez ainsi la possibilité de positionner votre marque et d’aider vos clients : vous leur présentez des informations utiles, ils les prennent en considération et choisissent finalement vos services. En content marketing, c’est donnant donnant : vous devez d’abord donner avant de recevoir. Grâce aux réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram, vous engagez à nouveau l’interaction avec vos clients.

En outre, vous devez aussi vous assurer que tous vos textes ont été véritablement écrits pour le web, ou plutôt optimisés du point de vue SEO. Les bons termes de recherche sont utilisés aux bons endroits de sorte que des clients potentiels puissent effectivement vous trouver. Les sites bien optimisés pour les moteurs de recherche détrônent inexorablement les concurrents au contenu plus léger.

Comblez le fossé numérique

Le numérique devrait donc être la nouvelle norme, mais ce n’est pas encore le cas à l’heure actuelle. Qui plus est, le fossé numérique entre les entreprises belges et leurs clients reste immense. 

C’est particulièrement regrettable pour notre économie, mais aussi pour toutes les rentrées et opportunités manquées pour votre entreprise. Franchissez le seuil numérique, découvrez comment des applications en ligne peuvent aider votre entreprise à prospérer et entrez dans le monde surprenant de la toile mondiale.

(*) source : www.slideshare.net/wearesocial/digital-in-2018-in-northern-europe-part-1-west-86864045
(**) source : Utilisation des TIC et de l’e-commerce dans les entreprises (2015-2016)
(***) source : Indicateur annuel d’Acerta, mené auprès de 630 starters (2017)

Partagez cette actualités juridiques
Retour à l’aperçu actualités juridiques