Calculez votre pension

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Calculer votre pension ? Pas une mince affaire, car le montant dépend de votre carrière, de vos revenus et de votre situation familiale. En outre, le calcul prend parfois de curieux tournants et la législation change régulièrement.

Pour faire simple : plus votre carrière est longue et plus votre revenu professionnel sur lequel vous payez des cotisations sociales est élevé, plus votre pension sera élevée.

Dans la pratique, la question est bien évidemment plus complexe. Pour vous faire une idée de votre future pension, surfez sur www.mypension.be pour une simulation. Ci-dessous, nous démêlons les nœuds du calcul de la pension.

Votre salaire servant de base

Votre pension totale est calculée sur base du montant de pension pour toutes vos années de carrière.

Carrière complète en tant qu’indépendant

Si vous étiez indépendant tout au long de votre carrière, votre pension totale est la somme du montant de pension de toutes vos années de carrière. Jusque 2018 - une carrière complète correspondait à 45 ans ou 14 040 jours. Depuis 2019, il n’y a plus de limite à la carrière : si vous avez travaillé plus que 45 ans ou 14 040 jours, vous recevrez également une pension pour ces années.

Pour vos années de carrière à partir de 1984, votre pension est calculée sur base de votre revenu professionnel. Vous étiez déjà indépendant avant 1984 ? Dans ce cas, vous recevrez pour cette période une somme forfaitaire qui dépend de votre situation familiale.

Vous avez une pure carrière de pension en tant qu’indépendant ? Alors, estimez aisément votre pension sur base du tableau ci-dessous. Attention : pour une estimation précise, mieux vaut surfer www.mypension.be.

Âge Carrière Chef de famille Personne isolée
                                                   Pension minimale
60 ans 40/45 1 373,51 1 099,16
61 ans 41/45 1 407,85 1 126,63
62 ans 42/45 1 442,19 1 154,11
63 ans 43/45 1 476,52 1 181,59
64 ans 44/45 1 510,86 1 209,07
65 ans 45/45 1 566,79 1 253,83

Carrière mixte

Si vous avez aussi été occupé comme travailleur ou fonctionnaire, vous recevrez encore une pension complémentaire. Le montant exact dépend de votre salaire de l’époque.

Vous trouverez une estimation du montant de votre pension sur www.mypension.be.

Si vous avez 59 ans ou plus, vous pouvez introduire une demande de pension effective, dans laquelle le service de pension tient compte de votre carrière totale. Vous obtenez ainsi une vision de la pension réelle que vous pouvez attendre. Le calcul vous convient et vous envisagez de cesser vos activités de manière anticipée ?

Commencez par vérifier si vous répondez aux conditions de carrière. À partir de 2019, vous ne pouvez prendre une pension anticipée qu’à 60 ans après une carrière de 44 ans, à 61 ans après une carrière de 43 ans et ainsi de suite jusqu’à 64 ans après 42 années de service.

D'après le tableau suivant, vous découvrez si vous pouvez prendre une pension anticipée ou pas.

Départ à la pension 60 61 61,5 62 62,5 63 64 65
2016 42 41 41 40 40 40 40 -
2017 43 42 42 42 41 41 41 -
2018 43 42 42 42 42 41 41 -
2019 et suivantes 44 43 43 43 43  42 42 -

Prouver votre carrière

En tant qu’indépendant, vous prouvez votre carrière par des versements effectués à votre Caisse d'assurances sociales. Aucune action n’est requise de votre part : l’INASTI demande automatiquement ces informations auprès de votre caisse d'assurances sociales après votre demande de pension.

Certaines périodes d’inactivité – maladie, service militaire… – sont considérées comme assimilées et prises en compte dans le calcul, sans paiement d’une cotisation à cet effet. Vous faire une idée de votre carrière ? En tant que client d'Acerta, demandez votre attestation de carrière ici.

Régulariser vos années d’études

En tant qu’indépendant, vous pouvez également régulariser vos années d’études, mais vous devez les racheter. Pour des demandes avant le 1er décembre 2020, un nouveau régime s’applique : vous versez la somme forfaitaire de 1529,96 euros par année d’études, quelle que soit la durée depuis laquelle vous êtes diplômé. Compte tenu de votre situation fiscale personnelle, vous pouvez récupérer jusqu’à 50% de ce montant. Vous pouvez calculer l’avantage pension de votre rachat via mypension.be

Vous voulez également racheter les années d’études avant vos 20 ans et êtes diplômé depuis plus de dix ans ? Alors, vous payez des cotisations actuarielles.

Qu’en est-il des demandes qui ne sont introduites qu'après le 30 novembre 2020 ?

La cotisation forfaitaire de 1529,96 euros par an ne s’appliquera plus qu’aux indépendants qui ont été diplômés il y a moins de dix ans, la jeune génération donc. Tous les autres indépendants paieront alors les cotisations actuarielles. Vous constaterez que les années d’études qui coûtent pour l’instant 1529,96 euros par an coûteront bien plus cher après le 30 novembre 2020. En d’autres termes : notez donc bien la date du 30 novembre 2020 dans votre agenda !

Pension minimale

Après une carrière de 45 ans, la pension minimale garantie pour un indépendant isolé s’élève à 1253,83 euros par mois. La pension de ménage minimale revient à 1566,79 euros par mois. Pour prétendre à la pension minimale, vous devez démontrer une carrière d'au moins 30/45e. Supposons que vous soyez un indépendant isolé avec une carrière de 31/45e, le montant de votre pension s’élève alors à une fraction du montant ci-dessus.

Attention : si vous aviez une carrière mixte, votre pension totale ne peut pas dépasser le montant de la pension minimale pour une carrière complète. Votre pension totale dépasse ce montant ? Alors, la pension minimale comme indépendant est diminuée de l’excédent.

Si votre carrière est de moins de 30/45e, votre pension est calculée sur base de votre revenu professionnel.

Pension maximale

La pension maximale pour un indépendant isolé avec 45 années de carrière s’élève à 1460,56 euros brut. Pour un chef de famille, elle est de 1825,70 euros. Il se peut toutefois que vous receviez moins au net, des retenues étant possibles lors du paiement.