Se développer par une acquisition

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Agrandir votre entreprise ? Vous pouvez le faire en rachetant une autre entreprise. L'avantage est que vous ne devez pas recommencer à zéro. Infrastructure, équipement, personnel qualifié, clients... tout est déjà là. Vous pouvez racheter un ancien concurrent ou vous lancer sur un nouveau segment de marché, ce qui renforcera automatiquement votre entreprise. Mais... c'est un processus compliqué qui exige d’y consacrer l'attention et le temps nécessaires.

Reprendre une entreprise existante

Vous pouvez reprendre une entreprise existante de deux manières :

  1. Vous rachetez le fonds de commerce. Il comprend à la fois les biens matériels - machines, véhicules, outils, ordinateurs, mobilier, matières premières... - et non matériels : nom, logo, clientèle, connaissances, notoriété...
  2. Vous rachetez les parts de la société. Ce qui inclut les dettes et les créances.

Reprise : les défis

En cas d'expansion par le biais d'une reprise, il y aura des examens préalables, des négociations fermes et de nombreuses tâches juridiques, fiscales et financières. Vous devez concilier deux cultures d'entreprise. Les clients resteront-ils fidèles ? Et les fournisseurs donneront-ils les mêmes garanties ? Dans tous les cas, vous devez d’abord bien évaluer si les avantages que le rachat vous apporte valent le prix d’acquisition. Réfléchissez donc avant de vous lancer et faites-vous conseiller par votre comptable ou par un conseiller externe.

Soutien stratégique et pratique

Une reprise réussie nécessite d’avoir une vision claire et de poser les bons gestes stratégiques. Bien sûr, il faut avant tout une capacité financière suffisante. Avant et pendant le processus, faites confiance à des conseillers fiables qui connaissent parfaitement tous les rouages. Investir dans de bons conseils peut vous éviter les surprises désagréables et vous faire gagner beaucoup de temps et d’argent. Pensez à consulter des conseillers, tels qu’un conseiller en fusion-acquisition, un réviseur d’entreprise, un juriste, un banquier, un business angel et, bien sûr, votre comptable. L’adresse à ne pas manquer en Flandre : l’Agentschap Innoveren en Ondernemen (VLAIO), pour un plan de route et un examen des options de financement et de subsides.

 

Système de garantie en cas de rachat de parts de société

Vous ne pouvez pas donner à votre banque des garanties suffisantes pour obtenir le financement de l’acquisition ? Dans ce cas, vous pouvez faire appel au système de garantie du gouvernement par le biais de PMV (société d'investissement flamande). Le gouvernement se porte alors garant à hauteur d'un million et demi d'euros maximum auprès de la banque, ce qui facilite l'obtention du crédit.

 

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Réussir dans son projet d’indépendant ? C’est poser les bonnes questions. Acerta est là pour y répondre.

Consultez tous nos dossiers pour les indépendants Consultez tous les articles à ce sujet