Comment me préparer à devenir freelance ?

Les clients posent aux freelances d'autres questions et sont plus exigeants qu’avec leurs employés. En tant que freelance débutant, penchez-vous sur les points suivants :

Temps de lecture: Lire plus tard ?

Votre statut :

Dans la loi relative aux formes de travail, le travail freelance n’est pas considéré comme un groupe à part entière, même si des voix s’élèvent régulièrement pour demander un statut séparé pour les freelances. Toute personne qui effectue une mission temporaire doit donc le faire avec les statuts existants : employé (avec un contrat à durée déterminée), intérimaire ou indépendant. Ce dernier avec tous les avantages et les inconvénients du statut d’indépendant. La plupart des freelances travaillent comme indépendants en activité principale ou complémentaire. Pour démarrer en tant qu’indépendant, voir Activité principale ou complémentaire: que choisir? 

Votre offre :

Vous pensez ceci de vous-même : vous êtes polyvalent avec une formation supérieure et une expérience du métier. Essayez de vendre cela à un client. Personne ne croira que vous êtes à la fois le meilleur comptable, graphiste et copywriter. En tant que freelance, il vaut mieux vous concentrer sur une seule expertise/talent spécifique. Plus la façon de vous présenter sera simple, plus les entreprises retiendront votre nom et le transmettront.

Votre réseau :

Votre réseau le plus précieux est votre réseau personnel. Parmi vos « ex », quels sont ceux dont vous êtes certain(e) qu’ils vanteront votre talent - pensez à vos ex-collègues, ex-employeurs, ex-clients, ex-fournisseurs. Recherchez-les et dites-leur que vous êtes disponible en tant que freelance.

Votre tarif :

Bien entendu, vous valez 1000 €/jour, mais avez-vous aussi le réseau qui peut ou veut payer ce montant ? Osez demander à vos collègues freelance quels sont leurs tarifs pour quel type d'entreprises. Les grandes entreprises paient souvent plus, mais choisissent souvent des sociétés plus grandes et plus connues comme partenaires.
Donc, soyez réaliste sans pour autant vous sous-estimer.

Vos compétences commerciales :

Vous pouvez être aussi bon que possible dans ce que vous faites, si les entreprises ne vous appellent pas pour vous confier des missions, l’argent ne rentrera pas. Que vous le vouliez ou non, votre talent spécifique ne suffit pas, vous devez aussi être capable de le vendre. Pourquoi les entreprises devraient-elles vous choisir, plutôt que votre collègue freelance ? Qu'est-ce qui vous rend différent et fait de vous le meilleur choix ? Ce sont des questions cruciales.

  • Pour en savoir plus sur le démarrage d’une activité avec des chèques d'orientation professionnelle du VDAB, consultez www.freelancenetwork.be pour 2 fois 2 heures d’orientation.
pngmichel2.png

Écrit par Michel Piedfort

Michel Piedfort est le fondateur de Freelancenetwork.be (www.freelancenetwork.be), le site web du travail freelance qui a publié plus de 6.000 emplois freelance l’année dernière. Il guide également les freelances dans le démarrage ou dans le développement de leur activité freelance. Il est aussi conseiller en orientation professionnelle dans un centre de carrière reconnu par le VDAB.

Votre lancement étape par étape ?

Plan de route gratuit

Votre lancement étape par étape

  • Préparez votre démarrage avec toutes les informations en un seul endroit
  • Pas à pas, vers une carrière d'indépendant
  • Personnalisé et adapté à votre entreprise ou votre pratique
Téléchargez maintenant votre plan de route
Vous avez d’autres questions ?

Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.

Voir toutes les questions starters Voir toutes les questions starters pour ce sujet