Précédent

Démarrer en tant que médecin : les 6 étapes à suivre

26 octobre 2018 Starters

Vous avez avalé et digéré les milliers de pages de vos cours, vous avez fini vos stages et, après six ans, le diplôme de médecin est enfin une réalité. Vous voilà face à un choix: spécialiste ou généraliste ? La fin de vos études n’est que le début. En effet, pour exercer la profession de médecin, vous devez remplir des conditions professionnelles. Et il vaut mieux ne pas laisser de côté les formalités de démarrage. 

Pré-enregistrez-vous gratuitement auprès d’Acerta : nous vous enverrons un rappel d'inscription au bon moment, et vous informons des démarches à entreprendre. 

Temps de lecture: Lire plus tard ?

1. Conditions professionnelles : visa et inscription à l’Ordre des médecins.

Après l’obtention de votre diplôme de médecin, vous recevrez automatiquement un visa provisoire du SPF Santé publique

Une deuxième condition professionnelle importante lors de votre démarrage est l’inscription au tableau de l’Ordre des Médecins. Chaque province a son propre conseil ; alors orientez-vous vers la province où vous exercerez votre activité principale. Munissez-vous des documents suivants :

  • votre visa de médecin ;
  • un certificat de bonne vie et mœurs datant de moins de 3 mois.

2. Condition professionnelle : demande d’agrément officielle

Après vos études de médecine, vous suivrez une formation complémentaire en effectuant votre stage pour obtenir le titre de médecin généraliste ou spécialiste.

Si vous avez choisi de démarrer comme médecin généraliste, vous entamerez une formation de trois ans, consitiué d'un enseignement modulaire et de stages, pendant lequel vous êtes candidat-médecin généraliste (CMG). 

Si vous voulez vous spécialiser, vous suivrez un master complémentaire de spécialisation, d'une durée d'un an à cinq ans. La formation comprend une formation pratique dans des services des stages reconnus par le Ministère de la Santé et l'Université et une formation théorique organisée par les Facultés en Médecine.

Avant, pendant et après votre stage, veillez à mettre en ordre les choses suivantes :

  • En début de formation, vous fournirez un plan de stage.
  • Chaque année, vous devez remettre votre carnet de stage ou medbook.
  • Dès la fin de votre formation, vous pouvez soumettre votre demande d’agrément auprès de la Direction d'agrément des prestataires de soins de santé du Ministère de la Féderation Wallonie-Bruxelles, dès la fin de votre formation. 

3. Condition professionnelle : votre numéro INAMI

Si l'avis de la Commission d'agrément est positif, l’INAMI vous enverra votre numéro de compétence. Vous mentionnerez ce numéro sur tous les documents officiels.

En tant que médecin, vous avez droit à un avantage social, notamment à une allocation annuelle versée par l’INAMI. 

Conseil : utilisez cette allocation pour renforcer partiellement votre propre protection sociale.

4. Condition professionnelle : formation continue obligatoire ou accréditation

Vous êtes tenu de suivre une formation continue. Cela peut se faire via un GLEM, un groupe local de médecins, qui jugent de façon critique les services médicaux et veillent à la qualité des soins. En tant que médecin débutant, vous avez droit à une accréditation provisoire d’un an si vous êtes membre d'un GLEM. Vous devez soumettre votre demande au service d’accréditation de l’INAMI. Si vous êtes accrédité, vous sera remboursé annuellement d’une partie de vos frais de formation.

5. Formalité de démarrage : votre démarrage administratif

En tant que médecin généraliste ou spécialiste en formation vous êtes tenu à vous affililier en tant qu'indépendant. Acerta se charge à ce que les points suivants soient réglés en temps et en heure : 

  • Votre numéro d'entreprise, et votre inscription à la BCE
  • Votre numéro de TVA, si vous êtes assujeti à la TVA
  • Votre sécurité sociale, et votre affiliation à une caisse d’assurances sociales

6. Démarche administrative : Assurances obligatoires

En tant que médecin, vous devez souscrire une assurance en responsabilité professionnelle qui couvre les frais dus à une faute professionnelle. L’assurance responsabilité civile est également obligatoire ; vous pouvez la comparer à « l’ assurance familiale », elle couvre les dommages subis par un tiers si vous commettez une erreur accidentellement.

Devenir candidat-médécin indépendant

En tant que candidat-médécin spécialiste ou généraliste vous devez vous affilier à une caisse d'assurances sociales avant le début de votre stage. Inscrivez-vous maintenant auprès d'Acerta, nous veillerons à ce que les points suivants soient réglés en temps et en heure :

- Votre numéro d'entreprise
- Votre sécurité sociale
- Votre numéro de TVA

Réglez tout pour moi Envoyez-moi un rappel

Partagez cet article

Articles liés

Coups de pouce financiers pour les entrepreneurs
Starters

Coups de pouce financiers pour les entrepreneurs

25 mars 2020

Les PME (indépendants et entreprises unipersonnelles compris) n'ont pas toujours assez de crédit bancaire pour réaliser leurs ambitions. Mais un coup de pouce de la part des autorités est toujours possible. Les formules sont nombreuses. Subsides, cautions, (co)financement : Wim Heyman, de BNP Paribas Fortis explique aux entrepreneurs comment en pro...

En savoir plus
Comment augmenter vos ventes ? Pensez au paiement électronique !
Starters

Comment augmenter vos ventes ? Pensez au paiement électronique !

15 mars 2020

Vous venez d’ouvrir un commerce et vous aimeriez qu’il se développe rapidement ? Proposez à vos clients le mode de paiement qu’ils préfèrent !

En savoir plus
Avez-vous déjà un plan financier bien élaboré avant de démarrer votre activité ?
Starters

Avez-vous déjà un plan financier bien élaboré avant de démarrer votre activité ?

24 février 2020 Nicolas Pevenage

Pour vous aider dans votre recherche d’informations sur le plan financier, Acerta lance Simulation Net. Grâce à cet outil en ligne, vous découvrez la relation entre vos revenus, vos dépenses et leur financement ainsi que le montant net que vous conserverez finalement.

En savoir plus