Précédent

Démarrer en tant que médecin : « chaque jour une pomme conserve son homme »

26 octobre 2018 Starters

Vous avez avalé et digéré les milliers de pages de vos cours, vous avez fini vos stages et, après six ans, le diplôme de médecin est enfin une réalité. Vous voilà face à un choix: spécialiste ou généraliste ? La fin de vos études n’est que le commencement. En effet, pour exercer la profession de médecin, vous devez remplir des conditions professionnelles. Et il vaut mieux ne pas laisser de côté les formalités de démarrage. 

Inscrivez-vous gratuitement auprès d’Acerta : vous serez informé de chaque étape administrative.

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1. Conditions professionnelles : visa et inscription à l’Ordre des médecins.

Après l’obtention de votre diplôme de médecine, vous recevrez automatiquement un visa provisoire du SPF Santé publique. Vous recevrez également une attestation pour demander votre numéro INAMI.

Une deuxième condition professionnelle importante pour le démarrage est l’inscription auprès de l’Ordre des Médecins. Chaque province a son propre conseil ; alors orientez-vous vers la province où vous exercerez votre activité principale. Munissez-vous des documents suivants en triple exemplaire :

  • votre diplôme ou une attestation, si votre diplôme final n’a pas encore été délivré ;
  • votre visa de médecin ;
  • un certificat de bonne vie et mœurs datant de moins de 3 mois.

2. Condition professionnelle : demande d’agrément officielle

Après vos études de médecine, vous suivrez une formation complémentaire en effectuant votre stage pour obtenir le titre de médecin généraliste ou spécialiste. Une fois que vous aurez rédigé les rapports de stage nécessaires, vous pourrez enfin faire une demande d’agrément auprès des autorités compétentes.

« Faites entrer un médecin à la maison : commencer comme médecin généraliste ».

Si vous avez choisi de commencer comme médecin généraliste, vous êtes obligé de travailler pendant deux ans comme médecin généraliste stagiaire dans un cabinet de formation agréé. Vous avez vos propres heures de consultation, vous faites des visites à domicile et vous assurez également des permanences. Régulièrement, le maître de stage prendra le temps de vous rencontrer pour faire le point.

« Avec vous comme rhumatologue, tout marche bien !

Si vous voulez vous spécialiser, vous devrez encore accomplir 4, 5, voire 6 ans d’étude et de stage, selon votre spécialisation. Le programme académique est réparti sur le nombre d’années de spécialisation et commence l’année académique suivante. Pour le contenu de votre formation professionnelle, contactez votre maître de stage coordinateur.

  • Au début de votre formation, vous fournirez un plan de stage.
  • Dans les trois mois suivant la fin de chaque année de stage, vous devez remettre le rapport de stage ou le medbook de l’année précédente. Si vous n’avez pas de medbook, veuillez utiliser le modèle prévu par votre spécialisation.
  • Trois mois avant la fin de votre formation, vous pouvez soumettre votre demande d’agrément à l’AVIQ branche santé.

3. Condition professionnelle : votre numéro INAMI

Si l’avis est positif, l’INAMI vous enverra un numéro ; vous mentionnerez ce numéro sur tous les documents officiels.

En tant que médecin débutant, vous avez droit au statut social INAMI et, donc, à une allocation annuelle versée par l’INAMI. Demandez-la tous les ans avant le 30 septembre.

Conseil : utilisez cette allocation pour renforcer partiellement votre propre protection sociale.

4. Condition professionnelle : formation continue obligatoire ou accréditation

En tant que médecin, vous êtes tenu de vous recycler chaque année. Cela peut se faire via le GLEM, groupe local d’évaluation médicale, qui juge de façon critique les services médicaux et veille à la qualité des soins. Vous serez accrédité en tant que membre d’un GLEM.
En tant que médecin débutant, vous avez droit à une accréditation provisoire d’un an. Vous devez soumettre votre demande au service d’accréditation de l’INAMI. Si vous êtes accrédité, vous sera remboursé annuellement d’une partie de vos frais de formation.

5. Formalité de démarrage : votre démarrage administratif

  • Inscription à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE) :
    • Numéro de code NACE: médecin généraliste: 86210
    • Numéro de code NACE: médecin spécialiste : 86220
    • Le premier enregistrement de votre activité en tant que  » société non commerciale est gratuit.
  • Enregistrement TVA :
    • Selon l’article 44 du code de la TVA, les activités de médecine sont exonérées si elles remplissent les conditions de l’article 4.
    • Attention : si vous êtes généraliste ou spécialiste et si vous pratiquez des interventions esthétiques, vous êtes dès lors soumis au régime TVA de 21%.
    • Il se peut, qu’en tant que médecin, vous exerciez également des activités pour lesquelles l’assujettissement à la TVA soit obligatoire. L’obligation d’assujettissement à la TVA est donc mixte.
  • Affiliation à une Caisse d’Assurance Sociale
  • Vous informez votre mutualité que vous avez un statut indépendant à partir de la date de lancement de votre activité principale en tant que médecin.

6. Formalité de démarrage : Assurances obligatoires

En tant que médecin, vous devez souscrire une assurance en responsabilité professionnelle qui couvre les frais dus à une faute professionnelle. L’assurance responsabilité civile est également obligatoire ; vous pouvez la comparer à « l’ assurance familiale », elle couvre les dommages subis par un tiers si vous commettez une erreur accidentellement.

Partagez cet article

Articles liés

Comment augmenter vos ventes ? Pensez au paiement électronique !
Starters

Comment augmenter vos ventes ? Pensez au paiement électronique !

15 mars 2019

Vous venez d’ouvrir un commerce et vous aimeriez qu’il se développe rapidement ? Proposez à vos clients le mode de paiement qu’ils préfèrent !

En savoir plus
Les compétences professionnelles disparaissent en Flandre et sont réduites en Wallonie
Starters

Les compétences professionnelles disparaissent en Flandre et sont réduites en Wallonie

03 janvier 2019

À partir du 1er janvier 2019, les conditions d’établissement disparaissent pour le secteur de la construction en Flandre. La Flandre deviendra ainsi la première région où la législation d’établissement a été totalement supprimée. En Wallonie, les compétences professionnelles seront supprimées pour 5 métiers.

En savoir plus
Comment garder vos premiers collaborateurs satisfaits
Starters

Comment garder vos premiers collaborateurs satisfaits

23 novembre 2018

En tant que starter, trouver le travailleur idéal relève du défi. Le faire évoluer dans l’entreprise est encore plus difficile... Dès le début, réfléchissez bien à votre manière d’aborder les choses, même si vous n’occupez pas encore de personnel.

En savoir plus