Contenu de la page principale

Entity view (Content)

tandarts

Se lancer en tant que dentiste

Vous allez bientôt obtenir votre master en médecine dentaire et commencer votre stage en médecine dentaire générale, parodontologie ou orthodontie ? Vous êtes alors officiellement indépendant. Avant de faire vos premiers pas en tant qu’indépendant, y compris s’il s’agit d’une profession libérale, vous devez toutefois accomplir certaines formalités obligatoires. Vous n’avez aucune idée de ce que ces formalités impliquent ? Voici une check-list pratique. Acerta se fait également un plaisir de vous épauler sur le plan administratif.
Votre plan étape par étape

Votre visa provisoire

Votre numéro INAMI provisoire

Votre numéro INAMI provisoire

Dès que vous aurez trouvé votre lieu de stage, soumettez un plan de stage à La Direction de l’Agrément des prestataires de soins de santé. La commission d’agrément examinera votre plan de stage et vous rendra un avis positif ou négatif. Si elle l’approuve, vous recevrez alors de l’Institut national d’assurance maladie et invalidité votre numéro INAMI provisoire de « candidat-dentiste en formation ».

Vos obligations administratives

Vos obligations administratives

Bien que vous mourriez d’impatience à l’idée de pouvoir réellement commencer en tant que dentiste stagiaire, vous devez d’abord vous acquitter de certaines obligations administratives. Vous pouvez vous en occuper vous-même ou confier cette tâche au guichet d'entreprises d’Acerta.

  1. Votre numéro d’entreprise
     Tout indépendant doit s’inscrire au registre BCE de la Banque-Carrefour des Entreprises. Une fois inscrit, vous recevrez votre numéro d’entreprise. 
  2. Assujetti ou non assujetti à la TVA ?
    En tant que dentiste (stagiaire), vous n’êtes pas assujetti la TVA, à moins de ne proposer d’autres activités/services que ceux liés à votre spécialisation. Dans ce cas, il est possible que vous soyez assujetti mixte à la TVA. En cas de doute, demandez conseil à nos experts.
    Bon à savoir : à partir de 2022, le nouveau régime de TVA s'adressant aux dentistes entrera en vigueur. De nombreuses zones d’ombre demeurent toutefois quant à son application. 
  3. Votre sécurité sociale : indispensable
    Vous êtes légalement tenu de vous affilier à une caisse d’assurances sociales agréée, comme Acerta. Pourquoi ? Parce qu’à l’instar des travailleurs, vous devez payer des cotisations sociales. Les cotisations des travailleurs sont automatiquement déduites de leur salaire, tandis que les vôtres en tant qu’indépendant doivent être payées séparément. Chaque trimestre, Acerta calcule le montant exact de vos cotisations sociales. Et mieux vaut les payer à temps : elles garantissent en effet vos droits sociaux tels que l’assurance maladie, la pension, les allocations familiales, etc.
    Pour ces calculs, la caisse d’assurances sociales facture des frais administratifs. Les frais appliqués par Acerta sont les plus bas du marché.
    N’oubliez pas d’informer votre mutuelle de votre nouveau statut d’indépendant. Votre assurance contre les petits risques pour la santé est ainsi réglée.

Un bon comptable : ce n’est certes pas obligatoire, mais ça vaut son pesant d’or
Même en tant que dentiste stagiaire, vous pouvez déduire un certain nombre de frais professionnels. Par exemple : vos frais de voiture, vos frais de téléphone, etc. Vous déclarez vos frais réels ou vous payez un forfait légal. Demandez conseil à un comptable expérimenté pour savoir quel est le meilleur choix pour vous au cours de votre première année en tant qu’indépendant.

Vos assurances

Votre stage

Votre stage : les démarches administratives à entreprendre

Vous effectuez votre stage en dentisterie générale ? Au bout d’un an, vous en aurez fini avec lui. Si vous optez pour la « parodontologie » ou l’« orthodontie », votre stage durera respectivement trois et quatre ans.

  • Vous devrez alors impérativement remettre un rapport de stage dans le mois qui suit la fin de l’année de formation à l'Agence flamande pour les soins et la santé.
  • Vous suivez une spécialisation en parodontologie ? Au cours de la troisième année de votre stage, vous devrez alors annexer une liste du nombre d’heures prestées en stage externe à votre rapport de stage.
  • Vous suivez une spécialisation en orthodontie ? Vous devrez soumettre un formulaire d'évaluation en plus de votre rapport de stage lors de votre quatrième année de stage.

Qu’en est-il après le stage ?

Bon à savoir

Bon à savoir

Vos attestations de soins donnés et vos ordonnances

Après chaque consultation, vous remettez une attestation à votre patient. Il peut ainsi obtenir un remboursement partiel des frais de contrôle ou d’intervention par la mutuelle. Vous pouvez facilement commander vos attestations en ligne sur medattest.be.

Les ordonnances que vous imprimez doivent être conformes aux directives de l'INAMI. Votre imprimante ne fonctionne pas ? Pas de panique : vous pouvez toujours rédiger votre ordonnance à la main. Vous pouvez imprimer vos ordonnances personnalisées et précodées via Mylnami ou via un imprimeur professionnel.

Services de garde

En tant que dentiste, vous êtes tenu de vous inscrire au service de garde des dentistes généralistes. Inscrivez-vous en ligne pour le service de garde dès que vous commencez.

Collecte des déchets médicaux

Bien entendu, vous ne devez pas jeter vos déchets médicaux dans un sac poubelle ordinaire, mais les faire collecter par un collecteur agréé. Vérifiez si vous avez les bons conteneurs spéciaux

Une autorisation de l’AFNC

Vous utilisez un ou plusieurs appareils de radiographie médicale dans votre cabinet dentaire ? Vous devez alors disposer d’une autorisation de création et d'exploitation délivrée par l'AFNC. En outre, vous devez également informer la police et la commune de votre activité.

MyCareNet

MyCareNet est la solution pour échanger des informations avec les mutuelles de manière simple, fiable et sécurisée. Rejoignez la plateforme, installez le bon logiciel sur votre ordinateur et assurez-vous que la plateforme est toujours accessible avec une connexion internet sécurisée. Pour que cette procédure se déroule bien, vous avez également besoin d’un lecteur de cartes eID.

Formation continue obligatoire ou accréditation

Une accréditation n’est pas la même chose que l’agrément que vous avez reçu de l’Agence flamande pour les soins et la santé. Il s’agit plutôt d’un label de qualité que vous obtenez de l’INAMI. Pour ce faire, vous devez remplir un certain nombre de conditions. Par exemple, vous devez régulièrement suivre des formations complémentaires et effectuer au moins 300 prestations (contacts patients) par an.

Un cycle d’accréditation dure cinq ans. À l’issue de chaque cycle, l’INAMI vérifie si vous avez respecté les conditions au cours des dernières années.