Contact
Nous envoyer un message
Choisir un bureau
Antwerpen Brabant Wallon Bruxelles Avenue Louise Bruxelles/Brussel Hainaut Kempen Liège Limburg Luxembourg Namur Oost-Vlaanderen Vlaams-Brabant West-Vlaanderen
Antwerpen
Groenenborgerlaan 16, 2610 Antwerpen-Wilrijk
info.consult@acerta.be
Brabant Wallon
Rue Fond Cattelain 2, 1435 Louvain-la-Neuve, Mont-Saint-Guibert
info.consult@acerta.be
Bruxelles Avenue Louise
Avenue Louise 123A, 1050 Bruxelles
info.consult@acerta.be
Bruxelles/Brussel
Esplanade du Heysel BP 65 (Buro & Design Center), 1020 Bruxelles
info.consult@acerta.be
Hainaut
Espace Sud, Esplanade Magritte 5, 6010 Charleroi
info.consult@acerta.be
Kempen
Parklaan 46 bus 110, 2300 Turnhout
info.consult@acerta.be
Liège
Parc Artisanal 11-13, 4671 Liège
info.consult@acerta.be
Limburg
Kunstlaan 16, 3500 Hasselt
info.consult@acerta.be
Luxembourg
Avenue Herbofin 1 B, 6800 Libramont
info.consult@acerta.be
Namur
Chaussée de Liège 140-142, 5100 Namur
info.consult@acerta.be
Oost-Vlaanderen
Kortrijksesteenweg 1131, 9051 Sint-Denijs-Westrem
info.consult@acerta.be
Vlaams-Brabant
Diestsepoort 1, 3000 Leuven
info.consult@acerta.be
West-Vlaanderen
Ter Reigerie 11, 8800 Roeselare
info.consult@acerta.be
Appeler un bureau
Choisir un bureau
Antwerpen Brabant Wallon Bruxelles Avenue Louise Bruxelles/Brussel Hainaut Kempen Liège Limburg Luxembourg Namur Oost-Vlaanderen Vlaams-Brabant West-Vlaanderen
Antwerpen
Groenenborgerlaan 16, 2610 Antwerpen-Wilrijk
03 740 78 40
Brabant Wallon
Rue Fond Cattelain 2, 1435 Louvain-la-Neuve, Mont-Saint-Guibert
02 474 01 06
Bruxelles Avenue Louise
Avenue Louise 123A, 1050 Bruxelles
02 474 01 06
Bruxelles/Brussel
Esplanade du Heysel BP 65 (Buro & Design Center), 1020 Bruxelles
02 474 01 06
Hainaut
Espace Sud, Esplanade Magritte 5, 6010 Charleroi
02 474 01 06
Kempen
Parklaan 46 bus 110, 2300 Turnhout
03 740 78 40
Liège
Parc Artisanal 11-13, 4671 Liège
02 474 01 06
Limburg
Kunstlaan 16, 3500 Hasselt
011 24 94 57
Luxembourg
Avenue Herbofin 1 B, 6800 Libramont
02 474 01 06
Namur
Chaussée de Liège 140-142, 5100 Namur
02 474 01 06
Oost-Vlaanderen
Kortrijksesteenweg 1131, 9051 Sint-Denijs-Westrem
09 264 12 40
Vlaams-Brabant
Diestsepoort 1, 3000 Leuven
016 24 53 24
West-Vlaanderen
Ter Reigerie 11, 8800 Roeselare
09 264 12 40

Qu'est-ce qu'une classification de fonctions ?

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Une classification de fonctions est une méthode permettant d'analyser, d'évaluer et de classer les fonctions professionnelles au sein de votre organisation. Dans une telle classification, vous déterminez le poids de chaque fonction sur la base des tâches, des formations et des responsabilités. Les exigences des fonctions sont évaluées par rapport à un cadre de référence. Le résultat de la classification de fonctions est une grille de fonctions, où l'on voit clairement comment les fonctions se comportent les unes par rapport aux autres. Vous pouvez ainsi créer différentes catégories de fonctions qui vous permettent d'évaluer et de rémunérer vos collaborateurs de manière objective.

Comment procéder ?

Il existe deux systèmes différents : la classification des fonctions classique et la classification des fonctions dynamique.

