Occupation de jeunes

24 février 2022
Temps de lecture: Lire plus tard ?

Vous souhaitez former et recruter un jeune demandeur d’emploi de manière avantageuse ? Envisagez alors de proposer une formation professionnelle individuelle (FPI) ou un stage d’immersion professionnelle (SIP).

En quoi consiste une FPI ?

Au moyen d’une formation professionnelle individuelle (FPI), les pouvoirs publics fournissent une mesure intéressante afin de remédier à l’inadéquation entre les offres d’emploi et les demandeurs d’emploi. Concrètement : vous formez et accompagnez un demandeur d'emploi sur le lieu de travail à l’aide d'un plan de formation pendant un à six mois. Durant la formation FIP, le VDAB assure le paiement et le suivi. En tant qu’employeur, vous ne payez pas de salaire et d’ONSS, mais seulement une prime mensuelle fixe.

À quoi ressemble un contrat FPI ?

Une formation professionnelle individuelle va de pair avec un contrat FPI. L’employeur s’engage à donner au candidat un contrat à durée déterminée ou indéterminée après une période d’adaptation réussie. Selon le contrat FPI, vous devez engager les anciens participants FPI pendant au moins la même durée que la formation professionnelle individuelle. Les deux parties gagnent en cas de formation FPI : vous pourvoyez un poste sans trop de frais, et le demandeur d’emploi acquiert de l’expérience ou se recycle.

Conditions du contrat FPI

Le candidat :

  1. est inscrit auprès du VDAB en tant que demandeur d'emploi ;
  2. n’a pas résilié son emploi précédent pour démarrer une formation professionnelle individuelle ;
  3. n’a pas encore travaillé pour votre entreprise – sauf en tant qu’étudiant jobiste ou brièvement en tant qu’intérimaire (20 jours de travail dans un régime de 5 jours ou 24 jours de travail dans un régime de 6 jours).

S’il répond aux conditions susmentionnées, tout travailleur qui ne dispose pas encore des compétences nécessaires peut effectuer une formation professionnelle individuelle, et ce, peu importe son âge. Pour les jeunes demandeurs d’emploi, la FPI constitue une chance unique d’acquérir une expérience pertinente.

Stage d’immersion professionnelle

Pour les jeunes qui ne disposent plus du statut d’étudiant, mais qui souhaitent effectuer un stage au sein d’une entreprise, le stage d’immersion professionnelle (SIP) est une solution à envisager. Un SIP est un stage rémunéré en Belgique au cours duquel vous enseignez à un stagiaire des aptitudes et des compétences spécifiques sur votre lieu de travail.

Pendant la période de stage, vous ne payez pas de salaire ni de cotisations ONSS, mais vous payez une indemnité de stage par jour de travail presté qui est soumise au précompte professionnel. Après ce SIP, vous pouvez décider d’embaucher le stagiaire, mais rien ne vous y oblige.

Conditions pour le contrat CIP

  • Vous établissez un plan de formation (avec des compétences, des actions de formation et une durée) et vous le faites approuver par le VDAB.
  • Vous concluez un contrat de stage écrit avec des objectifs et des modalités pratiques.
  • Si le stagiaire est un demandeur d'emploi allocataire, il continue à percevoir une partie de son allocation de chômage à certaines conditions pendant la convention d'immersion professionnelle. À cet effet, vous délivrez une attestation de formation.
  • Vous souscrivez une assurance accidents de travail et une assurance responsabilité civile.
  • Vous veillez à un calcul correct du précompte professionnel et des éventuels frais de déplacement.
  • Vous complétez la déclaration Dimona obligatoire.

Vous trouverez des informations détaillées sur le stage rémunéré en Belgique sur le site web du VDAB. En savoir plus sur le travail d’étudiant ? Téléchargez la brochure Acerta.

Besoin d’aide pour l’administration des salaires de vos jeunes collaborateurs ? Notre service de payroll vous assiste. Découvrez également notre banque de données en ligne Juricible.

À la recherche de plus de réponses ?

À la recherche de plus de réponses ?

Trouver rapidement une réponse correcte et claire à vos questions relatives aux RH et au payroll en tant qu’employeur ? Acerta s’en charge.

Consultez tous nos dossiers pour les employeurs Consultez tous les articles à ce sujet