Puis-je combiner une PCLI avec d’autres formes d’épargne-pension ?

Une Pension Complémentaire Libre pour Indépendants offre des avantages sociaux et fiscaux. Elle est donc à recommander. Mais peut-être étiez-vous autrefois salarié et peut-être avez-vous déjà une épargne-pension ou une épargne à long terme ? Pas de panique ! Ces formules peuvent parfaitement être combinées avec la PCLI !

Temps de lecture: Lire plus tard ?

C’est possible !

Vous pouvez sans problème combiner la PCLI avec une épargne-pension et/ou une épargne à long terme. Néanmoins, une PCLI offre des avantages non négligeables que n’ont pas, ou moins, d’autres formes d’épargne-pension : 

  • Une PCLI vous permet de récupérer une part beaucoup plus grande de votre prime (jusqu’à 63,33 %). 

  • Les primes de votre PCLI sont fiscalement déductibles à 100 %, ce qui n’est pas le cas des primes de l’épargne-pension ni de l’épargne à long terme. 

  • Une PCLI permet une prime annuelle maximale plus élevée. 

  • Comme la prime de votre PCLI mentionnée dans votre déclaration fiscale peut être plus élevée, vos cotisations sociales diminuent. Les primes de l’épargne-pension et de l’épargne à long terme, en revanche, n’influencent pas le montant de vos cotisations sociales. 

Astuce !

Si vous vous constituez déjà une épargne-pension à titre personnel et que vous devez choisir entre une épargne-pension et la PCLI.

Optez toujours pour la PCLI. 

Ci-dessous, vous pouvez voir le montant maximum des primes pour les différentes formules d’épargne (chiffres au 1er janvier 2019) : 

  Prime maximale Avantage fiscal
PCLI Sociale  3 747,19 euro max. 63,33%
PCLI Ordinaire 3 256,87 euro max. 63,33%
Épargne à long terme 2 350,00 euro 30,00%
Épargne-pension 980,00 euro 30,00%

Contrairement aux primes de la PCLI, les primes versées dans le cadre de l'épargne à long terme et de l'épargne-pension n'ont aucune incidence sur les cotisations sociales.

Cas particuliers

En tant que gérant ou administrateur d’une société, vous pouvez constituer une pension complémentaire par le biais de votre société.

Les cotisations que la société paie pour un tel Engagement Individuel de Pension (EIP) sont fiscalement déductibles à titre de frais professionnels dans les limites de ce que l’on appelle la « règle des 80 % ». Cette règle fiscale stipule que la somme de votre pension légale et de vos pensions complémentaires ne peut pas dépasser 80 % de votre dernière rémunération annuelle brute ordinaire. 

Un EIP constitue un beau supplément. La pension complémentaire est en effet financée par la société, sans que les cotisations ne constituent un avantage de toute nature imposable ! Ce n’est qu’à la pension qu’une imposition unique à taux avantageux sera perçue sur le capital pension que vous percevez.

Et retenez bien :  dans les limites de la règle des 80 %, la PCLI et l’EIP sont parfaitement cumulables !

Vous pouvez parfaitement combiner l’épargne-pension et l’épargne à long terme avec la PCLI, bien que la PCLI reste de loin la formule la plus intéressante sur le plan fiscal.

Votre lancement étape par étape ?

Plan de route gratuit

Votre lancement étape par étape

  • Préparez votre démarrage avec toutes les informations en un seul endroit
  • Pas à pas, vers une carrière d'indépendant
  • Personnalisé et adapté à votre entreprise ou votre pratique
Téléchargez maintenant votre plan de route
Vous avez d’autres questions ?

Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.

Voir toutes les questions starters Voir toutes les questions starters pour ce sujet