  1. Classification de fonctions classique :

Pour la méthode classique ou analytique, vous travaillez avec des descriptions de fonctions fixes qui sont établies et approuvées au préalable, tant par le dirigeant que par le travailleur dans cette fonction. Vous citez différents paramètres – comme les connaissances, le savoir-faire, les tâches, la complexité de la fonction et les formations – par fonction selon un système de points déterminé. Dans ce cadre, vous octroyez des points par paramètre, le poids de ces paramètres étant déterminé au préalable. Le total des points détermine alors la classe et le bon classement de chaque fonction.

Cette classification de fonctions classique se fait toujours selon le même protocole standardisé. Cette méthode est objective et est donc souvent préférée par les syndicats. Mais elle est plus difficile à organiser et on ne peut pas l’introduire à court terme. En outre, en tant qu’employeur, vous ne pouvez pas l’exécuter vous-même, mais vous devez demander l’aide d’experts.

L'introduction d'une classification de fonctions classique se fait toujours selon la même procédure :

  • Commencez par dresser un inventaire de toutes les fonctions : qui exécute quelle fonction et pourquoi ?
  • Créez ensuite une description de fonction pour chaque fonction et ajoutez-la au protocole. Tant le dirigeant que le travailleur qui exerce la fonction doivent alors approuver et signer la description.
  • Ensuite, toutes les fonctions sont pondérées sur la base d’un système de points standardisé.
  • Dès que vous avez attribué un poids aux fonctions, vous obtenez automatiquement un classement.

Chaque année, une commission compétente à cet effet examine à nouveau minutieusement la classification de fonctions classique pour vérifier si toutes les fonctions et le système de points correspondant sont encore correctement évalués.

  1. Nouvelle tendance : la classification de fonctions dynamique

Les entreprises modernes accordent de moins en moins d’importance aux fonctions et aux descriptions de fonctions. Chez eux, les collaborateurs se voient attribuer certains rôles : ils ont un ADN de fonction au lieu d'une description de fonction. Plusieurs fonctions peuvent être attribuées à un seul ADN de fonction. Des descriptions de fonctions peuvent toutefois encore être utilisées, par exemple pour des évaluations ou de nouveaux recrutements.

Dans ce cas, un système de classification de fonctions moins analytique mais plus flexible est requis. Une classification de fonctions dynamique est souvent la solution, car elle s'intéresse à plusieurs dimensions RH différentes. Cette classification est surtout intéressante pour les organisations à croissance rapide dans lesquelles les processus et fonctions changent régulièrement. 

Pour établir une classification de fonctions dynamique, vous avez besoin de moins d'étapes ; le processus s’effectue donc plus rapidement :

  • Un entretien préliminaire a d’abord lieu entre le titulaire du système ADN de fonction d'Acerta et le dirigeant afin de définir le rôle spécifique dont il est question.
  • Après l’entretien approfondi, vous parcourez un arbre décisionnel (structure arborescente avec différents scénarios et questions fermées), afin de pouvoir en extraire les différents rôles.
  • Ensuite, on procède à une détermination du niveau dans laquelle les exigences de fonction étant attribuées à l’outil de répartition sont déterminées. Un ADN de fonction comprend 9 rôles différents, à 4 niveaux.

Selon ce système, plusieurs fonctions différentes peuvent avoir le même rôle et le même niveau parce que ces fonctions ont le même poids dans l'ADN de fonction.

Quel système de classification choisir ?

Tant le système classique que le système dynamique présentent des avantages et des inconvénients. Bien que le système classique soit le plus connu, le système dynamique est généralement plus rapide. En tant qu’employeur, vous devez naturellement tenir compte au minimum de la classification sectorielle et des salaires minimums correspondants. Vous choisissez donc le système, mais la présence du syndicat peut orienter le choix dans une certaine direction.

Convoquez dès lors au préalable les bonnes parties pour prendre la décision, car vous devrez vous mettre d'accord avant d’implémenter le bon système. Vous pouvez également toujours compter sur Acerta : nous vous aiderons à organiser une classification des fonctions classique ou dynamique. Ensemble, nous créerons une grille de fonction adaptée avec des responsabilités propres à votre organisation.

Implémenter soi-même un système de classification de fonctions ?

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Trouver rapidement une réponse correcte et claire à vos questions relatives aux RH et au payroll en tant qu’employeur ? Acerta s’en charge.

Consultez tous nos dossiers pour les employeurs Consultez tous les articles à ce sujet